Banner
Banner
Banner

[TEST] Yzibook Pro le portable 13.3 sous Android by Evi

Par - le mai 23rd, 2014

yzibookpro

Lorsque Evi a décliné son notebook 13 pouces sous Android en version Dual-Core équipé du Miracast, j’ai trouvé que le modèle devenait vraiment très intéressant. Maintenant que j’ai pu le tester, je vous proposer de découvrir s’il l’est vraiment :

Vidéo-test

Si vous le préférez, voici une vidéo résumant le présent test :

 

Résumé : mon avis sur le Yzibook Pro

P1020851-1024

Proposée à 300€, la machine est assez unique en son genre et peut être un bon petit portable d’appoint ou machine de saisie pour un étudiant. Pour moi, ses points forts sont indéniablement le Miracast et ses ports USB. Reste, que face à des ChromeBook au même prix, je déplore la qualité inférieure de son châssis.

Design et ergonomie

Le YziPro propose un look proche des ultrabooks ou MacBook.s Assez fin, gris perle avec un clavier chiclet surplombé d’un bel écran 13 pouces, de prime abord, son look ferait vite oublié qu’il s’agit d’une petite machine sous Android. Sur la tranche gauche du notebook, on trouve 2 ports USB, 2 prises jack (audio in/out) et un port SDHC. Sur sa tranche droite, un port mini-HDMI, un port Ethernet et la prise d’alimentation. Le chargeur est un chargeur externe classique (j’aurai préféré tout de même qu’il soit en micro-USB quitte à utiliser un corps de tablette).

En retournant la machine, on constate que la batterie est inaccessible, on retrouve clairement les origines tablettes de la machine.

C’est en prenant en main le portable que la vrai grande déception de la machine se fait ressentir : le châssis plastique du produit respire le bas de gamme. La machine craque et sonne creux (vraiment, ça fait toc toc). De fait en cas d’une saisie appuyée, le clavier fléchit un poil. Bref, la finition du plastique de cette machine est très loin d’être son point fort. En contre partie, la machine est de fait très légère.

L’écran est un IPS 13 pouces de grande résolution (1280×800) qui offre une bonne brillance et un juste rendu des couleurs. On est avec ce type d’écran sur un confort de travail bien supérieur à celui d’un netbook dont les 10 pouces fatiguent sur les tâches de bureautique.

Le Yzibook Pro en fonctionnement

En terme de fonctionnement, le Yzibook Pro offre des performances tout à fait en accord avec son objectif : il encaisse sans soucis la bureautique et quelques tâches multimédia. Le Mali 400 qui marche plutôt bien en général arrive quand même dans ses derniers retranchements avec la résolution élevée du 13pouces (la lecture HD se fait sans soucis, c’est plus dur pour du jeux). A la limite, c’est regrettable que le processeur embarqué soit un VIA peu répandu sur le marché, ce qui se solde par un non support d’applications sympa comme Office Mobile dont l’usage serait parfait avec le clavier de la machine.

Si la qualité du châssis est à déplorer, l’ensemble clavier/souris fonctionne très bien et permet un usage rapide. Android se prette bien à l’usage en mode PC portable, par contre, il faudra un temps d’adaptation (certains contrôles étant propre à Android, d’autres à Windows). Avec le support USB, on peut charger ses fichiers depuis ses clés USB.

C’est sur les tâches multimédias que la machine est la moins à l’aise : la majeur partie des contrôles de jeux se faisant en tactile, il est rare de profiter réellement d’un jeu Android sur ce notebook. D’autant que le Mali 400 commence à peiner avec les derniers jeux 3D (enfin pas de problème avec du Angry Bird ou Candy Crush). De même, l’absence de touches physiques de gestion de la luminosité et du volume sonore gène lors d’un visionnage vidéo. Gageons toutefois que Evi destine plus sa machine à de la bureautique donc le défaut n’en est pas un.

 

En terme d’autonomie de batterie, Evi annonce 13 heures d’autonomie de batterie. Ce n’est pas tout à fait vrai puisque la machine en tiendra une dizaine, ce qui reste malgré tout très bien. La charge prendra en général 5h, un poil long. Evi conseille de calibrer sa batterie pour pleinement  bénéficier de son autonomie, il s’agit des mêmes que celles utilisées sur les YziPro.

Énorme plus-value, la machine propose quelque chose de génial : le Miracast (wireless Display). A partie d’un adaptateur Miracast, on peut dupliquer son affichage sur un écran externe, le tout sans fil (résolution 1280×720). Pour ma part, j’utilise – souvent avec difficultés -un dongle EZCast quand Evi recommande des dongles Sony ou Logitech de meilleurs qualités.

P1020850-1024

Le visionnage marche très bien sur les tâches bureautique/statique, il peine un peu plus sur de la vidéo mais rien d’inabordable (et là encore, le soucis est sans doute mon dongle).

 

 

Carractéristiques techniques

Processeur : Cortex A9, 1.5GHz (DualCore VIA WM8880). GPU : Mali 400.

RAM : 1Go DDR3

Capacité de stockage : Mémoire Flash 16Go. Upgradable via SD (32Go maxi soit 48Go en tout).

Ecran : 13.3 pouces. Résolution 1280*800.

Dispositif d’entrée : Touchpad + 2 boutons (clic droit et gauche). Clavier AZERTY.

Connectivités : WiFi b/g/n, Ethernet via RJ45, Bluetooth 2.1

Batteries Lithium Ion : 8000mha. Jusqu’à 13h en bureautique.

Périphériques internes : micro, hautparleur, webcam frontal 0.3MP.

Connectiques : Port SD (32Go), 2 ports US 2.0, prise casque 3.5mm, prise HDMI Mini.

 

Tags: , , , , , ,

1 commentaire to “[TEST] Yzibook Pro le portable 13.3 sous Android by Evi”

    mehdi :

    j’aime pas ces ordis aux petits écrans

Laissez un commentaire

Catégorie(s): Hardware, Tests