Banner
Banner
Banner

Quand JCFrog chante le libre

Par - le octobre 18th, 2010

JcFrog, l’homme aux pastiches, qui s’offre une belle notoriété depuis ses quelques délires sur Hadopi (notamment ses Hadopi Songs), revient cette semaine avec une nouvelle vidéo bien rigolote qui traite cette fois-ci de l’open source. Celle-ci, basée sur Shake the Disease de Depeche Mode, se nomme Push the release – an Open Source Song (beta) :

Si l’amalgame que fait Jérôme entre free et free (traduire libre et gratuit) fera râler plus d’un libriste, son discours met en évidence un problème de plus en plus souvent soulevé dans le monde libre (d’ailleurs, Cyrille et Philippe, entre autre, en parlaient récemment) : le libre et l’argent. Si le libriste travaille pour une informatique open source, il n’est pas stupide non plus et il espère en une informatique qui lui paiera ses pâtes en fin de mois. Et pourtant, les contributions ne sont pas courantes et les appels aux dons sont assez fréquents.

Alors, la question se pose : le financement est-il le gros point noir de l’open source?

Tags: , , , , , , ,

4 commentaires to “Quand JCFrog chante le libre”

    Marc :

    « Shake the disease » et non « Shake the discase »

    TimCruz :

    @Marc : oups merci! Je devrais pas rédiger mes articles la nuit :-p

    K. :

    L’abondance est inévitable : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_de_l%27abondance

    Arretez de penser dans l’ancienne économie : de toute manière on peut tout faire avec des machines,y compris tout travail du monde , sans exception : avec du logiciel libre ou non.

    1. c’est mieux que ce soit du libre
    2. c’est mieux qu’on apprenne a partager

    POINT

Laissez un commentaire

Catégorie(s): Divers