Banner
Banner
Banner

Philosophie des systèmes d’exploitation

août 9th, 2010

image006

Pourquoi vous préférez ce système d’exploitation plutôt qu’un autre? Quel est le meilleur système d’exploitation? Comment choisir son système d’exploitation? Ces questions liées au monde de l’informatique sont souvent le support de trolls déjantés et de combats entre fan-boys. Pourtant, une discussion animée avec ma geekette sur l’intérêt d’un Linux sur un Windows (ou l’inverse pour citer son vilain point de vue 🙂 ) m’a donné envie d’écrire ces quelques lignes. C’est bien difficile de rester impartial lorsque l’on a fait son choix. Alors je vais tenter de décrire sommairement chaque système d’exploitation, ses failles, ses forces. L’enjeu est de cerner la philosophie des principaux systèmes d’exploitation grand-public actuels pour réellement réfléchir au meilleur choix à faire.

 

Microsoft Windows : tout est une question d’habitude

windows_logo

Windows, tout le monde connait. Il y a encore peu lorsque je demandais à des utilisateurs débutants ce qu’ils avaient comme ordinateur, il me répondait “un Windows XP”. C’est assez significatif de ce qu’est Microsoft Windows : le système d’exploitation en position dominante. Microsoft a su s’imposer depuis 1985 grâce à Windows 1.0 son système d’exploitation. Depuis, Windows est omniprésent. Installé sur l’essentiel des machines neuves et composant la majorité des parcs en entreprise, Windows a déjà été utilisé par presque tout le monde. Cela se solde par une prise d’habitude informatique quasi-exclusivement sur Windows. L’ergonomie Windows est devenue la référence et tout le monde la maitrise plus ou moins.

La geekette me disait : “Je préfère Windows parce que c’est plus facile”. Bien sûr que non, Windows n’est pas plus facile mais tout le monde sait comment il marche.

Un autre avantage considérable de l’hégémonie de Microsoft Windows est que l’ensemble des applications existantes ont été créées pour Windows. Pour beaucoup d’entre elles, notamment pour nombre de jeux, elles n’existent d’ailleurs que sous Windows.

Toutefois, bien souvent on a à déplorer un manque de stabilité de Windows et un système qui vieillit mal (plus le système est vieux plus il est sensible aux pannes). Qui plus est de par sa position dominante, il est aussi la cible n°1 des virus et autres malwares.

Les Plus Les Moins
– extrêmement répandu
– nombreuses applications
– fourni sur de nombreuses machines
– instable sur le long terme
– virus et malware

Apple Mac OS : tout est dans l’interface

apple-logo1

Longtemps dans l’ombre du géant Microsoft, Apple devient de plus en plus LE challenger de Microsoft. Là ou Microsoft a su s’implanter par une maitrise sur le long terme du marché informatique, Apple a misé sur une toute autre stratégie. Apple dans un premier temps a veillé avec son système d’exploitation à apporter une nouvelle expérience utilisateur et une interface irréprochable. Le pari est à tel point gagné qu’Apple est de plus en plus copié sur ce point, par Windows 7 entres autres. Second avantage d’Apple Mac OS : Apple l’a développé pour fonctionner quasi-exclusivement sur ses ordinateurs. Cela se solde par une stabilité légendaire du système d’exploitation Mac. Mais si Mac OS commence à s’imposer c’est surtout grâce à sa très bonne réputation dans le monde du graphisme/communication/création pour lequel Apple excelle et grâce à l’effet de mode que connaissent iPod, iPhone et iPad qui placent Apple sur le devant de la scène.

Mais si la politique de Microsoft est parfois fermée et abusive, elle n’est rien à coté de celle d’Apple. Mac OS n’a pas le droit d’être vendu pré-installé sur une autre machine qu’un Mac (Psystar en sait quoi!), support Intel ou pas! De même, impossible de mettre les mains dans le cambouis et de profiter d’un lot d’avantages du système sans aller à l’encontre des contrats de licences Apple (et de perdre sa garantie). C’est aussi vrai pour Mac OS que iOS. Dernier point, non des moindre, Mac OS est cher mais politique Apple oblige…

Les Plus Les Moins
– interface très réussie
– stabilité reconnue
– politique ultra-stricte-fermée
– matraquage des prix

GNU/Linux : tout est dans le noyau

linux

Il est difficile de parler de Linux sans parler de l’open source. Le principe de l’open-source est de partager son code pour que tout le monde sache comment fonctionne son logiciel et puisse participer à son amélioration. Linux est open-source mais Linux n’est pas un système d’exploitation. Linux est en fait un noyau (ou kernel). Le noyau de son système d’exploitation est le cœur de celui-ci. On peut comparer Linux à un moteur qui serait mis à disposition des marques qui feraient ce qu’elle veulent comme voiture autour. Ces voitures, qui ont chacune leurs particularités correspondent aux distributions GNU/Linux. Au nombre de celles-ci on retrouve Mandriva, Red Hat, Debian, Arch-Linux ou encore Ubuntu, etc. Celles-ci peinent à percer encore dans le domaine du grand public pour diverses raisons. La première, qui pourtant est une force de Linux, est le nombre important de distributions qui peut rebuter les plus hésitants. La seconde est l’obligation de prendre de nouvelles habitudes (d’utilisations et de choix de logiciel) qui dérange les moins courageux (ou ceux qui ont moins de temps). Certains lui reprochent encore une mauvaise image illégitime : GNU/Linux n’est plus un système obscur et borné à la ligne de commande. Enfin, le lobbying imposé par les géants Microsoft et Apple ne manquent pas de limiter son insertion.

Toutefois,GNU/Linux a un beau lot d’avantages. D’abord, il est majoritairement gratuit. Pouvoir économiser plusieurs centaines d’euros en optant pour Gnu/Linux plutôt que Windows ou Mac OS n’est pas négligeable. Puis, bien que pas infaillibles, les systèmes Linux sont majoritairement stables et régulièrement mis à jours. Puis GNU/Linux encourage le partage, la collaboration, l’échange : de riches valeurs!

Les Plus Les Moins
– libre (valeurs véhiculées)
– majoritairement gratuit
– stable
– méconnu
– nécessite un apprentissage
– peu d’applications pro et de jeux

 

Personnellement, comme beaucoup, j’ai fait le choix de Linux et du monde libre pour les valeurs qu’il véhicule. Avec pragmatisme, puisque j’utilise aussi Windows pour certains logiciels, notamment en entreprise. Je fais le choix du libre comme d’autres font le choix de ne pas manger chez MacDo. C’est avant tout un choix éthique. Et pourtant, à terme, c’est un choix qui me permet de m’améliorer quotidiennement en informatique, qui me permet de mieux comprendre ma machine et les logiciels qui sont installés dessus. Donc au final, je me retrouve avec une réelle valeur ajoutée.

Oui, utiliser GNU/Linux est très souvent une contrainte, très souvent par ma faute. Oui, souvent ma geekette peste contre son OS libre. Et au final, je suis tout de même gagnant. Je vais être papa et je ne peux qu’encourager les valeurs du libre à ma future bébé-geekette. Je veux être cohérent et sais que je ne peux pas lui dire “tu ne dois pas voler” et lui apprendre comment craquer son Windows. A ce sujet encore, je vais faire une petite digression : un jour à table, différents collègues échangeaient des sites de warez. Lorsqu’ils nous ont demandé, à un collègue libriste barbu et à moi, des conseils à ce sujet, nous n’avons pas su quoi leur répondre. Tout simplement parce que depuis que nous utilisons Linux, nous n’avons plus besoin de craquer les logiciels que nous utilisons. Fermeture de la parenthèse.

Alors, si on réfléchit : entre un géant du logiciel qui profite de sa position dominante, un challenger aux dents longues qui applique une politique pire que son concurrent et une solution, bien sûre faillible, qui tente de renouer entre les valeurs humaines et l’informatique, qui avez vous envie de choisir? Le plus technique n’est pas toujours celui que l’on croit mais le choix éthique est sans équivoque toujours le meilleur. Alors quel choix voulez vous faire?

Cathegorie(s): Software

[TEST] Caméra IP WIFI Heden

août 9th, 2010

P1020709-800

Une caméra IP, ça coûte cher. Une caméra IP WIFI, encore plus. Alors quand Heden, spécialiste dans du produit low-cost, décide de sortir 2 modèles sur ce segment, on s’interroge vite sur la qualité du produit. PCA France a accepté de m’en prêter un exemplaire pour test. Voyons donc ensemble ce qu’elle vaut.

Ergonomie et accessoires

D’une dimension de 11cmx8cm, la caméra IP Heden est assez compacte. Du reste, la caméra est assez basique : un globe caméra surplombant un support tournant.

P1020720-800

A la base du socle on trouve une prise réseau RJ45, une prise jack audio, une prise d’antenne, une prise pour se connecter sur un dispositif d’alarme et le jack d’alimentation.

P1020718-800

 

La packaging de la caméra se résume au strict minimum : la caméra, le bloc d’alimentation,  un CD d’application, un câble RJ45 rétractable, un support pour la fixer au plafond et un lot de vis/chevilles.

P1020713-800

Deux points à savoir :

– l’application pour la mise en place de la caméra n’est disponible que sur le CD. Je ne l’ai pas trouvée sur Internet. Attention donc de ne pas perdre le CD!

– le câble du bloc d’alimentation est très, non trop, court. Mieux vaut prévoir une prise juste à côté de la caméra.

Vous pouvez vous faire une idée de ce à quoi ressemble la caméra par cette galerie photo :

[nggallery id=24]

 

Fonctionnement

Pour faire fonctionner la caméra, on la branche en RJ45, elle va directement obtenir une adresse IP via le DHCP. Puis, on installe l’application fournie dans le bundle. Celle-ci va scanner le réseau à la recherche de la caméra IP Heden.

camip2

On clique sur la ligne de la caméra, on lance la connexion. Lors de la première connexion, l’applicatif nous demande de choisir le paramétrage réseau voulu.

camip3

A partir de là, la connexion s’effectue via son navigateur web. Cela a un lot d’avantages notables, notamment la possibilité de pouvoir consulter la caméra depuis n’importe quel  système d’exploitation. Il faut juste accepter un plugin pour son navigateur.

camip4

 

A partir de là on arrive sur une interface de gestion de la caméra. Via celle-ci on peut, en plus de piloter la caméra, gérer la résolution, le mode de capture, la luminosité et le contraste. La caméra est capable de tourner à 240° horizontalement et 90° verticalement. On peut aussi prendre des captures/photos (snapshot).

camip10

 

On accède par cette même interface aux différents paramétrages tels que la gestion des comptes utilisateurs, l’envoi de fichier photo via ftp, la gestion du réseau, la connexion à une alarme, etc.

camip11

 

Afin de permettre une connexion depuis l’extérieur, vous n’avez qu’à créer une règle de NAT qui transférera la port de son interface de gestion vers l’adresse IP de la caméra. Voici ce que ça donne par exemple sur ma NeufBox :

camip8 

Lors de la première utilisation de la caméra, ne vous laissez pas désemparer par l’image exécrable : il faut une mise au point. Celle-ci se fait en tournant la molette qui entoure l’objectif de la caméra. Après cela, la caméra propose une image d’une qualité plutôt bluffante :

camip5 camip6

Sans mise au point

Avec mise au point

 

Le CMOS de la caméra est aussi capable de filmer en mode nocturne, là encore avec une plutôt bonne qualité. On peut donc décider d’employer la caméra en mode diurne comme nocturne.

camip7

 

Pour vous faire une idée du fonctionnement de la caméra, je vous ai fait un petit screencast (je suis désolé, la vidéo est un peu floue. Perte de qualité dû à une conversion malheureuse ogv/avi).

 

Alors, que penser de cette caméra? Elle est particulièrement efficace. Bon marché (en moyenne 70€), d’une très bonne qualité d’image et concentrant les fonctionnalités de base de toute bonne caméra IP qui se respecte, elle répondra positivement à la question “est-ce qu’une caméra low-cost peut-être de bonne qualité?”. Le modèle que j’ai testé était WIFI, mais la caméra existe aussi pour une vingtaine d’euros en moins en version filaire/RJ45.

P1020726-800

Vous êtes intéressé par la caméra IP WIFI Heden, vous pouvez la retrouver auprès de ces différents sites :

rueducommerce

pixmania

materiel.net

ubaldi

A propos d’Heden

heden_logo

Heden est un société spécialisée dans les produits informatiques (pièces, accessoires, périphériques) low-cost. Vous pouvez consulter le catalogue de produit de la marque Heden sur son site http://www.heden.fr/. C’est également via ce site que vous pouvez retrouver les documentations et mises à jours produits pour votre matériel Heden.

Cathegorie(s): Hardware, Tests

Et si l’avenir des transports urbains venait de Chine!

août 9th, 2010

chine1

Vous connaissez la Chine? Très souvent, quand on pense à la Chine, on pense au petit livre rouge, aux contrées ravagées par une politique industrielle sans complexes, aux ouvriers qui sautent des fenêtres chez FoxConn, voire à une politique numérique à faire pâlir de jalousie l’Hadopi… En gros, une image pas toujours très reluisante. On néglige souvent le potentiel intellectuel et technique des ingénieurs Chinois. Pour preuve, ces deux projets de transport urbain, stupéfiants et néanmoins réalisables.

Le premier se veut être une solution pour permettre un passage en gare sans arrêt. Son principe est simple, les passagers qui veulent sortir du train ou y entrer se positionnent dans un wagon mobile fixé au-dessus du train qui viendra se substituer à un autre lors du passage en gare. Cette installation pourrait notamment permettre un gain de 2h30 pour le trajet entre Beijing et Guangzhou! Au cas (assez probable) où vous n’avez pas compris mes explications, voici une vidéo explicative :

 

Maintenant, un second projet cherche à résoudre le problème des bouchons ralentissants, voire bloquants, le trafic des autobus en ville. Plutôt que de mettre en place un tramway ou un métro qui se solderont par des mois de travaux et des sommes colossales, un ingénieur propose de mettre en place une série de rails le long des voies de circulation. Sur celle-ci viendra se positionner une espèce de wagon de transport pouvant embarquer jusque 1200 passagers et capable de surplomber littéralement les voitures. Là encore une vidéo :

 

Moralité, quoi qu’il en soit, quoi qu’on puisse en penser, l’ingénierie Chinoise risque de bientôt révolutionner le monde sur bien des aspects! Moi en tous cas, ces 2 projets d’aménagement urbain sont particulièrement bluffants!

Cathegorie(s): Divers