Banner
Banner
Banner

[TEST] Ultra-portable Lenovo ThinkPad X201

Par - le décembre 14th, 2010

img_20101110_133126_800

Ma société utilisant des ordinateurs Lenovo, j’ai eu la possibilité de tester l’ultra portable de la gamme Thinkpad, le X201. C’est ici l’occasion de vérifier si Lenovo est toujours une marque incontournable dans l’environnement informatique professionnel.

Design et ergonomie

Le X201 reprend le desgin ultra-sobre de la gamme Thinkpad avec sa robe noire, son touchpad appuyé par un trackpad rouge et un touche d’entrée bleue. Ici pas de fioriture, le design est sensé rappeler les légendaires IBM Lenovo Thinkpad qui étaient des références de robustesse. Le plastique utilisé par Lenovo est légèrement traité pour un meilleur touché mais en contre-partie, il est particulièrement sensible aux taches et griffures.

img_20101110_124845_800

L’ensemble clavier/touchpad du X201 est particulièrement décevant; sans doute le point noir de ce modèle. Le touchpad est classique mais (trop) petit. Il est appuyé dans sa tâche par un petit trackpad rouge. Je ne m’étendraispas sur son fonctionnement, ayant toujours considéré ce genre de mécanisme de pointage comme digne d’un ustensile de torture numérique. A la limite, on peut considérer cet ensemble comme dû au format ultra-portable.

img_20101110_124723_800

Par contre, j’ai du mal à trouver des excuses à Lenovo pour le clavier. Celui-ci propose des touches très haut perchées, ce qui se solde par une course des touches assez longue et un frappé nécessairement plus important. De par cette hauteur des touches, on peut être sûr de voir très vite quantité de cochonneries se loger à l’intérieur du clavier, le rendant petit à petit moins efficace. De plus, si on tape sa touche plus sur le côté qu’au milieu, celle-ci se couche évidemment de biais, au risque de s’endommager ou de se coincer.

Bien sûr, on s’habitue à la longue mais je suis déçu de voir Lenovo proposer un clavier d’aussi mauvaise facture quand celui embarqué dans son grand frère, le T410, de même génération est de nettement meilleure qualité. Dommage…

Sur le dessus du clavier, on retrouve la barre concentrant le bouton « Thinkvantage », qui permet d’accéder à la sur-couche logicielle de Lenovo, le bouton d’allumage et les boutons d’ajustement du volume sonore. La tranche droite du portable embarque un port USB, une prise modem, les jacks son et la prise Kensington.

img_20101110_133013_800

La tranche gauche, quant à elle, concentre, en plus de l’ouïe d’aération du processeur, deux ports USB, un port eSATA, une prise VGA, une prise RJ45, un port ExpressCard et le bouton d’activation du WIFI.

img_20101110_133032_800

En façade, on retrouve le loquet d’ouverture et un lecteur de carte mémoire SDHC.

L’écran, de 12.1 pouces, mat, est souligné par une série de LED indiquant l’état du WIFI, le caps lock, etc. Une fois fermé, le capot supérieur comprend un petit panneau indiquant l’état de la veille et de la batterie (en charge ou chargé). L’écran est aussi surplombé par une webcam et son micro.

Le choix d’un écran mat est adapté au public visé par Lenovo : les professionnels. Pas besoin d’effets glossy mais d’un écran exploitable en toutes circonstances pour travailler.

Étant ultra-portable, le X201 n’embarque pas de lecteur optique. Toutefois, il peut être acheté en option chez Lenovo. Le modèle proposé, auto-alimenté par USB, monopolisera 2 ports USB de la machine sur 3.

Voici une petite galerie de photo du X201
[nggallery id=49]

Utilisation du ThinkPad X201

Le modèle testé embarque un processeur i5. Rappelons que l’usage dédié à ce genre de solutions est un usage nomade et bureautique. Le surplus de capacité matérielle est donc tout à fait superflu. Sur ce point, le Lenovo X201 est idéalement constitué. Avec son Intel Core i5, ses 4Go de RAM et son disque dur de 320Go (le PC s’en tire à 4,4 sur l’échelle de test matériel 7), il devrait être utilisé par un commercial ou un agent nomade d’une entreprise pendant 3 à 4ans sans restrictions matérielles. Un bon point pour une rentabilisation en entreprise.

Lenovo propose le X201 sous Windows 7 Professionnel (toujours en version US, go vistalizator) 32bits (intérêt des 4Go de RAM?) assorti d’une sur-couche logicielle home-made.

Celle-ci permet de gérer les connexions réseaux, l’équilibre performances/autonomie, les mises à jours de pilotes, etc. Elle est nommée ThinkVantage et est accessible via le bouton physique du même nom.

Sans être trop lourde (à l’image de ce que font Sony ou Acer), cette sur-couche peut faciliter la gestion de son poste. A noter également que le X201 profite du « ThinkVantage Active Protection System » qui est un système qui arrête les disques dur en cas de chute pour éviter toute perte de données. Très bon point!

En terme d’autonomie, les choix matériels de Lenovo sont porteurs (processeur i5, pas de lecteur optique, écran mat, etc.) puisque, avec WIFI coupé et luminosité réduite, le X201 est capable de tenir la charge jusque 9/10h!

En utilisation bureautique/web normale, comptez plus de 3 à 5h de batterie ce qui reste tout à fait honorable.

Caractéristiques techniques

Dalle : 12.1’’ WXGA LED BackLight mat (1280×800)

Processeur : Intel Core i5-540M (2.53 GHz)

Carte graphique : Chipset Intel GMA X4500MHD

Mémoire RAM : 2Go à 4Go DDR3 (2 x 2Go) selon les modèles

Disque dur : 320 Go 5400 tr/min SATA

Webcam : 2.0 megapixels avec micro

Wi-Fi a/g/n – Ethernet Gigabit – Bluetooth

Lecteur de cartes : SDHC – ExpressCard

Port VGA – Casque, Micro – 3 x USB 2.0

Système d’exploitation     Windows 7 Professionnel

Batterie : Li-Ion 9 cellules 97Whr

Autonomie théorique : 11 heures

Dimensions (cm) : 29,4 x 23,4 x 3,5

Poids : 1.6 Kg

Conclusion

img_20101110_124845_800

Fort de l’image de marque des Thinkpad de IBM, Lenovo, maintenant marque chinoise, tente de conserver sa place dans le secteur de l’informatique professionnel. Avec le modèle X201, Lenovo signe un utltra-portable sobre, dans la lignée des Thinkpad.

Son principal défaut reste son ensemble clavier/touchpad de très mauvaise facture. Du reste, bien équipé et profitant d’un belle autonomie de batterie, le X201 est un très bon modèle à destination des entreprises ou des particuliers utilisant leur ordinateur comme machine de travail.

Tags: , , , ,

3 commentaires to “[TEST] Ultra-portable Lenovo ThinkPad X201”

    sas :

    Mouais, le test est pas très fiable et on voit que le geek qui l’a fait est un amateur dans le domaine, en tout cas, sa méconnaissance des Thinkpad est certainement légendaire.

    En ce qui concerne le clavier très haut perché, il s’agit d’une caractéristique Thinkpad IBM et pas Lenovo.

    C’est une invention des ingénieurs de chez IBM. Non seulement les touches ne risqueront jamais d’être coincées, mais on peut enlever les touches une par une, les déclipser et les reclipser. Technologie IBM brevetée.

    Quand aux soi disant cochonneries qui se logent à l’intérieur, ayant moi même des Thinkpad, des, donc plusieurs, depuis des années, mangeant juste à côté et buvant même, j’ai jamais eu des cochonneries qui s’étaient incrustées. Il y a suffisamment d’espace sous les touches pour justement ne pas coincer des miettes ou autres, ensuite, suffit de déclipser les touches pour nettoyer si besoin. En général il suffit de souffler pour nettoyer.

    Quand au trackpoint rouge, il ne s’agit pas de torture numérique, c’est juste que le geek en question n’ayant jamais utilisé dans sa vie de Thinkpad, ayant toujours été habitué aux Touchpad ne sait pas s’en servir.

    Tous ceux qui sont des habitués de la marque délaissent le touchpad pour le trackpoint.

    Plus précis, plus rapide, extrêmement efficace si on se donne la peine d’apprendre à s’en servir pendant 5 minutes.

    alice squar :

    Construire et Design eforbatt.com
    Le ThinkPad X201 porte le même design délicieusement intimidant, ultra-portable-portable-entreprise sur-stéroïdes comme tous les portables de la série X devant elle. À première vue, il ressemble à n’importe quel autre série T portable avec un châssis carrée et peinture caoutchoutée mais beaucoup plus petit. Avec l’ordinateur portable ouvert, vous voyez que le design est aussi petite que possible sans pour autant réduire la taille du clavier. Garder le grand clavier sur le petit cadre ne avoir des conséquences, cependant, comme un repose-poignets court qui est trop courte pour supporter la plupart des poignets avec vos doigts dans leur position de frappe. L’ordinateur portable série X est essentiellement le plus petit ThinkPad Lenovo qui permet encore d’intégrer un clavier pleine taille dans sa conception.

    Construire la qualité est grande par rapport à la plupart des netbooks et ordinateurs portables CULV petits qui ont frappé le marché au cours des deux dernières années. Tout comme plus de la série T homologue, le X201 conserve les charnières solides écran en acier inoxydable, résistant clavier ThinkPad, revêtement plastique solide et châssis en alliage. Le design plus fin ne introduire une certaine flexibilité mineure et les charnières de l’écran se sentir « plus faible » quand revus à la baisse, mais tout est relatif. Pour un portable de 12 pouces de la X201 peut facilement être ballotté avec peu inquiet de le casser en avance ou s’user avant sa durée de vie utile est en hausse. Essayez de faire la même chose avec la concurrence meilleur marché consommateur et que vous n’aimerez pas les résultats.

    lmharry :

    Les claviers des Thinkpad sont réputés pour l’agrément de leur utilisation les touches étant très plaisante et le clavier restant d’une bonne taille en dépit de la petite taille de l’ordinateur. Le pointeur, lui, est idéal, évitant de déplacer les mains du clavier et sa précision est encore meilleure. Il faut l’utiliser pour l’apprécier. Je ne connais que des utilisateurs satisfaits tout comme moi. Pour la durée de batterie, cela dépendra bien sur de l’utilisation que l’on en fait, comme tout portable. Quant au revêtement, il est l’un des moins fragiles si on utilise son ordinateur avec un peu de soins. De même, si vous mangez un pain au chocolat en travaillant, indéniablement, il y aura des miettes et des traces grasses sur les touches et l’ordinateur. Tout cela relève simplement du bon sens. Les Thinkpad sont de très bons petits portables qui ne chauffent pas et son silencieux. Un achat intéressant indéniablement. De plus on en trouve d’occasion, réformés d’entreprises à prix très léger et leur solidité garantit une bonne fiabilité. Test ici présent bien décevant.

Laissez un commentaire

Catégorie(s): Hardware, Tests