Banner
Banner
Banner

[TEST] All-in-one LDLC Cybèle CC1-B9-4-S1

Par - le juin 12th, 2012

Après les PC fixes et portables, LDLC.com a décidé d’élargir sa gamme aux ordinateurs de bureau All-in-one. Je vous propose de découvrir l’un d’entre eux, le Cybèle CC1-B9-4-S1 que LDLC m’a gentiment proposé en test.

Pour commencer, je vous propose une vidéo de présentation de la bête :

Le Cybèle CC1-B9-4-S1 est en fait un Textorm C21H vendu par LDLC sous son nom. Le modèle en question est équipé d’un processeur Intel B940, de 4Go de RAM (DDR3) et d’un SSD de 128Go. Mais la gamme complète des Cybèle est proposée au choix avec les différents processeurs de la gamme Intel Sandy Bridge (du B940 au i7) et un stockage SSD ou HDD. Du reste, le Cybèle embarque le matériel d’un ordinateur portable dans un châssis d’ordinateur fixe : WIFI n et bluetooth (Intel Sandy Bridge), Webcam 1.3MP, batterie (Li-Ion 4 cellules, 2200mAh/14.8V – autonomie d’une demi heure) pour un écran 16/9 de 21.5pouces (résolution full-HD 1920×1080). Cerise sur le gateau, le Cybèle CC1-B9-4-S1 est aussi équipé d’un port USB 3.0 (carte contrôleur NEC).

Accessoires

La gamme Cybèle est proposée avec clavier et souris. Le modèle que j’ai testé est vendu avec un clavier aux touches multimédia (Creative Labs Defender Office Keyboard K7310) et d’une souris sans fil (Nexus SM-9000C Silent Mouse).

Si les touches fonctions du claviers marchent nativement sus tous les OS, c’est dommage que le BIOS ne gère pas le bouton power du clavier (pour allumer le PC directement depuis clavier). Le design de ce pack s’harmonise globalement avec le Cybèle même si celui-ci est loin d’être une crème d’esthétisme. Mais surtout, par pitié, cessez de produire des clavier sans LED indicatrices CAPS  LOCK et VERR. NUM!

Le Cybèle est aussi founi avec un CD de driver. Ne le perdez pas, ni LDLC, ni Textorm ne proposent les drivers au téléchargement.

Design et ergonomie

Pour un chassis chinois, le Textorm/Cybèle a un design particulièrement réussi. Il se déploie en L inversé dont la base concentre les différents ports disponibles et le lecteur/graveur DVD. Détaillons d’ailleurs cette base :

  • sur la tranche droite on y retrouve 2 ports USB 2.0, les entrées jack micro/enceinte (sachant que le Cybèle a aussi des petites enceintes intégrées), un lecteur de cartes mémoires (MS/MS-Pro/SD/MMC) et le bouton de mise sous tension du Cybèle. D’ailleurs, ce bouton n’est pas spécialement accessible – à mon goût, un des principaux défauts d’ergonomie de la machine.

  • sur la tranche gauche, se situe le lecteur/graveur de DVD
  •  enfin, la tranche arrière du Cybèle embarque une sortie HDMI, 2 ports USB (dont un USB 3.0), la prise RJ45 gigabit et la prise d’alimentation. Le bloc d’alimentation est un bloc déporté de portable.

Le dessus de la base permets d’accéder à la mémoire (via une petite trappe fermée par une vis) et à la batterie de la bête. Le tout est parsemé de petites trappes de ventilation.

De cette base s’extrait le grand écran brillant 16/9 full-HD de  21.5pouces. Celui-ci, bordé d’une bande noire brillante est surplombé de la petite WebCam. L’ensemble avec ses arrêtes marqués et son épaisseur raisonnable est franchement réussi et le design du Cybèle pourra facilement s’intégrer dans bien des décors. A l’usage, les défauts que je pourrais déceler sur cette machine sont : la position assez peu accessible du bouton d’allumage et la présence de seulement 4 ports USB (avec un clavier et une souris USB, on se retrouve vite juste avec seulement 2 ports encore disponibles).

Voici une galerie photo de la bête pour vous faire une idée :

[nggallery id=81]

Compatibilité et drivers

Pour mes tests, j’ai installé sur le Cybèle (pour s’assurer de sa compatibilité out-of-the-box) les OS suivants :

  • Windows 7 x64
  • Windows 8 developer preview  x64
  • Ubuntu 12.04 LTS (au stade de BETA lors de mes test) x32 et x64

Sous Ubuntu, l’ensemble du matériel est reconnu out-of-the-box, que ce soit en version x32 ou x64 (kernel 3.2.0-24-generic). Pour les curieux, voici une copie du lspci et lsusb de la bête : lspci_lsusb.

Sous Windows, il m’a fallut installer les drivers du chipset et des interfaces réseaux via le CD de drivers (les drivers Windows 7 étant compatibles Windows 8). Les 3 OS tournent sans sourciller sur cette machine et sauront vous donner pleine satisfaction même si je persiste à penser que l’interface Windows 8 est assez peu adapté au machines non tactiles. Il en serait tout à fait autrement si le Cybèle était en plus équipé d’un dalle tactile.

Pour moi, le fait d’avoir la machine proposée à la vente sans OS et full-compatible Gnu/Linux est une vive invitation à goûter à l’OS libre. Je trouve qu’il est idéalement taillé pour cette machine et je vous encourage vivement à tester! Si le « challenge technique » vous rebute, tux-planet a mis en ligne un petit guide très simple qui illustre le fait que la chose est très abordable. D’ailleurs, ma geekette s’est précédemment prêté à l’exercice avec succès bien qu’elle ne soit pas du tout experte en la matière.

Performances mesurées

Le modèle que j’ai l’occasion de tester, le CC1-B9-4-S1, intègre un processeur Intel B940 (le Cybèle est aussi proposée avec les processeur i3/5/7 dans le reste de sa gamme) à basse consommation (TDP de 35W annoncé) et d’un chipset graphique HD Graphics (Sandy Bridge). Sans être une foudre de guerre en terme de perfomance, ce CPU répond à l’ensemble des besoins multimédias que l’on peut exiger de cette machine. Quant au chipset HD Graphics, s’il est loin d’être merveilleux, il décode sans problème de la vidéo HD et traite les principales taches multimédia des non-gamers.

Pour éprouver le Cybèle, je l’ai soumis à une série de benchmark.

Sous Linux, l’utilitaire glxgears renvoie un FPS de 55.8 images par seconde.

timcruz@cybele:~$ glxinfo | grep "direct rendering"
direct rendering: Yes
timcruz@cybele:~$ glxgears
Running synchronized to the vertical refresh.  The framerate should be
approximately the same as the monitor refresh rate.
281 frames in 5.0 seconds = 56.094 FPS
280 frames in 5.0 seconds = 55.877 FPS
280 frames in 5.0 seconds = 55.841 FPS
280 frames in 5.0 seconds = 55.877 FPS

Sous Windows, au test 3DMars06, le Cybèle obtient la note de 2478 qui sans être très bas est loin d’égaler les configurations taillées pour le jeux. La puce HD Graphics ne supporte de tout façon pas le Direct X11.

Un atout indéniable de cette configuration reste son SSD. Grâce à celui-ci, la machine réussit à obtenir un indice de performance de 4,6/7,9 sous Windows 7.

Au test AS SSD Benchmark, le SSD Cybèle obtient le score de 142 avec un débit en écriture de 54MB/s pour 241MB/s en lecture.

Performances ressenties et usage

Si les performances mesurées font tout pour les plus initiés, les moins techniques apprécieront de savoir que malgré une configuration d’entrée de gamme, le Cybèle CC1-B9-4-S1 ne souffre d’aucun ralentissement dans les usages pour lesquels il est prévu (bureautique et multimédia). Il sera même tout à fait capable de faire tourner des jeux peu gourmands en ressources ou sortis il y a 2/3ans (testé avec Trackmania Nation et Flatout2).

La machine est aussi capable de lire sans sourciller une vidéo HD 1080p. On est au niveau des netbooks/nettops les plus puissants ou des PC d’entrée/moyen de gamme – mais avec un vrai grand écran.

Le SSD de cette machine la sert tout particulièrement : démarrer son système en moins de 15 secondes (13s sous Ubuntu 12.04, 15 sous Windows 7 et 13s sous Windows 8 ) est un réel plaisir et nous fera oublier toute envie d’utiliser la veille. Le fait que le SSD proposé avec cette configuration soit de 128Go soulage la machine du handicape courant des SSD : une trop petite capacité.

La WebCam intégrée permet d’utiliser la machine pour du chat. Celle-ci est d’assez bonne qualité (meilleure que sur bien des portables). Voici par exemple une photo prise avec :

L’avis de la geekette

J’aime beaucoup son design. J’étais sceptique quand j’ai vu qu’il était gros mais en fait il est loin de déparer la pièce. A part un léger bruit on oublierait rapidement que c’est un PC fixe. Il démarre rapidement et on a vite fait de l’allumer si on doit voir quelque chose en 2 minutes (plus qu’avec mon netbook). J’apprécie aussi la qualité des hauts-parleurs intégrés et la taille de son écran. C’est de loin l’ordinateur de plus design et plus pratique qu’on ait eu à tester. Je troquerai mon netbook volontier contre Cybèle au coin de ma salle à manger : plus rapide à démarrer, pluas agréable pour trier mes photos, regarder des séries, aller sur le web et travailler. Pour moi son seul défaut est son clavier.

Honnêtement, elle (oui, c’est une fille voyons) va me manquer…

Caractéristiques techniques

Modèle LDLC Cybele CC1-B9-4-S1 (Textorm C21H)
Système d’exploitation aucun – testé et compatible sous  Windows 7/8 et Ubuntu 12.04 (noyau Linux 3.2)
Processeur Intel Pentium (2.00 GHz – FSB 533Mhz – Cache 2Mo -TDP 35W)
Chipset Mobile Intel HD Graphics (Sandy Bridge)
Mémoire RAM 2Go DDR3 800 – PC2-6400
Stockage SSD OCZ 128Go SATA3
Lecteur de carte Memory Stick, Multimedia Card, SD (Secure Digital)
Réseau Ethernet 10/100/1000 Mbps – WiFi N 150Mbps
Connectiques Bluetooth – Wifi nCasque & Micro (Jack 3.5mm), 1 x RJ45, 3 x USB 2.0, 1 x USB 3.0, HDMI
Batterie 4 cellules, 2200mAh (Autonomie 30m – 1h)
Ecran 21.5pouces 16/9 (full-HD 1920×1080)

 

Mon avis sur le LDLC Cybèle

Avec son encombrement réduit, son design réussi et ses performances au rendez vous, cette machine est un vrai coup de cœur. A l’usage, s’il fallait chercher des défaut au Cybèle, je désignerai le clavier dont le frappé des touches est loin d’être exceptionnel (voir bruyant), le fait que l’écran brillant résiste mal aux reflets et le bruit de ventilateur que la machine émet lors d’un usage prolongé (mais que l’on retrouve aussi avec nombres d’ordinateurs portables). Par contre, je trouve qu’intégrer une batterie est une idée brillante. Celle-ci offre une autonomie réduite (30/50 minute) mais dépanne très bien, surtout si on se prend les pieds dans le bloc d’alimentation externe.

Je dois reconnaître que cette machine m’a réconcilié avec les all-in-oneq. J’aurai tendance à la conseiller aux personnes qui ont peu de place pour leur matériel informatique et des besoins purement multimédia de base. C’est une machine que je conseillerai les yeux fermés à monsieur tout le monde et à sa femme madame michu. Qui pus est, proposé sans OS, ce PC peut favoriser l’usage de GNU/Linux, ce qui n’est pas sans me plaire.

Tags: , , , , , , , , ,

15 commentaires to “[TEST] All-in-one LDLC Cybèle CC1-B9-4-S1”

    Geekette2 :

    Salut,
    j’ai lu votre article présenté sur le site Ubuntu.
    Celui-ci appelle les remarques suivantes :
    – sur la forme. Pourquoi désigner une geekette avec des escarpins roses? Dans le genre fétichiste, pourquoi pas une ballerine en tutu blanc?
    – sur le fond. Pourquoi s’escrimer à faire de la pub pour du matériel compatible Unity, pendant que d’autres solutions libres (crunchbang notamment) permettent de lancer une session en 10 secondes à peine sur un matériel déclaré obsolète?
    – sur l’ensemble. Quelle est votre rémunération pour dire votre avis d’acheteur? Etes-vous libre? Attention à l’escalade.

    Cordialement.

    Mlle.

    geekette2 :

    La façon avec laquelle vous avez supprimé les interrogations en disent long sur votre esprit démocratique.
    Je répète.

    1 – sur la forme:
    pourquoi exprimer votre « avis de la geekette » en escarpins roses, pourquoi pas en tutu, ballerines et collants blancs? Quelle est la valeur ajouté de l’avis d’une femme chaussée d’escarpins à vos yeux?

    2 – sur le fond:
    pourquoi privilégier une marque quand des solutions libres comme crunchbang permettent à un ordi déclaré obsolète de démarrer une solution en 10 secondes sur du matériel considéré obsolète (cf. Crunchbang)?

    3 – sur l’ensemble:
    combiez êtes-vous rémunéré pour privilégier telle marque, telle distribution?

    N’éludez pas, répondez.
    Cordialement.

    Mlle Geekette2

    geerkette2 :

    Malheureusement votre ego et vos enjeux financiers ne vous permettent pas de publier les diverses crtiques émises sur ce fil.
    Vous avez préféré tout effacer, ce qui sn dit long sur votre ouverture d’esprit.
    Vous êtes mort.

    TimCruz :

    @Geekette2 : je vais tenter de répondre simplement et paisiblement:
    1 – sur la forme:pourquoi pas? Si je l’illustrai avec une bat-mobile verte ça aurait peu de sens. Quelque soit le symbole choisi – puisque je l’ai voulu caricaturale – il sera contestable. Aussi, je trouve ce reproche tout sauf pertinent.
    2 – sur le fond:parce que je n’ai pas vocation à tester tout distrowatch. Mais si tu as du temps à perdre, libre à toi de m’écrire de jolis articles pour GDF sur d’autres distribution (ce qui m’arrive de faire mais comme tu n’as pas pris le temps de consulter ce site, tu ne le sais pas)… D’autres le font et sont ici publié, tu es le bienvenu.
    Après n’en déplaise à certain, je persiste à trouver que Mint et Ubuntu sont les 2 seules distributions qui tiennent la route pour le grand public.
    3 – sur l’ensemble: je ne suis pas payé un copec pour mes tests. Seront testé les marques qui acceptent de me prêter des produits. Après, si tu es plus doué que moi pour négocier des prêts, là encore, je t’invite à me proposer tout les capacités dont tu sembles penser être doté.

    D’ailleurs, pour la petite histoire, mon hébergement me coûte 70€/an, mon NDD 10€ et GDF me coûte en frais de transport et logistique. Tu seras sans doute étonné de savoir que ce blog me coûte donc bien plus qu’il ne me rapportera jamais.

    Quand à mon ego ou mon ouverture d’esprit, j’ai bien envie de vous répondre d’aller voir ailleurs si j’y suis mais ce serait grossier. Je ne répondrais donc que simplement, je ne suis pas rivé à mon PC et n’ai pas le temps de répondre à la seconde à chaque commentaire. J’ai un travail et une vie…

    vengeur masque :

    J’aime
    a c’est vrai on est pas sur facebook mais tu pourrais rajouter un + pour les commentairess. Bon d’accord je sort

    grogeek :

    Merci pour ce test TIM !
    Ca faisait un moment que je ne suis pas venu (pas le temps).
    Vraiment sympa le design.

    TimCruz :

    Merci vince! :)

    geekette2 :

    Ah ok et merci de ta réponse + biz à ta geekette.
    ça rassure de savoir que tu ne touches pas un kopek pour tes tests. Tu comprendras que dans un monde totalement corrompu, on est en droit de se montrer un peu méfiante.
    Bon WE et @+

    TimCruz :

    Oui enfin… Je ne vois pas pourquoi un blogueur n’aurait pas le droit d’être rémunéré pour son taf?!

    BouB :

    Pour info, la base vient en fait de chez Lengdatek, sans doute importée et rebadgée par Textorm qui en assure le support par chez nous :)

    http://www.lengdatek.com/detail.asp?ThisproductID=99&TengsoID=2027

    olivier :

    Bonjour,
    Pour ma part je galère depuis 2 jours pour allumer le wifi qui n’est pas détecté automatiquement (ni sous windows ni sous linux).
    Par ailleurs, les commandes de l’écran tactile ne sont disponible ni sous windows ni sous linux.
    Pourriez vous m’indiquer comment :
    – faire apparaître les commandes tactiles de l’écran (bas à droite)
    – activer la carte wifi ?

    Merci
    Olivier

    olivier :

    Ma configuration
    ubuntu@ubuntu:~$ lspci
    00:00.0 Host bridge: Intel Corporation 2nd Generation Core Processor Family DRAM Controller (rev 09)
    00:02.0 VGA compatible controller: Intel Corporation 2nd Generation Core Processor Family Integrated Graphics Controller (rev 09)
    00:16.0 Communication controller: Intel Corporation 6 Series/C200 Series Chipset Family MEI Controller #1 (rev 04)
    00:1a.0 USB controller: Intel Corporation 6 Series/C200 Series Chipset Family USB Enhanced Host Controller #2 (rev 04)
    00:1b.0 Audio device: Intel Corporation 6 Series/C200 Series Chipset Family High Definition Audio Controller (rev 04)
    00:1c.0 PCI bridge: Intel Corporation 6 Series/C200 Series Chipset Family PCI Express Root Port 1 (rev b4)
    00:1c.2 PCI bridge: Intel Corporation 6 Series/C200 Series Chipset Family PCI Express Root Port 3 (rev b4)
    00:1c.3 PCI bridge: Intel Corporation 6 Series/C200 Series Chipset Family PCI Express Root Port 4 (rev b4)
    00:1d.0 USB controller: Intel Corporation 6 Series/C200 Series Chipset Family USB Enhanced Host Controller #1 (rev 04)
    00:1f.0 ISA bridge: Intel Corporation HM67 Express Chipset Family LPC Controller (rev 04)
    00:1f.2 SATA controller: Intel Corporation 6 Series/C200 Series Chipset Family 6 port SATA AHCI Controller (rev 04)
    00:1f.3 SMBus: Intel Corporation 6 Series/C200 Series Chipset Family SMBus Controller (rev 04)
    01:00.0 Network controller: Atheros Communications Inc. AR9285 Wireless Network Adapter (PCI-Express) (rev 01)
    02:00.0 Ethernet controller: Realtek Semiconductor Co., Ltd. RTL8111/8168B PCI Express Gigabit Ethernet controller (rev 03)
    03:00.0 USB controller: NEC Corporation uPD720200 USB 3.0 Host Controller (rev 04)

    BouB :

    La carte wifi est détectée:
    01:00.0 Network controller: Atheros Communications Inc. AR9285 Wireless Network Adapter (PCI-Express) (rev 01)

    Tu dois pouvoir contacter LDLC pour avoir un support sous windows déjà voir si ça et les touches de l’écran fonctionnent correctement …

    olivier :

    en tous cas merci pour ta réactivité.
    En fait le support ldlc fait ce qu’il peut mais …. justement je n’arrive pas à faire fonctionner les touches car impossible d’installer le logiciel HotKey qui les fait fonctionner.
    Le message d’erreur au lancement (windows 8) est « l’application n’a pas démarrée car sa config cote à cote est incorrecte’, et ldlc m’indique à chaque fois quelque chose de nouveau :
    – la première fois il fallait lancer en admin
    – la seconde fois il me manquait visual c++
    – la troisième fois il fallait installer en admin
    bref le trou noir.
    D’où mon idée de voir sous ubuntu si j’arriverai à faire fonctionner.

Laissez un commentaire

Catégorie(s): Divers