Banner
Banner
Banner

Cinnamon mon amour

Par - le mars 26th, 2012

L’interface ne fait pas tout. Malgré tout,très souvent les efforts d’ergonomie ont un effet indéniable en terme de succès d’une solution logicielle. A ce sujet, l’arrivée de Unity et le développement de Gnome Shell sont de très bons points.En effet, le développement de ces système d’interface et les remous qu’ils ont provoqués ont amené à une réflexion générale quant aux besoins d’ergonomie qu’il fallait combler pour nos systèmes Linux. C’est dans ce contexte particulier que les développeurs de Linux Mint ont décidé de développer une nouvelle interface : Cinnamon.

Utilisateur de Linux Mint, j’étais assez déçu du travail d’amélioration de Gnome Shell pour Linux Mint 12 Julia. J’ai donc décidé de tester cette nouvelle interface (je sais, Cinnamon n’est pas seulement une Interface mais un fork complet de Gnome Shell). Présent dans les dépots de Mint, il m’a simplement fallu choisir le paquet Cinnamon dans le gestionnaire de logiciel pour en installer la version 1.4.

Si vous utiliser la distribution Ubuntu, un dépot existe également et Cinnamon peut être installer via les commandes :

sudo add-apt-repository ppa:gwendal-lebihan-dev/cinnamon-stable
sudo apt-get update
sudo apt-get install cinnamon

Pour les autres distributions, vous pouvez vous rendre à cette adresse pour trouver les procédures d’installations.

Cinnamon ça donne quoi?

Cinnamon reprend un menu proche de celui  de Linux Mint à l’époque de la version 9. L’idée n’est pas d’avoir un dock ou un panel comme sous Gnome Shell mais un menu rassemblant toutes les applications par catégorie.

Malgré tout, pour assurer la pérennité du projet, Cinamon repose sur Gnome Shell, ce que l’on peut vite voir avec les infobulles esthétiquement proches de celles de Gnome Shell.

L’interface peut simplement être paramétrée pour s’adapter à ses goûts et agrémentée d’extensions pour en parfaire l’usage (disponibles au téléchargement ici). Le thème peut également être modifié par une série disponible au téléchargement ici.

Du reste, l’interface sublime Gnome Shell en en reprenant les points forts mais en en faisant disparaître les faiblesses. La primeur est laissée à la simplicité avec Cinnamon ; point d’obligation de nouvelles habitudes, point d’interface adaptée au tactile (arrêtez de nous vendre des interface pour des marchés sur lequel votre présence est proche du néant messieurs les développeurs). Du fait, on se retrouve avec une interface légère, rapide et simple de prise en main.

Si je reste assez fan du travail réalisé avec Gnome Shell, les nombreux utilisateurs qui ne trouvent pas leur compte avec cette interface devraient se régaler avec Cinnamon. Ma geekette, qui est de ceux qui n’aiment pas Gnome Shell, va j’en suis sur raffoler de Cinnamon. Après, il est sur qu’il manque encore quelques points à cette interface pour être aussi aboutie que l’était celle de Mint 9 mais du bon chemin a été parcouru et le développement de Cinnamon est assez rapide. Mon avis est bien sûr subjectif mais je pense que beaucoup d’entre vous devraient tester cette interface et risqueraient comme moi d’en tomber amoureux!

Tags: , , , , , , , ,

15 commentaires to “Cinnamon mon amour”

    badmaniak :

    Salut,

    testé et aprouvé, sur mon portable avec Linux Mint 12.

    lowje :

    « Cinnamon n’est pas seulement une Interface mais un fork complet de Gnome Shell » et « Malgré tout, pour assurer la pérennité du projet, Cinamon repose sur Gnome Shell »
    Faudrait choisir =)

    « arrêtez de nous vendre des interface »
    Faut bien le comprendre au sens figuré le « vendre ».

    Herisson :

    Avec Cinnamon 1.4, j’ai « sauté le pas » et installé Mint 12 (en lieu et place de Mint 10 sous Gnome 2 + Compiz) et c’est vraiment agréable avec les extensions et applets et je ne reviendrai pas en arrière.
    Il manque de pouvoir fermer les applications en mode expo et de pouvoir déplacer un texte selectionné d’un bureau à l’autre en passant par exposé.
    Il faut savoir qu’il y a une release par mois environ et le but doit être d’être pret pour Mint 13 (fin mai 2012).
    Vraiment mieux (à mon gout) que GShell qui est trop « clicodrome » et necessite trop de déplacement du pointeur (et je ne parle pas d’unity que j’ai retesté sur Ubuntu 12.04 et ben c’est toujours NON)

    Baronsed :

    Et Gnome Mate ?

    dype :

    J’ai aussi adopté cinnamon sur Ubuntu 11.10.
    Un retour assez élégant sur un type d’interface ou l’on ne se sent pas complètement perdu.

    vince :

    Mouais Bon c’est un gnome-shell qui ressemble à windows donc ça ne me plait pas, Je prefere gnome-shell ..

    Je ne dit pas que c’est nul mais la phrase « Du reste, l’interface sublime Gnome Shell en en reprenant les points forts mais en en faisant disparaître les faiblesses. » me genent
    plus de menuu activité??? ce qui est pour moi le point fort de GS

    Donc c’est juste une histoire de gout

    TimCruz :

    @vince : comme tu dis, cet avis est totalement subjectif mais je pense que beaucoup de ceux qui n’aime pas Gnome Shell et Unity apprécieront.

    @lowje : tu chipotes…

    Bartounet :

    Bonjour
    je viens de l’installer sur ubuntu 11.10. J’en suis ravi.

    J’ai essayé unity, je n’aime pas beaucoup mais c’est le mieux pour l’instant une fois que l’on a pris ses habitudes.

    Gnome shell, j’aime beaucoup l’interface, l’ergonomie mais il y a quelques hic rédhibitoires pour l’instant.
    - la maximisation des fenêtres
    - les réglages, trop étriqués pour moi pour l’instant
    - un problème avec cup et mon imprimante, qui est innaccessible quand je le désire

    De ce fait j’ai trouvé cet article et ai essayé cinnamon et pour l’instant j’ai tout ce que je veux. Il me manque le menu activité mais je garde mes anciennes habitudes donc je ne suis pas rebuté. cela permet d’attendre avant un gnome shell vraiment abouti.

    Voilà un avis d’un ubunteros ravi d’avoir cette alternative. C’est à se demander s’il ne faudrait pas que je fasse un essai de linux mint.

    Bartounet

    bjorken :

    Voici 2 liens utilent pour configurer mint 12 comme on le souhaite…

    Concernant le configuration de Mint 12 :

    http://www.linuxmint-fr.org/forum/trucs-et-astuces/68059-mint-12-guide-des-trucs-et-astuces.html

    et pour concernant cinnamon :

    http://cinnamon-spices.linuxmint.com/applets

    Celine :

    avez vous essayé Cubuntu ? c’est Ubuntu + Cinnamon + gnome et unity amélioré

    et des tonnes de petits détails pour nous faciliter la vie

    http://cubuntu.fr/?q=node/8

    franswar :

    Je vais vous choquer, mais moi je me suis habitué à Unity. Avec les raccourcis clavier, c’est vachement plus simple et rapide. Il faut juste prendre de nouvelles habitudes. Je ne peux plus revenir au gnomes 2.X ou ressemblant. En plus depuis que je sais utiliser ces raccourcis, surtout ceux du dash, je n’ai presque plus besoin de gnome-do. Unity progresse d’une version l’autre, à moins que ce ne soit moi. C’est tout une question de goût et d’habitudes de travail.Donc Cinnamon et Mate ne sont plus pour moi, j’ai même définitivement abandonné LinuxMint. Il me reste cependant un Lubuntu sur une vieille bécane. (c’est comme la passage au bépo, j’ai fait l’effort et en ai bavé, mais après deux mois difficile j’ai gagné 30% de vitesse de frappe). Bien à vous.

    franswar :

    Pour connaitre les raccourcis sous unity, maintenez la touche « super » enfoncée. Ils apparaitront en transparence. Sinon tapez la bonne requète dans votre moteur de recherche favoris.

Laissez un commentaire

Catégorie(s): Dossiers, Software