Banner
Banner
Banner

[TUTO] Media Center sous Ubuntu/XBMC

avril 7th, 2011

XBMC est sans doute LE best-seller des logiciels Media Center. Il est open source (sous licence GPL), puissant, bourré de fonctionnalité et qui plus est multi-plateforme. Je vous propose donc de voir comment s’installer un poste Media Center sous Ubuntu et XBMC.

[…]

Cathegorie(s): Software, Tutos

[TUTO] Installation et configuration de SQuirreL SQL pour Sybase

février 8th, 2011

Pour mon travail, j’ai dû chercher un client sql permettant de se connecter à une base de données Sybase. Dans les critères de sélection, il fallait que celui-ci soit gratuit et qu’il puisse gérer l’unicode. Ma recherche c’est arrêté sur SQuirreL SQL.

[…]

Cathegorie(s): Software, Tutos

[TUTO] Sécuriser simplement Webmin

janvier 5th, 2011

Voici, comme promis, le premier d’une série de tuto sur webmin. On m’a fait remarquer que webmin avait été retiré des dépôt de Debian. Cela s’explique par une raison bien simple : webmin peut-être une grosse faille de sécurité pour votre serveur. Voyons donc comment simplement améliorer la chose. […]

Cathegorie(s): Software, Tutos

[TUTO] Convertir un OGV en AVI via un script nautilus

octobre 28th, 2010

ogvavi

J’utilise gtk-recordmydesktop pour faire mes screencast sous Linux. Celui-ci me produit des fichiers au format libre OGV. Pourtant (ca ne va pas plaire à tout le monde), je publie mes screencast sur Youtube. Or Youtube digère assez mal les vidéos en OGV. Alors, il me faut les ré-encoder en AVI. Même s’il existe des méthodes opérationnelles en ligne de code, je préfère une méthode plus simple, via un script nautilus.

Nous allons pour ce faire commencer par créer le script voulu. Dans un bloc-note, gedit dans mon cas, copier ce code (source) :

#!/bin/sh

if [ $# -eq 0 ]; then
    zenity --error --title="Erreur" --text="Vous devez choisir au moins un fichier pour lancer la conversion"
    exit 1
fi

(while [ $# -gt 0 ]; do
    movie=$1
    avi_file=`echo "$movie" | sed 's/.w*$/ .avi/'`
     mencoder "$movie" -oac mp3lame -ovc xvid -xvidencopts pass=1 -o "$avi_file"

shift
done

) | 
       zenity --progress --pulsate --auto-close --text="Conversion en cours ..."  --percentage=0 



    zenity --info --title "$title" --text="Conversion complete"

Puis on enregistre (je lui ai donné le nom ogv to avi.sh dans mon cas) le fichier dans le dossier /home/compteuser/.gnome2/nautilus-scripts. Assurez vous ensuite que le fichier est exécutable comme un programme (clic droit>Propriétés>Permissions>Autoriser l’exécution du fichier comme un programme).

ogvtoavi3

 

Pour que le script fonctionne, on va maintenant installer le logiciel mencoder. Le script utilise en fait zenity et mencoder, mais ce premier est inclus dans Gnome. Pour installer mencoder, il suffit de taper la commande (précédée de sudo sous Ubuntu) :

apt-get install mencoder 

 

Voila, le script est maintenant opérationnel! Pour le faire fonctionner, il suffit de faire un clic droit>Script>ogv to avi sur votre vidéo ogv.

ogvtoavi

 

Une barre de progression atteste de la conversion et un message vous avertira de la fin de celle-ci :

ogvavi ogvavi2

 

Voilà, la méthode est simple et c’est un détail qui peut particulièrement dépanner. Mais comme je me plais à le dire, ceux sont les détails qui font la force d’un système d’exploitation.

 
* Crédit photo : Transparent screen 1 de AMagill via Flickr
Cathegorie(s): Software, Tutos

[TUTO]PlUs De CaPs LoCk MaLhEuReUx SoUs LiNuX

octobre 21st, 2010

CAPS_LOCK

Mon netbook et mon nouveau clavier de PC fixe ont un point commun des plus gonflants. Non, pas leur propriétaire, bande de vilains, mais l’absence de LED d’indication pour les touches majuscules (caps lock) et verrouillage numérique. De fait, je ne sais pas toujours si je suis ou non en majuscule, etc. C’est un détail, mais un détail vraiment pénible! Alors, pour pallier à ce manque j’ai décidé d’installer (je suis sous Ubuntu) l’applet’ gnome qui va bien pour palier à ce manque : lock-keys-applet.

Tout d’abord on va l’installer, très simplement via cette commande :

sudo apt-get install lock-keys-applet

 

Une fois l’installation terminée, on rajoute l’applet au tableau de bord par un clic droit > Ajouter au tableau de bord > Lock Keys > Ajouter > Fermer.

ajout_tableau_de_bord

On a donc maintenant une icône qui nous indique lorsque l’on est en majuscule (caps lock), lorsque le pavé numérique est enclenché (verr num) ou lorsque l’Arrêt Défil est enclenché.

lock-keys-applet

Ce n’est pas grand chose mais ce sont les détails qui font la force d’un système d’exploitation. Si vous utilisez KDE, vous pouvez aussi vous rabattre sur Kbstate.

Source

Cathegorie(s): Software, Tutos

[TUTO] Stop aux fautes : 3/3 grâce à Internet

septembre 17th, 2010

bescherelle

Je ne suis pas un roi de la grammaire et de l’orthographe mais je tente de m’appliquer un maximum. Pourtant, il y a un truc qui a le don de m’agacer, c’est de constater que de moins en moins de personnes ont cette démarche, notamment une fois sur un clavier. Alors, je me suis amusé à chercher de quoi obtenir l’aide nécessaire à l’amélioration de son français une fois sur son PC. Ce dernier article d’une série de 3, traitera de comment chercher de l’aide directement depuis Internet.

Voici donc une petite série de sites Internet qui sauront nous aider :

http://bonpatron.com/

bonpatron-logo

Bon patron est un correcteur orthographique et grammatical en ligne très intéressant. En effet, celui-ci, en plus d’apporter les corrections nécessaires à son texte va nous expliquer les règles en question afin de ne plus recommencer ses erreurs. En gros, on a ici un des sites les plus utiles pour rédiger sa prose.

bonpatron1

http://www.ortholud.com/

orthoclud

Orthoclud n’est pas un correcteur orthographique ou grammatical mais  un site d’exercices de la langue française. Ainsi on peut y revoir les règles de français via une série de jeux et exercices de tous niveaux. La portée pédagogique du site prend tout son intérêt auprès des parents qui pourront ici chercher des exercices pour aider leur enfants.

orthocloud

http://www.langue-fr.net/

langue-fr_logo

Langue fr est un site lui aussi à portée pédagogique puisqu’il va permettre l’amélioration de son niveau de français par une meilleure connaissance et compréhension de la langue. En plus des différentes règles grammaticales expliquées, on va pouvoir retrouver étymologie de différents mots. Ce site est vraiment très complet.

langue-fr

http://grammaire.reverso.net

reverso_logo

Le site reverso, très connu pour son moteur de traduction, propose lui aussi de l’aide pour la manipulation de la langue française. En plus d’un dictionnaire multilingue, il nous accompagne pour la conjugaison et la grammaire. Les explications sont claires et simples quand le site est lui tout particulièrement intuitif.

reverso

http://www.leconjugueur.com/frorthoonline.php

lefigaro_logo

Le conjugeur-le figaro propose, à l’instar de reverso, un service en ligne d’aide au français. Si sa vocation première est de proposer un conjugueur, ce site s’est vu adjoindre il y a quelques temps un dictionnaire et nombre de règles de grammaire et d’orthographe. Le site propose également une série de jeux pour s’entrainer.

lefigaro

A savoir aussi : le conjugeur-le figaro existe également sous la forme d’un logiciel (payant) et en version mobile (pour nos smartphones).

http://www.la-conjugaison.fr/

laconjugaison_logo

Je crois que le site La conjugaison a été un pionnier en la matière ; comme son nom l’indique, il propose exclusivement de l’aide pour conjuguer. Il propose donc une bibliothèque importante de verbes à conjuguer ( plus de 9000) mais aussi un guide de bon usage des verbes et des groupes. Si l’envie vous en prend, le site propose aussi un moteur d’exercice à la conjugaison.

laconjugaison

Après Linux et Windows, voici de quoi vous appuyer pour améliorer votre prose numérique grâce à Internet . Cela ne nous empêchera pas de faire des fautes, parfois grosses, mais nous aidera petit à petit à en réduire le nombre. Après tout, nous sommes tous imparfaits et faisons donc tous des fautes. Un petit coup de main n’est alors jamais de trop!

cancre

Note à tous les lecteurs de cet article : si vous trouvez des fôtes (autres que celle-ci) dans mon article, faites le moi remarquer en commentaire. C‘est un moyen amusant de pointer du doigt le fait que je mérite un bonnet d’âne!

Cathegorie(s): Tutos

[TUTO] Installer simplement une police sous Linux (script nautilus)

septembre 16th, 2010

Nautilus

J’ai déjà eu l’occasion de voir avec vous comment installer une police pour open office et il existe des méthodes analogues pour installer ses polices systèmes. Toutefois, si ces méthodes sont accessibles, elles ne sont pas pour autant intuitives. Dans l’optique d’un Linux encore plus simple à gérer, j’ai voulu créer un script nautilus pour installer simplement des police.

N’ayant pas été le seul à avoir cette idée, je suis tombé sur le travail très réussi de Mattia Galati qui a réalisé un script d’installation des polices. En plus, celui-ci a été traduit en Français (Sylvain Muglia). Le script en question est disponible ICI.

Installation

Pour mettre en place ce script, il vous faut télécharger cette archive et la décompresser dans le dossier ~/.gnome2/nautilus-scripts/.

Assurez vous que le script est bien exécutable en tant que programme pour son bon fonctionnement.

 script_droit

 

Maintenant voyons le fonctionnement de ce script.

Utilisation

A partir de là, l’utilisation de ce script est très simple. Il suffit de faire un clic droit>Script>Installer-une-police sur les polices que l’on veut installer. Par exemple, si je télécharger une police au format *.tif sur l’excellant site dafont.

policeooo1

Sur mon fichier *.tif, je fais un clic droit>script>installer-une-police et ma police va s’installer.

script_police

Une fois la police installée, on peut par exemple la retrouver directement dans open office.

policeOK

Voila qui peut à mon goût particulièrement améliorer son expérience utilisateur sous Linux. Je suis un train de gouter petit à petit la portée que peut avoir sur l’ergonomie de son système l’utilisation des scripts nautilus. Après tout, si on veut participer à l’ouverture au grand publique des distributions Linux, il faut aussi les rendre plus accessible.

Cathegorie(s): Software, Tutos

[TUTO] Stop aux fautes : 2/3 sous Windows

septembre 14th, 2010

bescherelle

Je ne suis pas un roi de la grammaire et de l’orthographe mais je tente de m’appliquer un maximum. Pourtant, il y a un truc qui a le don de m’agacer, c’est de constater que de moins en moins de personnes ont cette démarche, notamment une fois sur un clavier. Alors, je me suis amusé à chercher de quoi obtenir l’aide nécessaire à l’amélioration de son français une fois sur son PC. Ce second article traitera de la plateforme Windows, un dernier suivra sous peu pour chercher de l’aide directement depuis Internet.

Conjugaison : dicoverb

dicoverb_logo

Dicoverb est un petit utilitaire gratuit publié par Herve Echelard et réalisé en C++. Celui-ci est très simple de fonctionnement et ne nécessite pas d’installation, on lance le fichier *.exe et le logiciel tourne ; utile pour le garder avec soi, sur une clé USB par exemple.

dicoverb

Le fonctionnement de Dicoverb est vraiment très simple : vous tapez votre verbe, il le recherche dans sa base de données et vous propose un tableau des conjugaisons à tous les temps.

dicoverb2

Dicoverb est disponible au téléchargement ICI en version compatible Windows NT, 95, 98, Me, 2000, XP, 2003, Vista et 7.

Orthographe : Dictionnaire le Littré

lelittre_logo

Le Dictionnaire le Littré est, comme son nom l’indique, un dictionnaire numérique basé sur le dictionnaire Le Littré (le logiciel utilise les mêmes bases XMLittrés que Stardict). Son installeur est disponible au téléchargement ICI tant pour Windows que Linux. Notez d’ailleurs qu’il s’agit d’un logiciel libre sous licence CeCILL.

Son interface est simple et ergonomique. On se retrouve vite dans la recherche d’un mot.

lelittre

Pour chaque nom, le logiciel peut vous proposer sa flexion (ou accord) ainsi que la conjugaison pour les verbes.

lelittre_flexions lelittre_conjugaison

Comme déjà dit dans le premier article de cette série, le Littré reste une référence des dictionnaires (du moins en ligne) mais, n’est pas un dictionnaire grand public du type Larousse ou  Robert. Ne cherchez pas les néologismes du siècle comme kiffer ou geek, vous ne trouverez pas.

Voici de quoi vous appuyer pour améliorer votre prose numérique sous Windows.  Comme mydjey le faisait remarquer dans un commentaire, je cite :

L’orthographe a pris une importance considérable depuis l’avènement d’Internet. On a maintenant l’occasion (et même l’obligation) de s’exprimer par écrit bien plus souvent qu’auparavant. Et la crédibilité du texte va de paire avec l’orthographe.

Ces outils sont donc particulièrement dans l’air du temps. Ils ne nous empêcheront pas de faire des fautes, parfois grosses, mais nous aideront petit à petit à en réduire le nombre. Je publierai sous peu la troisième partie de cette série : depuis Internet.

cancre

Note à tous les lecteurs de cet article : si vous trouvez des fôtes (autres que celle-ci) dans mon article, faites le moi remarquer en commentaire. C‘est un moyen amusant de pointer du doigt le fait que je mérite un bonnet d’âne!

Cathegorie(s): Software, Tutos

[TUTO] Stop aux fautes : 1/3 sous Linux

septembre 10th, 2010

bescherelle

Je ne suis pas un roi de la grammaire et de l’orthographe mais je tente de m’appliquer un maximum. Pourtant, il y a un truc qui a le don de m’agacer, c’est de constater que de moins en moins de personnes ont cette démarche, notamment une fois sur un clavier. Alors, je me suis amusé à chercher de quoi obtenir l’aide nécessaire à l’amélioration de son français une fois sur son PC. Ce premier article traitera de la plateforme Linux, un prochain suivra sous peu pour Windows puis un autre pour chercher de l’aide directement depuis Internet.

Conjugaison : verbiste

verbiste

Un très bon logiciel pour vous aider à conjuguer correctement vos verbes en français sous GNULinux est Verbiste. Verbiste est un utilitaire développé en C++, initialement pour Gnome. Son installation est assez simple, puisqu’il est disponible via Synaptics (du moins sous Ubuntu/Debian) et via cette commande :

apt-get install verbiste-gnome (précédé de sudo si vous êtes sous Ubuntu)

Pour les distributions utilisant les paquets RPM, vous pouvez les trouver en téléchargement ICI. Une fois installé, il se trouve dans les logiciels de la catégorie Bureautique ou se lance avec la commande :

verbiste

Celui-ci vous proposera la conjugaison de plus de 7000 verbes en français. Son fonctionnement est vraiment très simple : vous tapez votre verbe, il le recherche dans sa base de données et vous communique sa conjugaison à tous les temps.

verbiste

Orthographe : Stardict

stardict3

Stardict est lui un dictionnaire numérique très complet. En plus de proposer la définition des mots, il peut aussi en énoncer la prononciation. A tout moment on peut naviguer d’une définition à une autre en sélectionnant un mot à définir (par ex. si en lisant la définition du mot A, vous tombez sur un mot B inconnu, vous cliquez droit dessus > rechercher et il vous en affiche la traduction). Avec ce logiciel, impossible de se tromper sur le sens ou l’orthographe d’un mot.

L’installation de celui-ci peut se faire via Synaptics ou via cette commande :

apt-get install stardict (précédé de sudo si vous êtes sous Ubuntu)

apt-get install stardict-xmlittre (précédé de sudo si vous êtes sous Ubuntu – pour avoir le dictionnaire français Le littré)

Une fois installé, vous pouvez le retrouver dans les applications de la catégorie Accessoires ou le lancer avec la commande :

stardict

Le littré reste une référence des dictionnaires (du moins en ligne). Par contre, il ne s’agit pas d’un dictionnaire grand public du type Larousse ou  Robert alors ne cherchez pas les néologismes du siècle comme kiffer ou geek. Vous ne les trouverez pas et c’est tant mieux!

stardict

Vous pouvez aussi rajouter d’autres dictionnaires (en d’autres langues ou d’autres versions) à Stardict. Ceux-ci sont accessibles au téléchargement ICI.

Remarque : Il y a une chose que je n’ai pas trouvée ; c’est un logiciel gratuit et open-source nous guidant dans les règles grammaticales françaises. Si vous en connaissez un, n’hésitez pas à me le faire savoir, je ne manquerai pas de mettre à jour cet article.

Voici de quoi vous appuyer pour améliorer votre prose numérique sous Linux. Cela ne nous empêchera pas de faire des fautes, parfois grosses, mais nous aidera petit à petit à en réduire le nombre. Je publierai la semaine prochaine les seconde et troisième parties de cette série, pour Windows et depuis Internet.

cancre

Note aux lecteurs du planet-libre : si vous désirez consulter ces articles, il faudra vous rendre directement sur Geek de France puisque pour respecter la charte du planet, ils n’y seront pas publiés.

Note à tous les lecteurs de cet article : si vous trouvez des fôtes (autres que celle-ci) dans mon article, faites le moi remarquer en commentaire. C‘est un moyen amusant de pointer du doigt le fait que je mérite un bonnet d’âne!

Cathegorie(s): Software, Tutos

[TUTO] Interagir sur une base MySQL sous Linux avec un client Microsoft .net

août 26th, 2010

mysql

Nous avons déjà vu ensemble comment interagir avec une base de données Microsoft SQL depuis PHP sous Linux. Je vous propose aujourd’hui de voir l’inverse : comment depuis un client Microsoft Windows exécutant du code .net interagir avec un base de donnée MySQL installé sur un serveur Linux (Ubuntu dans mon cas).

Pour l’exemple, j’interagirai avec ma base MySQL depuis un script powershell (exécuté sur un poste Windows)  mais la méthode est la même (à quelques subtilités de langage près pour l’ensemble des langage .net).

 

Du coté Microsoft : script powershell

dotnet

Nativement, .net ne gère pas les connexion MySQL. Toutefois, on peut lui adjoindre une bibliothèque nommée MySQL Connector /Net, qui se télécharge ICI. Une fois cette bibliothèque installée sur votre poste, il ne reste plus qu’à la charger dans votre script par cette ligne :

[void][System.Reflection.Assembly]::LoadWithPartialName("MySql.Data")

A présent on peut se connecter à un serveur MySQL. Par défaut, la connexion se fait via le port 3306. Il faut alors définir le serveur, la base de donnée, le compte mysql et son mot de passe :

$port = "3306"

$srv= "ipduserveur"

$user = "comptemysql"

$mdp = "mdpmysql"

$bdd = "bddmysql"

Puis on lance la connexion :

$connection = New-Object MySql.Data.MySqlClient.MySqlConnection

$connection.ConnectionString = “server=$srv;port=$port;uid=$user;pwd=$mdp;database= bdd;Pooling=False”

$connection.Open()

Il ne reste plus qu’à définir et exécuter sa requête SQL :

$Requete = "select * from tablemySQL"

$command = New-Object MySql.Data.MySqlClient.MySqlCommand($Requete, $connection)

On va maintenant récupérer le tout dans un tableau :

$dataAdapter = New-Object MySql.Data.MySqlClient.MySqlDataAdapter($command)

$DataSet = new-object System.Data.DataSet

$DataAdapter.Fill($DataSet)

$tableauSQL = $DataSet.Tables[0].Rows

Maintenant affichons chaque résultat de ce tableau :

Foreach ($elements in $tableauSQL)

{

$donnee= "$($elements.donneeSQL)"

write-host $donnee

}

Une fois nos données récupérées, on ferme la connexion :

$connection.Close()

script

Facile n’est ce pas? Toutefois, pour pouvoir se connecter, une subtilité persiste dans la configuration Linux.

 

Du coté GNULinux : paramétrage des accès

Mon serveur Linux est un Ubuntu sur lequel est installé phpmyadmin. Lors de mes premières connexions via le script powershell, j’ai été confronté à cette erreur :

Unable to connect to any of the specified MySQL hosts

erreurmysqldotnet

Ce message peut être la conséquence de plusieurs causes. Peut-être les variables définies pour la connexion (serveur,base de donnée, compte mysql et mot de passe) ne sont pas bonnes. Si vous êtes certain de celles-ci, peut-être n’avez vous pas les autorisations pour vous connecter à votre base SQL en 3306.

Si on vérifie avec nmap (nmap -p 3306 ipduserveur), on est vite fixé : le port 3306 semble. Pour, pouvoir se connecter il faut alors modifier le fichier /etc/mysql/my.cnf de sorte qu’il contienne la ligne :

bind-address = x.x.x.x

x.x.x.x étant l’adresse ip de l’interface sur laquelle MySQL doit écouter. Vous pouvez mettre 0.0.0.0 pour que MySQL écoute les connexions venant de toutes les interfaces réseaux. Il sera donc totalement accessible mais cela est dangereux si votre serveur est connecté à Internet directement. (à ce sujet cf. ICI) Dans mon cas j’ai mis l’adresse IP de mon serveur sur le LAN.

La modification du fichier my.cnf peut être faite directement en ligne de commande avec l’utilitaire vi (avec la commande sudo vi /etc/mysql/my.cnf):

modifmycnf

Ou encore avec un éditeur graphique comme gedit (avec la commande sudo gedit /etc/mysql/my.cnf).

Puis, redémarrez MySQL avec la commande sudo /etc/init.d/mysql restart :

restartmysql

A partir de là, vous pourrez normalement vous connecter sans encombre à votre serveur MySQL sous Linux depuis un client sous Microsoft Windows en .Net.

sql

Là encore, nous avons l’illustration de la possibilité d’interopérabilité des systèmes Windows et Linux. Cela n’est pas sans difficulté mais ça reste possible. A vous de jouer maintenant!

Cathegorie(s): Software, Tutos