Banner
Banner
Banner

[TEST] Mindscape Karotz – 2. Fonctionnement

Par - le mai 20th, 2011

Voila, notre Karotz, fraîchement déballé et connecté,  est opérationnel. Je vous propose donc maintenant de voir ensemble comment fonctionne ce robot compagnon et l’usage que vous pourriez en faire.Karotz, pour quoi faire?

C’est sans doute la question la plus posée au sujet de Karotz. A 200€ le lapin, on attend de lui un petit peu plus qu’une bouille sympa. A l’image du MyDeskFriend, que j’avais testé ici, le lapin Karotz est en fait un robot compagnon numérique.  Il va nous accompagner dans notre vie numérique (lecture des mails, RSS, depuis peu twitter) mais aussi dans notre vie de tous les jours. En effet, sa capacité de lecture RFID et sa connexion à Internet lui ouvrent tout un éventail de possibilités : lecture audio de livres et nouvelles, radio-réveil, etc.

De plus, bien qu’actuellement cette fonctionnalité ne soit pas encore proposée, Karotz devrait pouvoir bientôt servir de téléphone ! Pour être honnête, à l’heure actuelle Karotz n’a pas encore l’ensemble des fonctionnalités que Nabaztag avait engrangé et ses fonctionnalités phares ne sont pas encore totalement exploitées (webcam, téléphonie, etc.). Normalement, la situation est sensée n’être que temporaire et Mindscape annonce sur son blog les fréquentes nouveautés liées au Karotz. Jouons donc avec ce lapin pour voir ce qu’il en est actuellement…

Je vous propose d’ores et déjà de découvrir Karotz via une petite vidéo de test GDF (qui répondra aussi à des questions telles que: Karotz sait-il faire le café ou encore passer l’aspirateur?) :

Configuration web

Le robot Karotz se gère par défaut depuis son espace perso sur le site www.karotz.com. Celui-ci est très simple de fonctionnement. Il propose la création d’un avatar pour son robot, nous permet de le nommer (je l’ai appelé Ra-bit sur les conseils de la geekette) et d’accéder à un tableau de bord.

Via ce tableau de bord, on va gérer les applications installées. Celles-ci peuvent fonctionner en mode automatique ou manuel. La commande manuelle se fait en cliquant sur le bouton entre les oreilles du lapin puis en exprimant la commande vocale liée à l’application. On peut aussi associer un flatnanoz à une application. Ainsi lorsqu’on le passe devant le nez du robot, il amorce la-dite application.

Toujours sur le site, on peut installer de nouvelles applications depuis une bibliothèque mise à jour très régulièrement. A l’heure actuelle, à peu près 90 applications existent, allant du lecteur de RSS au client twitter en passant par des radios (RTL, etc.) ou magazines (le monde, le figaro, etc.). Parmi les applications phares, on retrouvera notamment :

  • Maison, qui propose d’informer par mail le propriétaire du lapin du retour de quelqu’un à son domicile – avec photo (utile pour fliquer suivre ses enfants)
  • ou encore l’application Mon RSS qui transforme son client RSS en radio (puisque les news nous sont lues)
  • les applications météo et traffic afin d’anticiper ses sorties
  • le Music Player pour lire ses MDP depuis une clé USB connectée au dos du lapin
  • le Fader qui va faire clignoter le Karotz de toutes ses couleurs pour le transformer en lapin de noël en lampe déco

Remarque :  attention toutefois, le fonctionnement de certaines appli, comme le fader, empêche le lancement d’autre applications. Par exemple, lorsque j’ai paramétré le Fader je l’ai mis en permanent par accident, bloquant tout autre lancement applicatif. Pour pallier à cela, on met fin à l’application active en appuyant 2 fois sur le bouton au sommet du crâne du lapin.

Notez également qu’il est possible de créer plusieurs profils pour certaines applications (RSS, maison, etc.) et d’y associer des commandes vocales différentes ou des flatnanoz différents.

On peut, enfin, via le site gérer ses objets : lapin, flatnanoz, etc.

 

Karotz C/Kontroler

Afin de piloter la bête et de profiter de sa webcam, il est également possible d’utiliser l’application iPhone Karotz Controller. Celle-ci propose de prendre des photos, de diffuser des pistes audio, etc.

N’ayant pas de périphérique Apple, je n’ai pas pu me faire d’idée sur le produit (vous pouvez toutefois consulter cette vidéo). Toutefois, l’équivalent Android de l’application devrait paraître dans le courant du mois de mai. En attendant, il est possible d’utiliser cette plateforme web : Karotz Kontroller (avec un K).

Pour bénéficier de Karotz Kontroleur, il suffit de suivre la procédure décrite ICI. A partir de là, on accède à un site (optimisé pour les plateformes mobiles et donc accessible depuis n’importe quel smartphone ou tablette tactile) qui propose une liste de services assez intéressante :

  • envoyer un message (le Karotz lit le message qui lui est envoyé)
  • bouger les oreilles
  • changer de couleur (modifier la teinte de la LED)
  • écouter la radio (la majorité des radios françaises sont présentes)
  • écouter des pistes audio (une bibliothèque importante d’hymnes et génériques des années 80 est proposée)
  • écouter des livres audio (une bibliothèque impressionnante d’œuvres classiques au format audio est ici proposé)
  • geo-localiser les autres Karotz
  • prendre une photo avec la webcam

A noter que le site devrait sous peu proposer également des jeux et applications.

 

RFID/Webcam

Deux fonctionnalités phares de Karotz restent le RFID (déjà présent sur Nabaztag) et la Webcam (nouveauté Karotz). Actuellement, Karotz exploite le RFID essentiellement pour lire les flatnanoz mais on peut imaginer un usage un peu poussé à l’image de ce que proposait le Nabaztag : livre électronique, contrôle parental, etc. (je pense d’ailleurs qu’il s’agit ici de l’objectif de Mindscape).

La webcam est par contre une nouveauté de Karotz. Celle-ci est franchement loin d’être spectaculaire et sert uniquement à prendre des photos en 64×480. Voici, pour vous faire une idée, une photo prise avec Karotz :

Actuellement, seule l’application Maison propose d’utiliser la webcam. Via celle-ci, il est possible de signifier sa présence au lapin, lequel prendra un cliché de vous et l’enverra au propriétaire enregistré du Karotz. Utile pour les parents qui veulent garder un œil sur leurs enfants.

Personnellement, cela ne me transporte pas spécialement de joie pour 2 raisons : la qualité de l’image et le peu d’usage possible… OU alors pour de la vidéo conférence.

Développement d’applications

En plus du portail Karotz, il est possible de piloter son lapin via des applications maison. Pour ce faire, Mindscape propose une API Web et  SDK Java.

Toutes les informations, guides et tutos sur le sujet sont disponibles ICI ; c’est d’ailleurs sur ce même site que vous pouvez faire valider vos applications par Mindscape. Pour plus d’informations, vous pouvez aussi consulter cette note du blog de Karotz. Enfin résumons le tout par une vidéo (avec en guest star, Yoann Sculo) :

Cette notion de SDK et web API est très importante parce qu’elle permet le développement du Karotz. Si actuellement les fonctionnalités du lapin sont encore peu nombreuses, le développement d’applications par des tiers (contre profit de vente ou non) ne peut que sublimer le potentiel du Karotz. Apple et Google l’ont fait et force est de constater que ce modèle cartonne!

Mon avis sur Karotz

Mon avis, bien que très positif, sur Karotz se doit d’être mitigé par un point que je trouve regrettable : je trouve dommage qu’un robot vendu 200€ pour ses capacités novatrices ne puisse pas les exploiter lors de sa sortie (webcam, téléphonie, etc.). Du reste, je suis vraiment séduit tant par le design de l’engin que par ses capacités. Avant tout, je vois le potentiel du Karotz et ça me laisse rêveur!

Les plus Les moins
Installeur multiplateformeSDK et API Web fournis

Simplicité de fonctionnement

Fun

Tarif (200€)N’est rien sans Internet

 

Tags: , , , , ,

Laissez un commentaire

Catégorie(s): Hardware, Tests