Banner
Banner
Banner

[TEST] Robot balai Amibot Cleaner 200

Par - le septembre 21st, 2010

P1030189-800

Les robots ménagers sont chers, je ne vous ferai pas l’affront de dire le contraire. Toutefois, certaines marques chinoises tentent de changer la donne, l’une d’entre elles étant Amibot. Amibot propose un aspirateur balai à bas prix : le Amibot Cleaner 200, dont je vous ai déjà parlé.

Je vous propose aujourd’hui de découvrir ce que vaut ce petit robot via un test Geek de France (vidéos en fin d’article):

Le cleaner 200 en chiffres

Ce robot rentre dans la catégorie poids plume avec son 1kg sur la balance.  Il est un peu plus petit que ne l’est l’Agait Eclean EC01 avec un diamètre de 19cm pour 6cm de haut. Il peut de fait se glisser sous une majorité de meubles sans problème.

800x800-P1030224

Le robot se charge via un adaptateur secteur en 6-8 heures (une nuit) pour une autonomie de 1 heure de fonctionnement. Il est propulsé par 3 piles rechargeables AA 1.2V 1000mA, nous ramenant tout droit à l’âge d’or des voitures radio-commandées Nikko. C’est sur ce genre de détail que le prix se justifie.

P1030199-800

Les données constructeur annoncent une débit sonore de 58dB (que je n’ai pas pu contrôler, n’ayant pas d’appareil de mesure pour). Pour ma part, j’ai trouvé le bruit fait par ce robot tout à fait raisonnable bien que je lui reproche qu’il émette un BIP à chaque changement de trajectoire ce qui, à force, est plutôt énervant.

Mise en charge du Cleaner 200

Pour mettre en charge l’Amibot Cleaner 200,  il suffit de le brancher sur le secteur avec son transformateur. Une petite LED bleue indique l’état de charge (clignotante pendant la charge / fixe une fois la charge terminée).

800x800-P1030217

Une fois la charge terminée, on appuie sur le bouton de marche/arrêt et le robot démarre.

Amibot cleaner 200 en fonctionnement

Autant le dire tout de suite, le Cleaner 200 n’est ni autonome, ni programmable, ni pilotable. Son mode de fonctionnement est d’autant plus simple : on lui pose (par velcro) un bande nettoyante, on l’allume et il commence sa danse jusqu’à plus de charge.

800x800-P1030222

Le robot est proposé avec 3 types de bandes nettoyantes :

– une série de bandes électrostatiques pour nettoyer les poussières, poils d’animaux, etc.

– une bande en coton plus épaisse qui peut être aspergée de détergent pour nettoyer le sol (un vaporisateur est fourni avec le robot à cet effet)

– une bande de lustrage en coton plus fin

800x800-P1030260

Remarque : les bandes peuvent être nettoyées pour être ensuite réutilisées. De même, elles peuvent être rachetées par lot de 6 ou 12 bandes.

Le robot nettoie par un balayage aléatoire de la pièce. Pas de murs virtuels ou de géo-localisation, le robot navigue en changeant de trajectoire régulièrement. Lorsque le robot est bloqué plusieurs secondes, il considère être confronté à un mur et fait demi-tour. De fait, le robot repasse fréquemment au même endroit et est très long à finir une pièce.

Voici une courte vidéo illustrant la danse du robot en fonctionnement :

Comme vous pouvez le constater en fin de vidéo, le robot se coince en passant sur une rallonge électrique. En effet, la faible hauteur des roues se solde par une grande vulnérabilité face aux obstacles tels que des câbles, des marches, etc.

800x800-P1030220 800x800-P1030227 800x800-P1030228

Dans ce cas, il ne reste plus qu’à saisir le robot par sa poignée pour le remettre en place. Ce n’est pas très pénalisant mais limite pour moi son usage à un appartement ou oblige à un nettoyage contrôlé, pièce par pièce.

800x800-P1030226

Si j’ai été de prime abord sceptique quant à la qualité des plastiques du produit, celui-ci résiste sans problème aux chocs, protégé notamment par la bande de caoutchouc qui l’entoure.

Voici, pour illustrer mes dires, une vidéo de présentation et une galerie photo de l’Amibot:

[nggallery id=29]

L’avis de la geekette

Le geek se conjuguant aussi au féminin, je veille à solliciter l’avis de ma geekette sur les produits que je teste. Voici donc son avis sur le Cleaner 200:

Je lui trouve un design réussi qui se fond dans le décor, ce qui est un bon point. Il sera surement bien dans un studio minimaliste mais je ne suis pas convaincue par son utilité et ses capacités dans une maison.

Oui, son avis est court cette fois ci… 🙂

Quid de la garantie

La garantie protégeant cet appareil est assez standard puisqu’elle couvre une durée d’1 an. De mon point de vue, on n’a de toute façon pas à attendre mieux d’un robot d’entrée de gamme.

Le Amibot Cleaner 200 en bref

Le Amibot Cleaner 200 a les défauts de son prix. A 60€, on ne peut pas se permettre d’exigence pour un robot ménager. Une fois conscient de ce que peut faire ce robot – un nettoyage par balayage aléatoire sous contrôle de son propriétaire – on ne peut que reconnaitre qu’il le fait correctement. Je conseille toutefois ce robot pour un usage uniquement dans un appartement préalablement rangé, sans quoi vous passerez votre temps à le débloquer des obstacles auxquels il est sensible.

800x800-P1030216

Les plus Les moins
– tarif très bas (60€)
– simplicité de fonctionnement
– changement & lavage possible des bandes nettoyantes
– navigation très hasardeuse
– qualité des plastiques
– sensible aux obstacles

Le Amibot Cleaner 200 vous intéresse? Vous pouvez le trouver sur quelques sites internet pour un prix moyen de 60€. Parmi ceux-ci, Best of robots (qui a eu la sympathie de me prêter le modèle de test) le propose en trois couleurs à 59€.

bestofrobot

Tags: , , , ,

7 commentaires to “[TEST] Robot balai Amibot Cleaner 200”

    Donsaluste :

    Le vendeur BestOfRobot et le fabriquant de ce robot sont en fait une seule et même société : amixys…
    au site web qui ne compte qu’une seule page (www.amixys.com)
    Bon cela ne prédit pas que ce robot ne soit pas bon, mais cel explique qu’ils le distribuent a tour de bras pour le donner en test … 🙂
    J’attend plus de test et surtout d’avis d’utilisateurs pour me faire une vraie idée 😉

    aspirateur robot :

    Il faut voir l’efficacité sur le long terme, comparée aux leaders du marché

    TimCruz :

    Bien sûr. Mais à part le Robomop, il n’y a pas beaucoup de concurrence sur le segment.

    TimCruz :

    Pour info, le Amibot est aussi dispo à Surcouf Gare de Lyon, à Paris

    Welo :

    J’ai fait l’acquisition du Amibot 200,
    je l’ai testé un mode ramasse poussière à l’aide de la bande « anti-statique »: résultat moyennement correct.
    Puis utilisation de la bande tissu imprégnée de liquide de nettoyage: résultat quasi nul! Le « robot » se coince partout (carrelage et lino plat), il est incapable de reculer pour changer de direction. Le poids du tissu fait tourner l’engin en rond s’il n’est pas correctement équilibré…
    Bref, à éviter!
    Je lui préfère largement Robomop, et ma serpillère pour laver le sol 😉

    Welo :

    j’ai trouvé une parade: j’utilise les bandes anti-statiques de Robomop qui sont plus adaptées et je le fais fonctionner dans une pièce où il ne risque pas de se coincer sous un meuble trop bas. Il est donc cantonné à ma salle de bain, et seulement en temps que ramasse poussière.

Laissez un commentaire

Catégorie(s): Hardware, Tests