Banner
Banner
Banner

Fork Me I’m Famous : Quand Blood Frontier s’éclipsa

Par - le avril 4th, 2011

De Assault à Red Eclips, revenons sur les principaux forks issus du moteur graphique Cube…

Au commencement fut le Cube

Cube est un moteur graphique libre de FPS. Ce moteur avait une fonctionnalité qui le démarquait des autres : nul besoin de recourir à un programme externe ou de fermer le jeu pour passer en mode édition, car le moteur incluait son propre éditeur de niveau, directement dans le jeu. Cette fonctionnalité bien sympathique inspira toute une communauté de joueurs et de développeurs.

 

Un peu de moteur dans ce monde de cubes

Un jeu basé sur ce moteur est passé à la postérité : AssaultCube, un ersatz de Counter-Strike, deux camps, terroristes contre anti-terroristes et normalement vous connaissez la chanson. Ce qui a fait la popularité de ce titre, c’est sa taille de lilliputien, très loin des poids lourds du genre. 40 Méga octets qui lui ont permis de se faire une place sous les cocotiers des clés USB et autres mini compils exotiques de logiciels libres.

 

Une frontière exsangue

Puis il y eu aussi un projet de FPS solo libre, Blood Frontier, bien amorcé mais qui ne vit jamais le jour. À ce propos, l’initiateur du projet détaille sur le site officiel, les erreurs à éviter pour ne pas compromettre le développement d’un jeu dans un intéressant post-mortem du projet.

 

Qui veut du rôti?

Satisfaits, les auteurs de Cube ont décidé de cuisiner un successeur, nom de code : Cube 2: Sauerbraten (rôti de boeuf au vinaigre). De ce moteur a découlé plusieurs projets, comme par exemple Platinium Art Sandbox, logiciel éducatif de création de jeu développé par des enseignants, Eisenstern, un RPG expérimental embarqué dans Sauerbraten, ainsi qu’un clone de Marble Madness : Marble Arena.

Voici, pour présentation, une petite vidéo de Cube 2: Sauerbraten :

 

Éclipse rouge à l’horizon

Et depuis le 15 mars, on peu aussi compter sur un FPS solo : Red Eclipse.


Ce jeu n’est autre que le fork de Blood Frontier, dont il a récupéré le contenu en le portant de Cube à Sauerbraten. Après s’être séparé de Blood Frontier au printemps 2010, les développeurs ont enfin sorti la première version stable de ce jeu, le 15 mars dernier. Contrairement à Sauerbraten dont le contenu n’est pas libre, Red Eclipse est entièrement libre!

Voici une vidéo de présentation de Red Eclipse :

 

Voici une petite liste des différentes fonctionnalités, traduites (et gentiment récupérées) depuis le site Jeuxlinux :

  • Jeu multijoueur (lan ou Internet) ou solo contre des bots
  • Une quarantaine de cartes assez variées (intérieur et extérieur)
  • 9 armes : lance-flamme, grenade, pistolet, canon-plasma, fusil, lance-rocket, shotgun, smg, sabre laser
  • 6 modes de jeu : campagne, deathmatch, capture de drapeau, défense de drapeau, bomber-ball, timetrial et un mode édition de carte
  • 12 « mutators » : teamplay, instagib, onslaught, vampire, médieval, ballistic, arena, expert, duel, survivor, jetpack, resize
  • Un lobby pour les parties en réseau
  • Un panneau de configuration des variables du jeu
  • Un client irc

De quoi mettre l’eau à la bouche de tous les assoiffés de FPS…

Tags: , , , , ,

Laissez un commentaire

Catégorie(s): Jeux Vidéo