Banner
Banner
Banner

HTML 5, c’est trop bien – engagez-vous!

Par - le juillet 28th, 2010

html-5-logo

Le HTML5, c’est génial. Même Steve Jobs le dit (et pourtant c’est le roi de la mauvaise foi…). Bon pour Monsieur Apple, c’est son combat vs. Adobe qui le motive. Mais il n’empêche que les possibilités de HTML5 présagent d’un avenir radieux pour une solution libre de jeux, vidéo, etc en ligne.

S’il  fallait un peu de dynamisme pour le prouver, le jeu PACMAN vient d’être mis en ligne totalement en HTML5. Pas en java script, comme le faisait Google avec  http://google.com/pacman, mais bien tout en html5.

Correction : en fait, non! le canevas est en HTML5 et le jeu en javascript. Mais cela dit, cela ne pose pas de problème, le reste de l’article reste cohérent, vous pouvez continuer de lire. Merci @ReSpAwN et @Gilles

pacman_html5

 

Après tout, Quake II a aussi été porté en HTML5 grâce au Google Web Toolkit. De même les possibilité vidéos HTML5 ont été pleinement illustrées par ce site.

html5boom html53d

 

Alors pourquoi est-ce que je viens vous parler ici de ce HTML5? Tout simplement par prise de position. Je ne suis pas développeur de métier mais par obligation professionnel je suis en train de confronter mon cursus de technicien/admin réseau avec celui de codeur. Expérience que je partage avec plaisir avec vous. Toutefois, réfléchir aux capacités des solutions libres, telles que le HTML5, me pousse à réellement m’engager au profit de celles-ci plutôt que pour ses équivalents propriétaires (flash, etc.).

S’engager, mais comment?

Déjà, pour quoi? On ne va pas prendre les armes et je ne dis pas ici que les solutions propriétaires sont mal faites. De même, il n’est pas question ici de prise de position politique. Je parle ici d’un engagement informatique pour des solutions libres VIABLES. Et c’est là que toute la nuance se fait. Les alternatives libres, comme HTML5, PHP, Linux, Open Office, VLC, OpenLDAP, MySQL et j’en passe, sont belles et bien viables. Sur certains aspects je dirai même qu’elles surclassent leurs concurrents propriétaires (pacman, initialement capable de tourner sur du matériel des années 80, porté en flash fait ramer les PC de dernière génération. Ca ne vous choque pas vous?).

aaaSD

Alors s’engager, c’est d’abord apprendre à connaitre. Ne pas connaitre les avantages/inconvénients d’un projet libre va rendre stérile notre discourt libériste, si bonne puissent-être nos intentions. Là, le chalenge est grand tant la documentation est importante, disséminée sur la toile et pas toujours accessible (ici, j’emploie le mot accessible  comme compréhensible). Je travaille actuellement sur un projet de gestion de mes comptes AD par une plateforme PHP, callée sur une base MS SQL. De par mon faible niveau, je rage souvent sur la difficulté d’une documentation simple d’accès. Mais avoir une connaissance réelle crédibilise son discourt, justifie ses choix et facilite son engagement.

S’engager c’est aussi savoir respecter. Respecter le choix d’autres qui ne veulent pas embrasser notre prise de position. Si Microsoft, Apple, Adobe, etc. faisaient de mauvais produits, il y a longtemps qu’ils auraient mis la clé sous la porte. Alors pour toujours mieux défendre les intérêt de l’informatique libre, cultivons un dialogue ouvert qui sait remplacer “Microsoft (ou tout éditeur propriétaire de votre choix) c’est de la crotte” par “J’ai personnellement préférer opter pour telle ou telle solution pour ses avantages”.

respect

Après tout, les propos de Kévin, roi d’l’Ubuntu et du troll (/! je ne décrédite pas Ubuntu, que j’utilise moi même d’ailleurs), portent plus préjudice au libre qu’autre chose.

S’engager, c’est aussi avoir de l’humour. A ce sujet, Lingora et son site http://jesuisungeeklibre.net/ nous offre une belle leçon (c’est le cas de le dire!).

lecon_7

Un peu d’humour, de drôlerie et d’auto-dérision n’a jamais fait de mal à personne. Au contraire, rendre un projet sympathique joue en sa faveur. Apple n’a pas choisit Jobs par hasard : son charisme impressionne. Nous ne voulons pas impressionner mais attirer, alors rions!

S’engager, enfin, et là l’enjeux est de taille, c’est participer. Participer à un projet libre, tout le monde peut le faire. Si si, tout le monde : les blogueurs, en en parlant, les codeurs, en participant au code, les utilisateurs, en remontant les bugs, les bons parleurs, en en faisant la pub, etc. On peut tous jouer un rôle dans le libre (c’est ça aussi sa force). Il existe plus d’un forum pour les usages des distributions (Ubuntu, Debian, Fedora, Arch Linux…) et des logiciels libres. Participons y aussi!

Bref, je veux juste par ce petit message, et grâce à l’illustration du HTML5, rappeler que l’engagement pour le libre est cohérent, pas forcement borné et, surtout, n’est pas impossible. Alors, pour faire court, engagez-vous!

weneedyou

Tags: , , ,

7 commentaires to “HTML 5, c’est trop bien – engagez-vous!”

    ReSpAwN :

    Salut,
    Je ne voudrais absolument pas casser ton élan, mais juste apporter quelques correctifs pour les lecteurs.

    PacMan en HTML5 : contient du Javascript tout comme celui de google 🙂

    Quake 2 : je GWT n’est ni plus ni moins qu’un framework Google fait en Java pour générer du Javascript 🙂

    OK, j’arrête là.

    Sinon, je comprends et suis d’accord avec ta position.

    Gilles :

    « Pas en java script, comme le faisait Google avec http://google.com/pacman, mais bien tout en html5″
    HTML5 n’est là que pour fournir le canvas. Tout le jeu lui-même est programmé en Javascript.

    TimCruz :

    Je vous l’ai dit que j’ai de grosses lacunes! Cela dit, la suite de l’article n’en reste pas moins vrai!

    ReSpAwN :

    ce n’est de des remarques ! 🙂 et comme dis précédemment je suis d’accord avec ton article. 😉

    TimCruz :

    @ReSpAwN : Pas de problème. Je ne l’ai vraiment pas mal pris. Par contre, j’ai corrigé l’article pour plus d’exactitude.

    Grogeek :

    J’ai voulu en parler (le coup du JS), mais je me suis dit que d’autres allaient réagir. 😉

Laissez un commentaire

Catégorie(s): Software