Banner
Banner
Banner

[TEST] Samsung Galaxy Beam i8530

Par - le septembre 21st, 2012

Nous poursuivons notre saga Samsung avec la chance de tester un des dernier-nés de la famille des smartphones, le Beam. Aujourd’hui toutefois, je passe la main et c’est la geekette qui teste :

En réaction à la mode actuelle des smartphones qui font tout et accessoirement (pas toujours bien) téléphonent, j’ai depuis quelques temps un vieux modèle de la marque qui a l’avantage de téléphoner, envoyer des sms et … téléphoner. Mais à l’ouverture de la boîte du beam j’ai craqué et ait été la plus rapide à y installer ma carte sim.

Voici quelques photos qui vous feront partager mon agréable surprise:

[nggallery id=83]

Packaging

La boîte compacte sert d’écrin qui met en valeur le Beam et respire le sérieux de la marque (pas de perte d’espace ou de jeu autour du précieux téléphone). A l’intérieur: les notices claires (oui, je les ai lues!), le smartphone, le chargeur et deux batteries!

C’est le détail des batteries qui m’a séduit. Avec ce modèle, plus de coupure en pleine communication, ou d’immobilisation le temps de charger. Le câble du chargeur peut relier directement le dessous du smartphone à la prise (de façon classique), ou se brancher sur un boîtier qui permet de charger la seconde batterie. La classe!

Design et ergonomie

Un retour aux sources pour Samsung, une réinterprétation des classiques? Je n’ai pu que noter la ressemblance avec le premier Galaxy S, avec en plus: la coque noire mate (granuleuse pour le Beam, donc antidérapante qui permet une bonne prise en main), le liseré de plastique coloré (jaune pour le pep’s), impression de solidité du plastique (le beam est même plus épais).

L’écran est toujours d’excellente qualité.

 

Description et prise en main

Au niveau de la prise en main, rien à dire. J’étais sceptique pour le Note mais rien de ce genre avec le Beam. Sa taille est idéale pour tenir dans la main, tant lors d’un coup de fil contre l’oreille que pour la recherche express sur le web ou le jeu en salle d’attente / transports en commun.

L’écran capacitif est ce qui se fait de mieux: il réagit avec précision sur toute sa surface. Heureusement d’ailleurs car il n’y a qu’un mince bouton physique sur la façade du smartphone qui permet de revenir aux écrans d’accueil et de naviguer entre les différents écrans où se trouvent les widgets.

Les différents boutons et encoches physiques sont bien définies sur le téléphone lui-même. Ils sont répartis sur le liseré jaune de l’appareil. A gauche un large bouton pour régler le volume, et juste en-dessous l’emplacement de la carte sim (enfin un téléphone qui ne nécessite pas qu’on se casse les ongles pour l’ouvrir et qu’on défasse la batterie pour insérer sa carte!). A droite trois fonctionnalités: en haut le petit bouton avec le sigle du vidéo-projecteur (on y reviendra), au milieu le bouton de démarrage-mode avion-profil-extinction-gestion du réseau de données, et en dessous de ce dernier l’encoche où insérer une micro-sd. Je craignais d’appuyer accidentellement sur ces multiples boutons latéraux, mais le smartphone est bien pensé (ou fait pour mes mains?) et ça ne se produit pas.

Pour en finir avec la description du Beam, je ne peux pas oublier de mentionner le vidéo-projecteur sur le haut du téléphone et l’appareil photo sur la face arrière. En conclusion, un bon point pour Samsung qui sait que la plupart des acheteurs ne liront pas la documentation (précise et concise pourtant): ils peuvent se précipiter sur le téléphone de façon intuitive.

 

Utilisation

Pour l’utilisation globale du Beam, vous pouvez vous reporter à la vidéo de test du Samsung Galaxy S2. Le système d’exploitation est aussi le même: Android 2.3 avec la surcouche Samsung (personnellement j’apprécie assez cette surcouche, notamment pour le choix et la gestion des applis qui m’intéressent).

Un bémol pour la gestion de l’accéléromètre qui fonctionne bien, mais est parfois lent à se mettre en place. Juste un mot sur les petites manip qui vont bien: les classiques avec le raccourci appréciable du bouton tactile gauche vers la recherche google.

Téléphonie

Dans notre région avec de nombreux endroits mal couverts par le réseau, la réception de ce smartphone est plutôt bonne. Le son est impeccable, clair et pour la première fois mes interlocuteurs ne m’ont pas reproché de parler trop bas, preuve que le micro est aussi très bon. Pour l’écriture des sms, RAS. La qualité de l’écran garantit une relative facilité d’écriture mais ça reste du tactile.

Photo et vidéo

L’appareil photo de x mégapixels est de bonne qualité, le son passe très bien sur les vidéos. Mais le vrai plus de ce modèle c’est le vidéo projecteur!! Fini de se cogner la tête au-dessus de l’écran avec ses amis pour regarder une vidéo, des photos ou autres. L’image projetée est nette, de bonne qualité, et d’une taille tout à fait appréciable (si le beam est bien placé). Le son est suffisant pour que chacun profite de cette projection.

Voilà une vraie innovation que je ne qualifierai pas de gadget (pour une fois!). Après tout, combien de fois n’avez-vous pas fait circuler votre smartphone pour montrer un mms fraîchement reçu ou une vidéo sur Youtube, un clip musical, etc. Bien sur ce n’est pas discret pour les bons élèves des derniers rangs!

Usage multimédia

Rien de bien nouveau par rapport au galaxy S2. Connexion rapide au wifi, dolphin qui reste un bon navigateur à mon goût, et des applis intéressantes (pour ma part jeux et radios).

Ce que je classe aussi dans l’usage multimédia, c’est un plus appréciable: la possibilité de gérer le son avec le bouton à gauche du téléphone lors de l’écoute de musique ou radio même quand l’écran s’est verrouillé.

 

Mon avis

Samsung confirme sa prise de pouvoir dans le monde des smartphones tant par la qualité physique de ce modèle que de son environnement (Android et surcouche Samsung).

L’ajout du vidéo-projecteur me semble une excellente idée (en tout cas je sais quoi en faire!), et même s’il est gourmand en batterie la possibilité de jongler avec 2 batteries fait qu’il n’y a aucun inconvénient à cette fonctionnalité. En bref, je suis fan!!

L’avis du geek

J’ai tendance à comparer le Beam à un Galaxy S2 équipé d’un vidéo projecteur. Les capacités multimédias de ce dernier sont toutes au rendez vous : un couple CPU/GPU qui tient la route pour lire des vidéos HD ou jouer à des jeux graphiques.

Comme avec le S2, la qualité de l’appareil photo est bluffante (par contre, je suis désolé, je ne vais pas pouvoir vous le prouver ayant supprimer par accident les prises de vues de l’appareil). L’appareil peut aussi filmer en 720p.

Pour ce qui est du vidéoprojecteur intégré, c’est LE bonus de l’appareil. Bien sur, il n’est pas parfait si la luminosité est trop importante et projette une image en basse résolution mais celle-ci est de super qualité et dans une pièce faiblement éclairée, il projette une image superbe. Je me suis amusé à projeter un film depuis le tel à une distance de 3M : résultat une image parfaite digne d’un vrai projecteur. Un must, un vrai plus, je suis conquis!

Le geekette et moi sommes d’accord : le Samsung Galaxy  Beam est un smartphone à conseiller!

Test vidéo

Caractéristiques techniques

Écran

Technologie : TFT LCD
Taille : 4″
Profondeur de couleur : 6 777 216 (24 bits)
Résolution : 800 x 480 pixels (WVGA)

Processeur

ARM Dual-Core 1Ghz

APN

5 mégapixels avec flash-LED

Caméra frontale 1.3 mégapixels

Stockage

Mémoire interne 8 Go + port microSD

Connectivités

USB 2.0 Host – Bluetooth 3.0+HS – Wi-Fi 802.11n – A-GPS

Batterie

Li-on 2,000 mAh (2batteries fournies)

Dimensions

124 x 64.2 x 12.5mm

Poids

145 g

Système d’exploitation

Android™ Gingerbread 2.3 (upgrade prévue en ICS)

Tags: , , , , , , ,

4 commentaires to “[TEST] Samsung Galaxy Beam i8530”

    Agence Web :

    J’ai eu la chance de tester ce smartphone, je confirme tout ce que tu as dit plus haut! J’ai eu un coup de coeur pour ce modèle ce qui fait que je l’ai acheté il y a pas si longtemps, je ne suis pas déçue de ce choix!!!! 😉

    Michel :

    Petite précision pour la fiche technique en conclusion de l’article.
    L’OS est bien gingerbread mais il n’y a aucun upgrade vers ICS de prévue. Samsung l’a annoncé officiellement il y a quelques jours, il passera directement sous Jelly Bean (à une date encore inconnue pour le moment mais j’ai bon espoir pour cette fin d’année)
    Sinon, je le possède depuis sa sortie et je suis également conquis par ce modèle!

    TimCruz :

    @Michel : Merci de ton retour. Les infos sur la mis à jour étaient celles fournis il y a quelques semaines.

    AHMED :

    MERCI..MON SMARTPHON EST PAS ADBTé A la longue arab

Laissez un commentaire

Catégorie(s): Divers, Tests