Banner
Banner
Banner

[TEST] Clavier Microsoft Wireless Keyboard 3000

Par - le juillet 21st, 2010

Dans le monde des périphériques sans fils, les acteurs sont nombreux. Parmi ceux-ci, Microsoft Hardware a souvent été un pionnier. Ses produits sont généralement bien finis et confortables d’usage.

P1020797-800

Il m’a été proposé de tester pour Geek de France l’un d’entre eux,  le clavier Microsoft Wireless Keyboard 3000 (v2), plus à destination d’un usage bureautique. Je vous invite à découvrir dès à présent le test de ce clavier.

Le packaging du clavier Microsoft Wireless Keyboard 3000 est très simple : le clavier , le récepteur, 2 piles LR6 AA (duracell!), la documentation du clavier et le CD de drivers.

P1020799-800

Design &  Ergonomie

Le clavier n’est pas rigoureusement design. Il a plus été pensé pour assurer le confort d’utilisation. De forme rectangulaire, assez large (trop?), il offre des touches assez grandes pour permettre une saisie agréable. Le clavier peut, grâce à deux petits pieds rétractables, être au besoin incliné légèrement pour reposer les poignets. Le clavier intègre un pavé numérique et de très nombreuses touches de fonctions.

P1020803-800

Le clavier a une robe laquée noire brillante (qui est devenue le revêtement dominant de la gamme périphérique de Microsoft) mais ne prend pas trop les traces de doigts. Une bande grippe sur le devant du clavier permet de poser ses poignets. Au dos du clavier, on retrouve les deux pieds et l’espace pour introduire les piles.

P1020810-800 P1020817-800

Le clavier Microsoft  Wireless Keyboard 3000  fait la taille d’une clavier OEM classique et ne choquera pas sur un bureau. C’est surtout ces nombreuses touches de fonctions qui le différencient d’un autre.

P1020838-800 P1020824-800

Si l’objectif est de créer un clavier ergonomique, sobre et agréable, celui-ci est pleinement atteint. On pourra peut-être lui reprocher une trop grande sobriété mais le clavier est à destination d’un publique moins regardant au design.

Voici une petite galerie du clavier ARC :

[nggallery id=19]

Installation et fonctionnement

Dans ce domaine, rien à dire : le clavier est directement reconnu sous Windows (testé sous XP & 7). On le branche, on attend quelques secondes et on profite du clavier. Le clavier est reconnu de la même façon sous Ubuntu (10.04).

 P1020839-800

La grande force de ce clavier réside dans ses nombreuses touches de fonctions : gestion du multimédia, des images, des fonctions principales de bureautique (annuler, enregistrer, imprimer, etc.), des fonctions internet et même un lot de 5 touches “favoris” à configurer. Le driver Microsoft propose d’ailleurs de paramétrer chacune de ses touches :

reglage_touche

Ce qui m’a très agréablement surpris c’est que la majorité de ces touches sont aussi reconnues sous Linux. Qui plus est, des projets tels que keytouch ou lineak permettent de les paramétrer comme sous Windows. Cette interopérabilité est un très bon point.

Par contre, pour ma part, je déplore que adjonction de ces touches se solde par l’obligation de l’usage du “FN” pour accéder aux touches de fonction classiques (F1, F2, etc.) dont l’utilisation est  pratique tout de même (je reste un habitué du ALT+F4, etc.).

P1020815-800

Pour en revenir à la notion de confort, la frappe sur ce clavier est particulièrement plaisante. Outre son grand silence (on peut taper un roman dans sa chambre sans que le bruit des touches gène sa geekette), la résistance des touches est judicieusement dosée pour permettre une frappe rapide, efficace et agréable.

Caractéristiques techniques

Interface USB (dongle)
Fréquence de transmission 2,4 GHz
Touche multimédia OUI
Format OEM (46.7×19.9 cm)
Compatibilité Windows (XP/Vista/7), Mac OS X 10, Linux (2.6 testé)

Pour conclure, avec le clavier Wireless Keyboard 3000 , Microsoft propose un clavier ergonomique et bien fini. Idéalement adapté à un usage bureautique et Internet, il trouvera très vite sa place sur son bureau. De par sa sobriété, il saura vite faire oublier sa présence. Proposé à la vente pour un prix moyen de 30€, la clavier Wireless Keyboard 3000  est idéal les utilisateurs régulier d’un ordinateur attaché au confort.

Les Plus Les Moins
– confort

– touches fonctions

– reconnu sous Linux

– trop sobre ?

– imposant

Tags: , , ,

3 commentaires to “[TEST] Clavier Microsoft Wireless Keyboard 3000”

    Plume :

    Ce qui est aussi frappant, c’est que ce clavier est plus silencieux que les autres!

    madeline :

    le clavier fonctionne très bien SAUF
    les touches d’accès rapide et c’est dommage
    je neparviens pas à l’installer complètement avec le logiciel – il me répond erreur 1603 ???????????

    Je ne suis pas très calée en informatique mais je sais parfaitement utiliser un clavier, et pour cause (j’ai 73 ans et j’ai fait ça très longtemps)

    foxmulder :

    bonjour,

    j’ai changé mon clavier pour celui ci !! assez déçu dans l’ensemble:

    – les Touches F1 a F12 etc.. trop petites !!! nul, mal situées…

    – j’ai du changer l’émetteur USB plusieurs fois de place , j’avais un décalage de délai déplacement souris…

    bof ….

Laissez un commentaire

Catégorie(s): Hardware, Tests