Banner
Banner
Banner

La Pandora Handheld disponible en pré-commande

Par - le janvier 27th, 2012

Disponible en pré-commande, la Pandora Handheld (littéralement : « qui tient dans la main ») est une sorte d’hybride entre Nintendo DS et EEE-PC… Gadget inutile ou concept innovant? On peut se poser la question.

Notre description se base sur les données du site, sans avoir pu tester un modèle en vrai.

Le format est très semblable à la DS, avec un seul écran (tactile) et un clavier sur la partie basse. Ça ressemble à un mini netbook, sans touchpad. Le clavier semble prévu pour être utilisé avec les pouces, les touches ressemblent plus à un clavier de téléphone portable qu’à celui d’un ordinateur. La partie haute comporte des « pads » comme sur les manettes de jeu vidéo.

Connectique

– 2 ports SDHC
– 1 sortie JACK 3,5mm (réglage du son par un bouton rotatif, difficile de dire s’il s’agit d’un vrai potentiomètre ou d’un système à impulsions)
– 1 port USB host pour brancher une clé usb ou tout autre périphérique
– 1 port USB On-The-Go qui peut servir à charger l’appareil
– une sortie TV Composite + S-video, et c’est vraiment dommage que le connecteur soit un format propriétaire

Composants

– 512 Mo de SD-Ram
– 512 Mo de mémoire interne NAND
– Processeur ARM Cortex A8
– chipset vidéo+son IVA2 de Texas Instruments
– écran tactile 800×480
carte sans fil WIFI + Bluetooth

 

Utilisation

L’utilisation principale avancée par le constructeur est le jeu vidéo. Suivent la programmation et la navigation Internet.

Comme console de jeu, on devine une bonne prise en main de l’appareil. Les jeux montrés sur les captures d’écran suggèrent une orientation vers le rétro-gaming via des émulateurs ou des adaptations de vieux jeux. On imagine d’ailleurs mal des éditeurs sortir des productions adaptées à la Pandora, déjà que c’est plus que rare sous GNU/Linux ! Cette machine se destine donc principalement aux geeks nostalgiques.

Pour l’utilisation en tant qu’ordinateur, elle est livrée avec un GNU/Linux customisé. On peut ensuite booter sur d’autres systèmes à noyau Linux depuis les ports SDHC. Attention toutefois : c’est un processeur ARM, qui exige donc un système compilé pour cette architecture.

Personnellement, j’aurais aimé y voir un port Ethernet pour pouvoir être utilisé comme appareil nomade de paramétrage de switches, routeurs… Cela dit la place manque un peu pour loger le port, et on peut très bien utiliser le port USB soit par un cordon USB/RS232 soit un adaptateur USB/Ethernet.

Voici une petite vidéo de illustrant quelques possibilités de la Pandora :

Dispositif de pointage

Il n’est pas dit si les pads « analogiques » peuvent servir de dispositif de pointage. Un stylet est livré avec la Pandora, mais difficile de savoir si on peut utiliser d’autres objets non revêtus d’une matière spéciale. La mention « LCD with resistive touch screen » laisse supposer que ça serait possible car les écrans résisitifs sont composés de deux feuilles transparentes qui se mettent en contact quand on touche la surface.

À noter au passage que les les écrans résistifs sont une technologie un peu dépassée, à l’heure actuelle la plupart des équipements utilisent des écrans capacitifs qui requièrent des pressions moins fortes mais ne sont sensibles qu’à certains matériaux conducteurs (comme la peau).

 

Conclusion

En résumé, c’est plus une console de jeu « bidouillable » et un mini pc d’appoint plutôt qu’un ordinateur portable. À l’heure où les smartphones offrent des caractéristiques très semblables, on se demande un peu où est l’intérêt. À titre d’exemple, le Nokia E7 est quasiment aussi puissant, dispose également d’un clavier physique, d’un port USB host et d’une sortie micro-hdmi… Le seul intérêt de la Pandora Handheld est donc de pouvoir booter nativement sur le GNU/Linux de notre choix, mais à 445€ ça fait cher les deux ports SD et le clavier/pad. Ça aurait pu être intéressant à un prix 3 fois moindre.

Souhaitons que cette machine ait du succès, mais ça paraît délicat au vu du peu de public visé et des caractéristiques.

Si vous voulez placer votre pré-commande, il faut faire un dépôt de 10€ (remboursables en cas d’annulation) et la somme ne sera débitée que lorsque votre machine sera prête. Formulaire à remplir sur cette page, en anglais uniquement.

Source : http://openpandora.org

Tags: , , , , , , ,

7 commentaires to “La Pandora Handheld disponible en pré-commande”

    sebt3 :

    Salut,

    J’ai la mienne depuis plus d’un an (les premières pré-commandes étaient il y a un moment, ce qui change ici c’est le constructeur, l’ancien n’était pas fiable)

    Voici ma journée typique avec ma pandora :
    7h30 : Démarrage d’audacious pour écouter la musique pour ma marche jusqu’au bus
    7h35 : je montes dans le bus, stop audacious et part le jeu auquel je joue en ce moment
    8h00 : sortie du bus, arrêt du jeu et play sur audacious
    10h00 : réunion, on mets audacious en pause (ouais ca se fait pas trop :D) et utyilisation de gedit pour le prise de notes (je pourrait utiliser libreoffice si je voulais)

    17h00 : je monte dans le bus, donc stop d’audacious et je part un jeu
    18h00 (environ) je me rends compte que j’ai pas encore mis ma pandora à charger

    Ma pandora me sert tout les jours, pour moi les points fort de la machines sont :
    – rentre dans ma poche
    – plus de 10h d’autonomie me permettant d’envisager de l’utiliser toute la journée
    – tous les softs de mon PC dans ma poches
    – clavier physique bien plus rapide à utiliser qu’un touchscreen (donc efficace pour la prise de note)

    Bref, contrairement à ta conclusion, d’après moi, beaucoup de gens pourraient y voir un intérêt élevé à la machine

    TimCruz :

    @sebt3 : cool. Merci de ton retour.

    FloMoTo :

    @sebt3 : merci pour la précision sur le changement de constructeur.
    Ton retour d’expérience ne change malheureusement pas ma conclusion, dans le sens où ce n’est pas parce que tu fais partie du peu de gens intéressés par ce produit que ça augmente le nombre de clients potentiels…
    Les utilisations que tu décris peuvent très bien être faites avec un téléphone à clavier physique azerty. Comme je le disais, je trouve que ça aurait pu être intéressant à un prix inférieur.

    Mike :

    445 euros !
    Ca aurait pu m’intéresser, mais pas à ce prix là …
    Dommage.

    Haagentis :

    Le concept est intéressant, mais le design de la bête et sa présentation en tant que console alors que ses capacités graphiques semblent bonnes à faire rire les portables actuelles ne lui permettra sans doute pas de marcher hors du monde des geeks initiés. Et puis, faut bien le dire, même si elle est fonctionnelle, elle est pas belle.

    gabeee :

    445 €…je passe^^, surtout pour du libre !

Laissez un commentaire

Catégorie(s): Hardware, Jeux Vidéo