Banner
Banner
Banner

J’ai besoin de vos retours

Par - le février 22nd, 2011

Bonjour, toujours dans l’optique de mes « Et ça, tu le fais sous Linux » (tlfsl), j’aurai besoin de vos retours utilisateurs. De fait, j’aimerai que des utilisateurs de Ubuntu (et dérivés X-L-K-Ubuntu), Debian, Linux Mint, Mandriva (ou Maegia), Slackware, Toutou Linux (Puppy Linux), Fedora, PCLinuxOS et Arch Linux me contactent.


J’aurai en effet envie d’utiliser les retours utilisateurs pour guider les curieux et les informer quant aux motivations qui vous ont poussé à choisir votre distribution, ce que vous considérez comme ses points fort/point faibles. Vous pouvez me contacter par mail ou en laissant un commentaire à cet article. J’ai listé ces distributions que je considère comme étant majeures dans le paysage du libre actuelle. Mais si vous en utilisez une autre que vous jugez d’importance équivalente, vous pouvez bien entendu me contacter également.

Merci d’avance!

Tags: , , , , ,

79 commentaires to “J’ai besoin de vos retours”

    The_Revol :

    Tu as voulu des avis et bien tu es servi….

    Hélène :

    Bonjour,
    Venue à l’informatique sur le tard (j’ai 52 ans) j’ai bien sûr démarré sous Windows puis par curiosité j’ai voulu savoir à quoi ressemblait une distro Linux.
    J’ai commencé par une Knoppix (la Kaella) pas mal d’ailleurs puis Ubuntu depuis maintenant 4 ans.
    Quand on débute sous Linux je pense que c’est la plus facile à prendre en main, rien n’empêche d’en essayer d’autres par la suite. J’ai installé mon neveu de 8 ans et sa mère sous Ubuntu et ils apprécient. Un plus : la documentation, indispensable, est foisonnante et on trouve des tutos partout.
    Me suis ensuite attaquée à Mac OSX mais là je suis HS.

    Renaud Renton :

    Bonjour,

    Voici ma modeste contribution: Je connais les distributions linux depuis plusieurs années (mon premier pc je l’ai eu à 10 ans, j’en ai 25 aujourd’hui) et malgré tout je suis resté sous windows (95,98, 2000 pro, et enfin xp) parce que les distributions linux que j’avais testé à l’époque (vers 2004-2005) était vraiment trop austère à mon goûts (RedHat et debian pour ne citer qu’elles) et puis à cette age là j’aimer beaucoup jouer sur mon pc, et linux n’était pas vraiment orienté « gamer ».

    Le point de non retour à commencé, comme toujours par un problème avec windows…mon pc portable (dell inspiron 6400) souffrait d’un mal incurable. En effet, sous windows, même après 5 ré-installation (!) avec différentes versions (familiale, pro, et même « officieuse ») j’avais toujours le même problème, a savoir des freeze aléatoires, impossible à reproduire! Je me suis alors dit « si ça ne vient pas de windows, ça vient donc de mon matériel…et si je faisait un petit test sous linux? »

    Et 30 minutes après j’installer ubuntu 7.10 sur mon pc. Les freezes ne sont plus jamais réapparu…mais j’avais quand même gardé une partition windows « au cas ou ». Je n’ai jamais trouver l’origine du problème, mais j’ai garder ubuntu et est apprécié sa rapidité, sa simplicité, et tout ce qui rend cette distribution bien plus confortable au quotidien qu’un windows xp.

    A chaud, les points forts était pour moi:
    -Sim-pli-ci-té! Aucun drivers à installer…tout fonctionne sans aucun problème! Wifi compris!
    -gestionnaire de paquet. Un logiciels pour lire les mp3? Sur windows il fallait longuement chercher sur le net LE logiciels adéquate, chercher la dernière version qui permet de prendre en charge les format actuel, chercher les plugins indispensable…sur ubuntu, une recherche dans synaptic et j’avais tout à porter de main…
    -La rapidité. Ma bécane à retrouver une deuxième jeunesse sous ubuntu. Et le mieux avec le temps c’est que plus la distributions se met à jour, mieux mon pc se porte! Génial! La encore, la lourdeur des maj d’xp rendait mon pc aussi rapide qu’une veille 2cv…

    Conclusion, j’ai toujours un xp en dual-boot, mais uniquement pour pouvoir tester-gérer des périphériques d’amis, ou de ma famille qui tourne sous windows. Je les dépanne grace à cette partition. Mais pour ce qui est de mon usage personnel, je passe 100% de mon temps sous ubuntu et j’en suis ravi!

    A l’heure actuel j’ai passé 4 pc des mes proches sous ubuntu, dont 1 en dual-boot pour le jeux. Ils sont tous très heureux du résultat, et même s’ils sont loin d’être des professionnellement de l’informatique, ils ne m’appel quasiment jamais parce que « le pc à planté », alors qu’a l’époque ou ils était sous windows, je devait me déplacer au moins une fois tout les 3-4 mois pour réparer les dégâts!

    En espérant que mon expérience puisse être bénéfique à la communauté du libre 😉

    Vincent :

    Encore une fois nous avons les mêmes idées. Je vais vais une conférence sur le sujet le mois prochain, elle sera enregistrée 😉

    Guillaume :

    Pour ma part, j’ai commencé avec la version 5.10 d’Ubuntu. J’aime bien son coté «out of the box» Seulement voila, je n’aime pas trop l’orientation qu’ils donnent a la distribution pour les prochaines versions, et je suis depuis décembre sous Linux Mint Debian Edition.

    Personnellement, je la trouve plus légère qu’ubuntu, notamment au niveau de la consommation de ram, et elle est prévue pour être une rolling release. On verra bien ce que ça donne.

    Julien :

    Bonjour,

    sympa tes petits tutos pour novices ! L’idée est bonne et la réalisation aussi. Même si ton propos est assez général pour s’appliquer à toutes les distri, tu as repris en partie la charte graphique d’Ubuntu « nouvelle génération » sans en faire trop.

    Une suggestion pour augmenter la portée de ton travail : dépose ton travail (avec les sources) sur http://spreadubuntu.org/ pour qu’il puisse être facilement traduit !

    _ian :

    Technicien réseau, j’avais besoin d’un système d’exploitation stable et rapide, sans fioritures, et sans antivirus, parceque ras le bol de configurer un par feu et un antivirus à chacun de mes déplacements.

    Donc passage sur ubuntu, depuis quelques années, pour les nombreux outils open source disponibles nativement ou en quelques secondes, un environnement personnalisable à souhait (point de vue ergonomie), controlable (très important, fini la liste des process obscurs svchosts et autres)

    Et puis accessoirement, la majeure partie des serveurs étant sous un linux quelconque, on perd pas la main comme ça!

    Mais bon je doit l’avouer, point de vue utilisation domestique, je préfère largement Windows 7 (mais pas en dessous), plus fluide, plus agréable, Microsoft a quand même fait un effort remarquable pour son dernier OS.

    J’utilise les deux, (j’ai même un Mac) et je trouve que chaque OS a son utilité.

    Voilà en ce qui me concerne !

    _ian :

    Pour la petite anecdote, un disque dur informattable sous Windows, déclaré HS, hop passage Linux+gparted, table de partition toute neuve et formatage, 4 secondes. Tu le fais sous Windows ça?

    Lontano :

    Ubuntu depuis 4.10 (avant Mandrakelinux & Debian)

    Ubuntu 10.04 LTS sur mon poste principale, classique ordi de famille utilisé par ma femme, moi et mes enfants (inclus un petit de 2 ans qui adore les Barbapapa)

    Ubuntu 10.10 sur le portable d’école de ma fille (13 ans), l’ordi-60 cadeau (empoisonné avec Vista) du département, tout de suite nettoyé avec le pinguin. Ma fille s’en serve pour l’école et les trucs typiques d’un ado: chat, internet, blog, etc etc

    Ubuntu 10.01 Netbook Edition pour mon petit Acer Aspire, utilisé quand je voyage pour être tout le temps connecté et voir quelques film dans les chambre d’hôtel (car j’ai horreur de la télé)

    Ubuntustudio 10.04 sur le poste multimédia, un vieux Pentium IV « tuné » avec un carte video semi-pro pour y connecter un synthé, une drum-machine, un synthé tactile et deux guitares, mais aussi pour profiter des sons libres avec un clavier maitre et, bien évidemment pour « faire » de la musique et maniére quasi-pro

    Tout ça combien aurait pu me couter avec du software « closed »?

    Wouawman :

    Hello. Voici mon point de vue.

    J’utilise Ubuntu non pas parce que c’est plus facile à utiliser (ce n’est pas plus facile à utiliser que Windows ou mac), non pas parce que c’est plus riche en applications (c’est pas le cas non plus)
    non pas parce que c’est gratuit mais parce qu’il s’agit d’un environnement plus sain qu’un autre système d’exploitation, peut-être à l’image de ceux qui y contribuent, l’utilisent et surtout y consacrent une partie de leur énergie vitale.

    C’est un OS plus sain je pense car relié à un esprit de partage et de liberté.
    Ce n’est pas une idéologie mais un ressenti :
    Quand je pense à Windows je sens la lourdeur commerciale et monopolistique au dessus de ma tête.

    Alors que quand j’utilise Ubuntu je sens un système léger tout simplement. Imparfait mais léger.
    Ça vient peut-être aussi du fait qu’il y a beaucoup moins d’utilisateurs enchaînés au système.

    Un OS c’est peut-être virtuel et pourtant des critères exclusivement technique n’expliquent pas toujours le choix entre l’un ou l’autre.

    J’admets volontiers que tous ces arguments ne peuvent pas être écris sur une version boite si elle était vendue dans un supermarché.

    Lontano :

    J’allais oublier: non je ne suis pas un « serial-coder » ou un super-pro du pc. Pas du tout.
    Ce que j’arrive à faire sur mes linux-boxes, Mr Tout-Le-Monde peut le faire sans s’arracher les chevaux (surtout moi que je n’ai plus…)

    TimCruz :

    Merci à tous de me communiquer vos retours!

    @David H. : la geekette est super contente de savoir que son article a motivé certains à tester Mint!

    ianjus :

    Personnellement, je ne trouverais pas Debian/Ubuntu si bon, si je n’avais pas trouvé Windows si mauvais ! J’ai d’abord fui Windows et ses problèmes, puis ensuite j’ai découvert, compris et adhéré à la philosophie du libre.
    Pour faire plus concret, de windows 95 à windows xp, je devais, malgré tous mes efforts de maintenance (antivirus, firewall, nettoyage…), réinstaller le système chaque année, voire tous les 6 mois, tellement il se biodégradait tout seul. Et pareil, chez mes parents. Alors le jour où scandisk a éclaté mes données personnelles, j’ai dit : plus jamais Windows !
    Maintenant, c’est encore différent : si Windows était stable et gratuit, je ne le prendrai quand même pas, parce qu’il n’est pas libre.
    Bon courage pour la synthèse,
    ianjus

    jrom :

    Ubuntu 10.10 sur un Acer Aspire 5949 vieux de deux semaines: installation fonctionnelle « out of the box », fait tout à merveille mais je suis un grand utilisateur de libre office pour son traitement de texte. Linux remplit parfaitement toutes mes requêtes, que ce soit en termes de loisirs tels que videos, dvd, musique du ubuntu music store ou de boulot par le biais du tableur / traitement de texte de libre office.

    raph :

    Les plus: Réactif, rapide, mise a jour simple, pas de bugs
    Les moins: Pas toujours facile de résoudre un probleme si on ne sy connais pas un peu, pas de jeu (meme avec wine ca ne vaut tout de meme pas windows)

    raph :

    Les plus: Réactif, rapide, mise a jour simple, pas de bugs
    Les moins: Pas toujours facile de résoudre un probleme si on ne sy connais pas un peu, pas de jeu (meme avec wine ca ne vaut tout de meme pas windows)

    Cause de la migration: curiosité et ensuite soif de réactivité 🙂

    Arbiel Perlacremaz :

    Bonsoir

    Bien qu’informaticien depuis de très nombreuses années, je ne prends connaissance pratique de GNU/Linux que depuis quelques semaines. Je veux dire par là que, si je connais de nom ce système d’exploitation depuis ses plus jeunes années, je n’en suis encore qu’un utilisateur débutant.

    J’ai débuté ma carrière professionnelle comme informaticien, et j’ai bifurqué vers les télécommunications à peu près à l’époque où Richard Stallman eut l’idée de lancer GNU. Depuis ce tournant dans ma carrière professionnelle, qui remonte donc à plus de vingt ans, j’ai été un simple utilisateur, et plus particulièrement utilisateur d’outils bureautiques, Word et Excel essentiellement, sur MacIntosh puis sur PC.

    Pendant toute cette période, GNU/Linux m’apparaissait comme une sorte de jouet aux mains d’universitaires, et d’informaticiens purs et durs. J’avais bien sûr connaissance de ce que certains équipements fonctionnaient sous Linux, mais je ne voyais là qu’un système technique, au même titre que le système interne de certains commutateurs téléphoniques, dans le développement desquels j’ai été momentanément impliqué.

    Utilisateur de la suite bureautique universelle de l’époque, je n’avais pas lieu de m’intéresser à Linux, ayant bon nombre d’autres occupations plus importantes à mes yeux.

    Assez tardivement, je veux dire il y a une petite dizaine d’années, j’ai découvert la suite bureautique OpenOffice. Jusqu’alors, j’avais toujours piraté les logiciels bureautiques disponibles dans ma société pour mon usage personnel, et celui de ma famille. Assez rapidement, à titre privé, je suis devenu utilisateur d’OpenOffice. J’ai entrepris de convaincre mon entourage de s’engager dans la même voie. Ce n’est pas encore une réussite totale : ma femme vient d’acheter la version la plus récente de Microsoft Office. Mais au moins, ne pirate-t-elle plus.

    La migration vers Linux me paraissait beaucoup plus difficile. MS Office et Open Office ont des fonctions très similaires, du moins pour ce que j’en faisais. L’utilisation simultanée de ces deux suites bureautiques ne posent aucune difficulté technique, alors que la migration vers Linux m’obligeait d’une part à repartir de zéro pour ce qui concerne l’utilisation quotidienne de mon ordinateur et d’autre part à me confronter au problème technique de l’amorçage multiple, avec la crainte d’échouer et de ne pas savoir revenir en arrière.

    J’ai donc refusé de faire le pas, malgré les conseils que des informaticiens imminents ont bien voulu me prodiguer à l’occasion de mes activités associatives. Je gère en effet, avec d’autres bénévoles, un club informatique pour adultes handicapés. Et confrontés à un certain nombre de problèmes de compatibilité entre la logithèque déjà ancienne que nous possédons et les matériels que nous sommes conduits à renouveler, nous avons envisagé de migrer vers GNU/Linux mais la crainte de difficultés techniques insurmontables nous en a dissuadé.

    Ce n’est que très récemment, à Noêl 2010 qui a été l’occasion de remplacer mon PC, que j’ai décidé de me pencher sérieusement sur Linux.

    Un de ses atouts essentiels, que j’ai déjà expérimenté avec OpenOffice, est la disponibilité d’une large communauté d’individus prêts à porter main forte aux débutants, ce que les vendeurs de solutions propriétaires ne proposent pas, ou du moins ne proposent qu’à la vente. Les particuliers que nous sommes se sentent ainsi pris au piège. J’en ai moi-même ressenti une certaine frustration et une certaine amertume : non seulement nous devons payer, relativement cher, un logiciel complexe pour n’en utiliser qu’une infime partie, mais nous devons encore payer lorsque nous éprouvons une difficulté à utiliser les fonctions qui sortent de l’ordinaire.

    Ma démarche vers Linux est très prudente. Je n’utilise encore que des versions « USB-Live », tout en préparant ma configuration et moi-même, à cette évolution.

    En espérant ne pas avoir été trop bavard.

    Cordialement

    eddyc :

    Grâce à ubuntu, je démarre mon pc rapidement et je l’éteins rapidement (je n’ai pas tous les processus et les mises à jours de windows qui se lancent pour lesquels je dois attendre 5 à 10min avant d’utiliser normalement mon pc)

    Grâce à ubuntu, je ne formate plus mon pc tous les ans car je n’ai plus tous ces spyware et virus qui me faisait planter mon pc.

    Grâce à ubuntu, je me sens plus en sécurité du coup.

    Grâce à ubuntu, j’ai une communauté d’internautes très sympatiques qui m’aident lorsque j’ai un problème sur mon pc (installation d’un nouveau matériel, recherche d’un logiciel, etc.)

    Grâce à ubuntu, j’ai à portée de mains des logiciels gratuits (plus besoin de télécharger un windows pirate et des logiciels pirates) D’ailleurs vivre la logithèque qui télécharge et installe le logiciel souhaité 🙂

    Voilà pour moi

    Mon seul bémol reste les jeux. Je ne joue pas beaucoup mais ça progresse d’années en années.

    Mahel :

    Bonjour

    Je suis passé sous linux parce que je me suis rendu compte que si nous ne sommes pas un gamer, le monde de l’opensource offre tous se qu’il faut pour une utilisation basic.
    Un peu comme le monde de la voiture pourquoi mettre des millions dans une porche si nous n’avons pas un circuit pour profiter de sa puissance autant prendre une renaud la route sera tout aussi agréable.

    Je suis sous ubuntu 10.10 et j’ai adapté complétement à mes besoins mon ordinateur avec compiz et doc ainsi que les programme nécessaire pour aller sur internet faire la paprasse….

    De plus, en plus je démontre aussi autour de moi qu’il est stupide de mettre de l’argent dans une nouvelle machine pour suivre la tendance de l’évolution de windows et que l’on peu avoir des praticités de W7 avec ubuntu+compiz et cela marche !!

    Beaucoup mon remercié des économies !!

    HHHAAAA trouver le moyen de transformer un vieu pc en machine agréable avec seulement une galette acheté dans un magasine!!!

    loy :

    Je suis sous Ubuntu depuis 2006, pour ses versions LTS: Le problème de Linux, c’est en effet qu’entre les distrib qui obligent à upgrader tous les 6 mois si on veut garder un système à jour (patch bug/sécurité)… et les clones gratos de distrib pro (CentOS, Scientific Linux clones des RHEL) qui accusent des années de retard… il n’y a guère de salut!

    J’ai donc trouvé mon ratio acceptable d' »attrait des nouveautés »/ »emmerdement d’un upgrade » dans les LTS Ubuntu: Changement tous les 2 ans, avec 1 an pour migrer (en pratique, je le fais qq semaines après la sortie ce qui élimine les plus gros bugs).

    Je songe néanmoins à changer: Ubuntu se concentre trop sur l »apparence, typée Mac. En 10.04 ça se corrige rapidement mais ce n’était que le début d’un infléchissement qui me déplait: je reste attaché à un bureau classique et sans fioriture ni simplication inutile… et la remise en cause du serveur X m’inquiète également pour mes besoins d’intéropérabilité avec d’autres machines (travail…).

    cpascompliqué :

    J’utilise Linux depuis 98, par intermitences au début, par habitude d’utiliser des serveur UNIX (Solaris/AIX) à la Fac (ayant testé pas mal d’autre OS aussi : QNX, VxWorks,RTEMS, µCOS-II, … mais pas pour des PC). Windows m’ayant toujours gonflé à devoir être réinstallé trop souvent. En commençant par RedHat, qui à l’époque fournissait le meilleur support (driver, doc etc.). Puis conquis par la philosophie libre, la Debian c’est impossée. Puis par manque d’envie de passer du temps à installer tout les ptits plus à la main, je suis passé a Kubuntu (Kde3 mon amour, reviens!). Et vu le manque de stabilité (update/grade) et la lourdeur sur mes vieux PC(recilcler des vieux PC, c’est bon pour la « décroissance »…), un retour au source Debian lenny (KDE3 toujours…), pour moi, et un gros faible pour Mint+KdeTrinity, et encore plus depuis peu pour la LMDE (Mint debian) quand il s’agit d’installer pour mes amis, sans devoir passer quatre heures à leur configurer quoique ce soit (en particulier les driver, flash et les codecs, qui rebuttent même les windowsiens). Je pense que je vais jetter un oeil à ARCH, vu les commentaires du plaisir à tout configurer sois-même.
    Pour info, les amateurs de KDE3/vielles bécannes peuvent trouver un fork à jour (KDE 3.12 Trinity) sur le site initié par Mr Pearson http://www.trinitydesktop.org/
    Compatible Slack/*ubuntu/debian. help wanted d’ailleurs 😉
    J’ai converti bcp de monde à Linux, et cela à été encore plus facile pour ceux qui ne connaissait rien, et n’avaient donc pas été habitués aux reflexes de windobe (ctrl+alt+supp etc.). Un argument de poids étant le ‘y’a pas de virus » (quoique!), et tous les logiciels sont gratuits, et le mêmes que vous utilisez déjà (souvent) sous Micro$oft : firefox, thinderbird, VLC, openoffice, en gros 90% des besoins des non-gamers.

    LoN_Juju :

    Je suis passé à GNU/Linux vers aout-septembre 2008. Je venais d’acheter un portable avec Vista qui m’a beaucoup déçu par sa lourdeur. A la base, je voulais le remplacer par un XP Pro. Puis étant curieux depuis pas mal de temps de Linux, j’ai changé d’avis et franchi le pas avec la distribution Ubuntu 8.04 LTS et Gnome.

    J’utilise mon ordinateur pour internet, lire des vidéos, écouter de la musique. Je ne joue pas aux jeux PC récents. Je joue par contre via émulateurs (consoles, ordis ou émulateur DOS). Au début, je n’utilisais Ubuntu qu’en mode graphique puis me suis converti petit à petit à la ligne de commande.

    J’étais d’abord en dual-boot, puis, voyant que je n’utilisais pas du tout Windows, je l’ai supprimé.
    J’ai ensuite installé la Ubuntu 9.04 toujours sous Gnome. Je garde d’ailleurs un très bon souvenir de cette version qui était très efficace.

    Durant l’été 2010, j’installe la Ubuntu 10.04 LTS mais en version minimale. Mon idée était en effet de ne plus utiliser Gnome pour le remplacer par Openbox. J’ai été conquis par Openbox mais par contre déçu de cette version de Ubuntu. J’avais en effet des plantages quand l’ordi restait allumé longtemps. J’ai un moment cru que c’était dû au Flash, mais ça arrivait même quand je ne visionnais pas des vidéos à ce format. Du coup, j’ai migré vers une distribution réputée pour sa stabilité, Debian. J’ai attendu que sorte la dernière version stable la 6.0 Squeeze. Je l’ai installé en netinstall pour ensuite y ajouter Openbox. Et en effet, elle marche du tonnerre. Les logiciels sont parfois un peu obsolètes mais cela ne me dérange pas.
    Le plus gros reproche que je ferais aujourd’hui à GNU/Linux actuellement est un manque en émulateur Amstrad CPC!

    Sudni :

    Bonjour, j’étais sous ubuntu depuis la version 6.06, mais depuis votre article sur Mint Julia, je cracker. Pour l’interface je viens de passer a Unity et je suis plutôt satisfait, simple efficace et la même sur portable que mon PC fixe. Pourquoi linux, et bien juste par curiosité, decouvrir un alternative a Microsoft, et surtout pouvoir utliser de vielle machine a base de P3 a 700 ou 900 Mhz avec moins 1Go de ram. Ça marche, j’ai pu transformé des machines destinées a la casse devenir de superbe outils Ludo-éducatif. Et en plus les jeunes utilisateurs (non pollué par les habitudes M$) s’en sorte plutôt bien. Sinon personnellement pour lire des nouvelles, courriers, écouter les web radio, Linux est aussi simple que M$. Pour la photo et la vidéo c’est un peu plus ardu, il manque toujours quelque chose pour que ça marche bien. Musique, j’ai juste essayé Mixx et pour l’utilisation simple en soirée ça se passe plutôt bien. Pour le dessin et les retouche photos je pollué par Photoshop et j’ai bien du mal avec Gimp (Ah les habitudes). Voila j’ai fait le tour, j’utilise M$ au boulot et j’ai bien du mal a m’en passer. @+

    microy11 :

    J’utilise Linux depuis plus de 10 ans et j’ai plusieurs distribs installées : Mandriva 2010.2; Debian 6, Ununtu 10.4, Fedora 14, Mintjulia …
    La plus performante pour la reconnaissance du matériel est Mandriva, les dépots fonctionnent très bien et c’est celle que j’utilise le plus. Ubuntu est assez décevante et je crois que son succès n’est du qu’à un bon marketting !! Débian pose des problèmes de configuration de carte graphique et Fédora aussi. Mint est une bonne alternative à Mandriva

    joeblog :

    Bonjour,

    Ma première utilisation d’une distribution Gnu/Linux à été avec une Mandrake, il y a de ça plusieurs années. Par la suite et après avoir essayer plusieurs distributions comme OpenSuSe, Fedora, OpenSolaris, etc; Je me suis arrêter sur Debian avec Ubuntu. Je suis rester plus de cinq ans sur Ubuntu. Depuis qu’ils ont annoncer que Gnome serait abandonné pour Unity, alors j’ai voulu voir quelle distribution pourrait remplacer ma Ubuntu. Mon choix c’est arrêter sur Mandriva 2010.2 avec KDE 4.6 qui avouons le est rendu assez stable et performant pour charmer les plus difficiles.

    Donc, moi qui avait abandonner Mandriva pour leurs trop grand nombres de bug et d’instabilités dans la gestions des paquets etc. Et pleins d’autres trucs qui m’agaçaient. Me voici de retour sur cette distribution. J’ai fais le tour et tout configurer à mon goût. Jusqu’à maintenant ça va faire quelques semaines et j’en ai pour mes espérances et même plus.

    Bonne journée!

    .

    Tom :

    Bonjour

    Alors je suis arrivé dans le monde de linux il y a pas très longtemps.
    Le concept de logiciel libre me tentait et j’avais lu un article disant que linux avait bien évolué et pouvais être aussi bien que windows , avec l’avantage d’être plus sur..j’ai donc décidé de me lancer.
    J’ai testé dans l’orde Kunbutu, Ubuntu, linux mint , opensus et mandriva.
    Première chose à dire : venir dans le monde de linux c’est pas évident!
    Pour concurrencer windows y a encore du boulot !
    je pense que pour que linux connaissent un succès auprès du grand public, il faut que les installations et l’usage au quotidien soient beaucoup plus simple .
    En effet quelque soit la distribution j’ai vraiment galéré afin que le système marche il y avait toujours quelque chose qui ne fonctionnait pas ou des pilotes qui manquaient ( carte graphique, wifi..)et a chaque fois j’ai du passer des heures a cherche la solution sur le net et les forums et presque à chaque fois il fallait passer par la console ce qui pour un utilisateur standart est horrible et je pense que plus d’un aurai abandonné.

    Il ne faut pas oublier que le grand public dans sa majorité à des connaissances limité en informatique (et ne sais déjà pas paramètrer et utiliser convenablement windows)et veut avant tout un système simple,convivial , paramétrable facilement via l’interface graphique et ne veut pas avoir à passer du temps à faire fonctionner et optimiser son système.

    Voici mes retours sur les différents systèmes linux que j’ai testé dans l’orde suivant et les petites remarques :

    – Kunbutu, c’est celui que j’avais installé en premier car j’avais lu que c’était celui qui graphiquement se rapprochais de windows et qu’on serai pas perdu. Ben au départ quand on l’installe on dit waou quand on voit les effet 3D.. qu’on a pas sous windows.
    mais on déchante vite, car tout est compliqué,l’interface graphique , les menus, les paramètrages.. quand on est débutant il y a trop de choses et en plus ça plante tous le temps et j’ai du installer et cherche les pilotes..
    Kunbutu n’a donc pas fait long feu chez moi

    -j’ai ensuite essayé Ubuntu, alors au départ ça semble simple et unity sympa, par contre à l’utilisation c’est galère, la barre n’est vraiment pas pratique et très limité, il y a de nombreux plantage, le mode 3D n’a jamais voulu fonctionner, des pb avec des pilotes, toujours obligé de passer par la console..bref vraiment pas encore au point

    Par contre il faut signaler que leur forum et leur site est vraiment bien fait et très complet.Dommage que le logiciel ne soit pas encore au point

    – linux mint c’est le premier qui à fonctionné parfaitement bien dès l’installation, imprimante, wifi.. tout marchais sauf la 3D , mais par rapport au 2 autres versions que du bonheur et on retrouve un interface graphique plaisant et plus logique et simple que chez ubuntu. Bon ressenti, malgrès tout il manquait encore quelque chose

    – Je suis ensuite passé à opensuse et là j’ai vraiment vu que c’est du niveau superieur par rapport aux autres distri., tout est bien travaillé et fonctionne :super l’environnement KDE vraiment bien intégré, paramètrage facile ,menu logique et bien fait , le système est stable, la logitheque est vraiment bien faite et sympa on trouve plein de logiciel avec leur description..on peut quasiment tout faire sans passer par la console
    Vraiment un bon système que j’ai d’ailleurs gardé sur mon autre PC, le seul pb que j’ai rencontré c’est que malheureusement j’ai jamais réussi à l’installer sur mon autre PC portable, il plante toujours lors de l’installation..

    – du coup j’ai installé magevia sur mon autre PC: première approche : pas mal environnement graphique sympa KDE très bien intégré aussi, je trouve qu’il se ressemble beaucoup avec opensuse les deux distrib sont vraiment très proche et bien travaillé. Le point fort de magevia c’est le CCM qui est vraiment très bien fait et pratique pour un débutant et qui évite d’avoir à toucher à la console.Par contre ce que je lui repproche c’est de pas forcément être très complet au niveau des pilotes j’ai galéré pour trouver celui qui ma permis de faire fonctionner le wifi, et l’espace qui permet de télécharger des logiciels n’est vraiment pas convivial et très complet , on y trouve pas grand chose et quand on cherche un logiciel X sans connaitre le titre c’est galère aussi.
    En résumé je dirai bon système mais peux encore s’améliorer .

    L’idéal pour moi serai de faire un mix entre opensuse et magevia et là ça serai le top et on pourrai sans doute séduire le grand publique.
    Je pense que je vais garder les deux distri de linux et suivre leur évolution, mais je pense que pour séduire le grand public il faut encore aller plus loin, il faut que après l’installation tout fonctionne sans avoir de bidouillage a faire, qu’on puisse tout faire fonctionner avec l’interface graphique, car pour l’instant c’est quand même encore réserver à un public  » de bidouilleur  » qui prend du temps pour chercher et faire fonctionner son système.
    par contre j’ai peut être trouvé la perle rare: PClinux OS, la seul version de linux qui a détécté et fait fonctionné de suite tout mon matos et en plus elle a les avantages de mageia et open suse réunis, que du bonheur pour le moment , sauf peut être pour les logiciels que je trouve pas trop à jour.

    Jérôme :

    Moi je suis sous linux mint LMDE.
    Avant je suis passé et resté sur Ubuntu depuis la 6.10, déçu par les dernière versions imposants Unity, j’ai lâché depuis la 11.04.
    Je suis ensuite passé sous Arch, où j’ai été comblé, jusqu’à l’avènement de gnome-shell qui m’a achevé. Après certains problèmes sous cette dernière, je me suis retourné vers un système de paquet plus simple d’utilisation, le deb, en me tournant vers linux mint LMDE qui offre un très bon compromis à mon sens entre simplicité et efficacité.
    Aujourd’hui, je suis étudiant en ingénierie, mon pc m’est utile dans la programmation, la virtualisation et la simulation. Je suis particulièrement satisfait de la facilité d’accès de linux dans ces domaines : qui a déjà essayé de programmer en python ou pire, en bash sous windows ? ^^ »

Laissez un commentaire

Catégorie(s): Dossiers, Software