Banner
Banner
Banner

SRWare Iron : le navigateur Chrome mais sans le regard de Google

Par - le octobre 15th, 2010

A l’occasion de la sortie toute fraîche de Google Chromium 8, je voulais vous présenter son cousin : SRWare Iron (rien à voir avec le super-héros). C’est un navigateur basé sur Chromium, une version libre de Google Chrome avec une petite différence.

En apparence, ils sont identiques mais en réalité, Iron est dépourvu des outils analytiques et intrusifs de Google (traduction depuis le site de SRWare ) :

  • ID Client
    • Chrome créé une ID unique qui permettrait théoriquement d’identifier un utilisateur.
  • Timestamp
    • Chrome se souvient de la date à laquelle vous l’avez installé, à la seconde près.
  • Suggest
    • Lorsque vous saisissez quelque chose dans la barre d’adresse, ce contenu est transmis à Google pour vous faire des suggestions.
  • Alternate Error Pages
    • Si vous accéder à une page qui n’existe pas, l’adresse de cette page est transmise à Google pour générer une page d’erreur.
  • Error Reporting
    • Les plantages de Chrome sont envoyés à Google.
  • RLZ-Tracking
    • Chrome transmet à Google des informations cryptées telles que la date à laquelle vous avez l’installé.
  • Google Updater
    • Chargé à chaque fois que vous ouvrez une nouvelle fenêtre de Chrome, il averti des mises à jours disponibles.
  • URL-Tracker
    • Chrome charge automatiquement la page d’accueil de Google en arrière plan.

Iron est donc un excellent navigateur, au même titre que Chrome (léger, fonctionnel, etc). Iron est aujourd’hui en version 6 (Chromium 6) mais la version 8 ne saurait tarder. Il est téléchargeable ICI pour Windows, Linux et Mac OS. A noter également que Iron existe également en version portable (pour le mettre sur une clé USB, par exemple).

source et photo

Tags: , , , , , , , ,

8 commentaires to “SRWare Iron : le navigateur Chrome mais sans le regard de Google”

    JackDaniels93 :

    Merci pour l’info !

    G4llic4 :

    Merci mille fois d’avoir créé un article sur ce merveilleux petit navigateur ! Je l’ai découvert depuis un certain temps déjà et je trouvais regrettable qu’on en parle si peu. Il était d’ailleurs dans le projets d’articles de mon propre blog mais merci en tout cas d’avoir comblé cette lacune !

    tyler durden :

    Bonjour,
    Ce iron est bizarre, du moins le projet.
    Les sources sur rapid share (!!!!) impossible de le faire tourner sur certaines distros avec les libs inférieures non dispo, pas de lib statiques pour ceux qui ont ce problème, malgré plusieurs demandes au projet….
    Bref iron le navigateur du futur….c’est bien choisi comme nom….un jour peut-être.

    Vincent :

    Dit donc tyler, combien de Dev n’ont pas le courage de refaire l’intégration pour les 2000 distro qu’on trouve dans le monde de Linux ?

    Iron est un logiciel dev par une communauté, ce n’est pas Google ! La manière de distribuer les sources c’est à eux de choisir non ? Ils l’auraient fait en Torrent tu aurais aussi dit « drôle de manière de partager » ? Ils partagent, j’estime que c’est le plus important.

    Iron est un excellent navigateur, il est disponible sur les plateformes principales, ensuite c’est le gros défaut de Linux : foisonnement de distribution / interfaces graphiques / gestionnaires de fenetres / décorateurs de fenêtres / versions différentes du noyau qui empêche de le proposer nativement sur toutes les distributions.

    D’ailleurs, Iron, Chrome, Chromium utilisent tous le même marqueur de navigateur. Il serait amusant de mesurer, dans les parts de marché de Chrome combien lui appartiennent réellement et combien vont à Iron :D Car je connais assez peu de gens ayant préféré Chrome à Iron pour ainsi dire.

    tyler durden :

    Bonjour,

    «Dit donc tyler, combien de Dev n’ont pas le courage de refaire l’intégration pour les 2000 distro qu’on trouve dans le monde de Linux ?»
    S’agit-il de courage ? Ou de compétence ? Penser correctement le deploiement/compilation de sources sur une machine c’est possible. Et pas juste trancher dans le lard en excluant. Mais vous devez le savoir, en tant que dev C.

    «Iron est un logiciel dev par une communauté» Par une boîte pas par une communauté, je cite sur le site de SRWare : «SRWare is a software company, which is specialized on Hardware-, Software- and Onlinesolutions»

    «La manière de distribuer les sources c’est à eux de choisir non ? Ils l’auraient fait en Torrent tu aurais aussi dit « drôle de manière de partager » ?» Faux problème, détournement de mon questionnement. Torrent me semble plus libre que ‘rapid share’ , mais je peux me tromper.

    «Ils partagent, j’estime que c’est le plus important.» Hmmm ils partagent…parce qu’ils sont obligé de le faire :) la licence de Chromium étant ce qu’elle est.

    «Iron est un excellent navigateur,» Certainement, mais comme j’ai une librairie trop vieille pour le faire tourner….je n’en sais rien.

    «ensuite c’est le gros défaut de Linux : foisonnement de distribution / interfaces graphiques / gestionnaires de fenetres / décorateurs de fenêtres / versions différentes du noyau qui empêche de le proposer nativement sur toutes les distributions.»

    Oula que d’amalgames et de contresens…. Le choix des distributions n’est pas un defaut, c’est un avantage, mais je peux, encore une fois, me tromper.

    Le noyaux linux (tout comme le choix de son wm) n’a rien a voir dans le fait de faire tourner iron ou non, la version de la libc, beaucoup plus, et tout le monde ne se compile pas tous les jours la dernière LFS avec la version de dev de la libc….
    Étrangement, Chromium tourne très bien même avec une version plus ancienne de cette librairie. Je ne parle même pas des millions de logiciels libres qui tournent sur des milliers de distro Gnu/Linux CQFD ?
    De plus il suffit de faire un tour sur le forum, pour voir le nombre de fois où la question est posée (sources, lib) mais sans réponse de la part des dev du projet.

    Enfin, tout ca pour dire, que je me mefierais quand même de ce soft, pas si communautaire que ça et avec une politique pas très clair.
    Ils visent plus l’utilisateur windows que *nix, mais c’est pas grave.

    J’ai juste voulu le tester il y a plus d’un an, J’ai voulu refaire un test après avoir vu l’article de notre hôte sur le planet-libre et je constate, aujourd’hui encore, qu’il refuse de tourner chez moi – pas plus mal d’ailleurs.

    Je préfere utiliser IceCat : http://www.gnu.org/software/gnuzilla/
    Qui me donne un accès très simple aux sources et compile sans erreurs – chez moi toujours.

    Cordialement.

    TimCruz :

    « Le choix des distributions n’est pas un defaut, c’est un avantage, mais je peux, encore une fois, me tromper. » => oui et non, leur trop grand nombre à mon goût ralenti l’accès grand publique à Linux.

    Quelle lib fait défaut sinon? On pourrait peut-être tenter une remontée de bug?

    Par contre, quel est la différence entre IceCat et l’iceweasel de Debian s’il te plait?

    Patrick Aljord :

    Le dev de Iron est un arnaqueur, je préfère google: http://neugierig.org/software/chromium/notes/2009/12/iron.html

Laissez un commentaire

Catégorie(s): Software