Banner
Banner
Banner

Hey tonton, comment tu choisis ton OS?

J’ai déjà souvent parlé de système d’exploitation ici, notamment via ce vieil article de 2010 « Philosophie des systèmes d’exploitation ». Finalement, en 7 ans mon point de vue a pas mal évolué, en même temps que mes usages…

[…]

Categorie(s): Dossiers, Software

Hardware, Tests

P1020787-800

Les robots compagnons de bureau, dont un précurseur est le Nabaztag, commencent petit à petit à se populariser. L’un d’entre eux, le My Desk Friend, commercialisé par la société suisse Arimaz, m’a été gentiment prêté pour test par la société de vente en ligne Best of Robots.

Découvrons donc ensemble ce petit robot (vidéo en fin d’article):

Design

P1020794-800

 

Pour commencer, ce robot a la forme d’un petit pingouin. Celui-ci est étonnament petit puisqu’il ne fait (sans sa base) que 7cm de haut pour 5cm de large. Il ne prendra donc pas immodérément de place sur votre bureau.

Ses yeux s’illuminent de différentes couleurs (vert/jaune/orange/bleu/rouge) pour indiquer son état de charge ou témoigner de son moral, etc. Sur le dessus, le mydeskfriend arbore un micro/enceinte, sur le devant 2 capteurs de présence, sur le dessous 3 autres capteurs de présence et ses 2 petites roues. Les capteurs sur le dessous sont une bonne idée puisqu’ils permettent d’éviter une chute de votre bureau.

P1020779-800

 

Le pingouin est fourni avec une base USB et une petite casquette en caoutchouc qui n’a une portée que purement esthétique.

Voici une petite galerie photo du robot :

[nggallery id=20]

 

Installation et configuration

Ne vous fiez pas à sa bouille de tux, le mydeskfriend est fait pour tourner uniquement sous Windows. Dommage. Du reste, sur un Windows Seven, il a été d’office reconnu. Pour faire fonctionner le produit il va vous falloir installer un petit client disponible sur facebook. En effet, tout le paramétrage du robot est géré par une application du site communautaire, comme l’illustre ce schéma :

operating_mode

L’installation du client se solde par la présence d’une petite icône dans la barre des tâches via laquelle on peut gérer la connexion/déconnexion du robot ou encore monitorer sa batterie et son volume sonore.

mdf3 mdf4

Via cette icône, on peut accéder à une application sommaire de gestion du robot (mot de passe/compte facebook/compte mail). Mais le “vrai” paramétrage du robot se fait comme je vous le disais plus haut via l’application facebook :

mdf5

Cette application va vous permettre de paramétrer les commandes vocales du robot ainsi que les informations de notification (mail/fb/rss/meteo/bourse/mp3). On peut, toujours via cette application, accéder au moral du robot qui a besoin de faire de l’exercice, de se reposer, de manger et de recevoir des marques d’attention (en lui faisant par exemple suivre votre doigt ou en lui carressant la tête).

On peut paramétrer ces commandes vocales pour demander au robot de :

– suivre son doigt

– chanter une chanson (un mp3 préalablement uploadé sur le robot)

– nous communiquer les prévisions météo

– nous lire les derniers articles d’un flux RSS

– nous informer des cours de la bourse

mdf6

Les notifications que l’on commande vocalement sont aussi énnoncées toutes les x minutes (10 minutes par défaut). Le robot annonce également chaque nouvelle heure (une vrai horloge comtoise Sourire ).

Comportement

Comme expliqué plus haut, le robot fait part régulièrement de différentes notifications audio. On peut les commander vocalement. Pour ce faire, on appelle le robot par son prénom (celui du test, ce sera Oscar) et on lui indique l’ordre (les ordres sont paramétrés via facebook). Là où ça devient compliqué c’est que, comme toute commande vocale, il faut respecter l’intonation de voix du paramétrage, sinon ce sera sans résultat. La diction du robot lorsqu’il retranscrit les textes est particulièrement claire (même si certains mots ne sont pas toujours parfaitement lus, notamment si on mélange anglais et français dans un même texte).

Du reste, le robot nous gratifie régulièrement de petits bruits (assez proche de ceux de R2D2) bien sympa. De fait, on s’attache vite à ce petit bout de robot!

Voici, pour vous faire une idée, une vidéo de test du mydeskfriend :

(notez en la circonstance mon magnifique accent anglais… Tire la langue)

Enfin, lorsqu’il n’a plus de batterie, on charge le robot en le plaçant sur sa base.

P1020827-800

Pour conclure, ce robot est purement un jouet pour geek. Il est vraiment attachant et sa diction est à tel point claire que l’on peut imaginer l’utiliser pour nous lire nos news RSS au petit dej’. On regrettera son absence de support Linux et un nombre de fonctionnalités réduites face à un Nabaztag bien plus fourni pour le même prix.

L’avis de la geekette

Face à son air attendri devant la bouille du robot et son amusement quant à son fonctionnement, j’ai décidé de solliciter l’avis de ma geekette sur le mydeskfriend :

Beaucoup moins inutile qu’il n’en avait l’air, il est très attachant. Par contre, il demande encore plus de temps et d’attention qu’un chat. Bon courage pour ceux qui l’adoptent Rire

P1020826-800

Le Arimaz MyDeskFriend vous intéresse? Vous pouvez le trouver sur quelques sites internet pour un prix moyen de 100€. Parmi ceux-ci, Best of robots (qui a eu la sympathie de me prêter le modèle de test) le propose à 100€.

bestofrobot

29th Juil 2010

Software

html-5-logo

Le HTML5, c’est génial. Même Steve Jobs le dit (et pourtant c’est le roi de la mauvaise foi…). Bon pour Monsieur Apple, c’est son combat vs. Adobe qui le motive. Mais il n’empêche que les possibilités de HTML5 présagent d’un avenir radieux pour une solution libre de jeux, vidéo, etc en ligne.

S’il  fallait un peu de dynamisme pour le prouver, le jeu PACMAN vient d’être mis en ligne totalement en HTML5. Pas en java script, comme le faisait Google avec  http://google.com/pacman, mais bien tout en html5.

Correction : en fait, non! le canevas est en HTML5 et le jeu en javascript. Mais cela dit, cela ne pose pas de problème, le reste de l’article reste cohérent, vous pouvez continuer de lire. Merci @ReSpAwN et @Gilles

pacman_html5

 

Après tout, Quake II a aussi été porté en HTML5 grâce au Google Web Toolkit. De même les possibilité vidéos HTML5 ont été pleinement illustrées par ce site.

html5boom html53d

 

Alors pourquoi est-ce que je viens vous parler ici de ce HTML5? Tout simplement par prise de position. Je ne suis pas développeur de métier mais par obligation professionnel je suis en train de confronter mon cursus de technicien/admin réseau avec celui de codeur. Expérience que je partage avec plaisir avec vous. Toutefois, réfléchir aux capacités des solutions libres, telles que le HTML5, me pousse à réellement m’engager au profit de celles-ci plutôt que pour ses équivalents propriétaires (flash, etc.).

S’engager, mais comment?

Déjà, pour quoi? On ne va pas prendre les armes et je ne dis pas ici que les solutions propriétaires sont mal faites. De même, il n’est pas question ici de prise de position politique. Je parle ici d’un engagement informatique pour des solutions libres VIABLES. Et c’est là que toute la nuance se fait. Les alternatives libres, comme HTML5, PHP, Linux, Open Office, VLC, OpenLDAP, MySQL et j’en passe, sont belles et bien viables. Sur certains aspects je dirai même qu’elles surclassent leurs concurrents propriétaires (pacman, initialement capable de tourner sur du matériel des années 80, porté en flash fait ramer les PC de dernière génération. Ca ne vous choque pas vous?).

aaaSD

Alors s’engager, c’est d’abord apprendre à connaitre. Ne pas connaitre les avantages/inconvénients d’un projet libre va rendre stérile notre discourt libériste, si bonne puissent-être nos intentions. Là, le chalenge est grand tant la documentation est importante, disséminée sur la toile et pas toujours accessible (ici, j’emploie le mot accessible  comme compréhensible). Je travaille actuellement sur un projet de gestion de mes comptes AD par une plateforme PHP, callée sur une base MS SQL. De par mon faible niveau, je rage souvent sur la difficulté d’une documentation simple d’accès. Mais avoir une connaissance réelle crédibilise son discourt, justifie ses choix et facilite son engagement.

S’engager c’est aussi savoir respecter. Respecter le choix d’autres qui ne veulent pas embrasser notre prise de position. Si Microsoft, Apple, Adobe, etc. faisaient de mauvais produits, il y a longtemps qu’ils auraient mis la clé sous la porte. Alors pour toujours mieux défendre les intérêt de l’informatique libre, cultivons un dialogue ouvert qui sait remplacer “Microsoft (ou tout éditeur propriétaire de votre choix) c’est de la crotte” par “J’ai personnellement préférer opter pour telle ou telle solution pour ses avantages”.

respect

Après tout, les propos de Kévin, roi d’l’Ubuntu et du troll (/! je ne décrédite pas Ubuntu, que j’utilise moi même d’ailleurs), portent plus préjudice au libre qu’autre chose.

S’engager, c’est aussi avoir de l’humour. A ce sujet, Lingora et son site http://jesuisungeeklibre.net/ nous offre une belle leçon (c’est le cas de le dire!).

lecon_7

Un peu d’humour, de drôlerie et d’auto-dérision n’a jamais fait de mal à personne. Au contraire, rendre un projet sympathique joue en sa faveur. Apple n’a pas choisit Jobs par hasard : son charisme impressionne. Nous ne voulons pas impressionner mais attirer, alors rions!

S’engager, enfin, et là l’enjeux est de taille, c’est participer. Participer à un projet libre, tout le monde peut le faire. Si si, tout le monde : les blogueurs, en en parlant, les codeurs, en participant au code, les utilisateurs, en remontant les bugs, les bons parleurs, en en faisant la pub, etc. On peut tous jouer un rôle dans le libre (c’est ça aussi sa force). Il existe plus d’un forum pour les usages des distributions (Ubuntu, Debian, Fedora, Arch Linux…) et des logiciels libres. Participons y aussi!

Bref, je veux juste par ce petit message, et grâce à l’illustration du HTML5, rappeler que l’engagement pour le libre est cohérent, pas forcement borné et, surtout, n’est pas impossible. Alors, pour faire court, engagez-vous!

weneedyou

28th Juil 2010

Divers

Imaginez que notre ministre des finances ou encore l’héritière L’oréal soient sur facebook. On obtiendrait sans doute quelque chose de très proche de ça :

dolmayer_1

Enfin, rassurez vous, il n’y a pas que de la classe politique qui nous offre motif à rire. Il y a aussi le peuple :

BlueCake_12

Haaa… Quand je vous dis que facebook est la poubelle de la vie des personnes!!!

Via Faceploucs

28th Juil 2010

Divers

terroriste

Là, il faut dire chapeau! On a beau savoir que la TV est aussi un fabuleux vecteur de stupidité en tous genres, là on a sans doute affaire à un best seller. Dans le cadre de l’émission C dans l’air de France 5, Roland Jacquard était invité en tant que spécialiste du terrorisme et de Al-Quaïda. Celui-ci a veillé a bien nous prévenir d’”un manuel donné aux cadres d’Al-Quaïda”, brandissant le dit manuel. C’est ici que ça devient amusant puisque Numerama a mit le doigt sur quelque chose de très fort : le manuel en question n’est qu’un manuel de C++… Je savais que les codeurs sont des vilains pas beaux!

Le voici pour vous faire une idée (et si vous lisez l’arabe):

encyclopedieC

 

Si vous voulez revoir la vidéo, elle est disponible ICI (et le manuel apparait à la minute 51). En même temps, moi j’a pas peur du C++ pour Al-Qaïda : j’ai open office!

template
class Bomb
{
public:
Bomb(const Fuel & f);
~Bomb() throw(Boum);
};

Mais FAIL quand même !

28th Juil 2010

Divers

 b70mp_logo

Vous vous souvenez de Paris 26 Gigapixels? Et bien l’idée vient d’être reprise (en mieux) pour la capitale Hongroise Budapest. Celle-ci vient, en partenariat avec Epson, Microsoft et Sony,de mettre en ligne une photo panoramique à 360° de la ville et des environ d’une résolution de 71 Gigapixel!

Pour la réalisation de cet exploit, il a fallu:

– 3h de prise photos (depuis une tour d’observation)

– plusieurs Sony Alpha 900 et objectifs Minolta AF APO Tele 400mm f/4.5

– une Workstation Dell Precision T7500 (2 processeurs quad-core, 24Go de RAM, 6To de disque dur)

– 2 jours de post-production

– une image de 200Go

– un hébergement de bien meilleure qualité que celui de france.fr

b70mp

 

C’est un vrai plaisir de voir que ce genre de vitrine technologique et culturelle se développe. On se passionne assez vite pour ces points de vue. Peut-être un peu trop chronophage…

Pour vous en mettre plein les yeux, c’est ICI. Par contre, Microsoft oblige, c’est en silverlight.

28th Juil 2010

Divers

Vous vous demandez ce que vaut le webOS de Palm? Vous voulez tester des applications pour ce mobile? Et bien maintenant, pour ce faire, vous pouvez facilement l’émuler grâce à Virtual Box!

emulator-loading

La démarche à suivre, supportée par Windows et Linux, est expliquée ICI. Merci à Grogeek pour la trouvaille!

27th Juil 2010

Divers

Il y a quelques jours, SFR proposait l’archos 5 3G à 49€ sans engagement.

logo SFR

L’ayant commandé et reçu, j’ai été déçu en m’apercevant que l’interface graphique développé par SFR n’était pas abouti. Les widgets de celle-ci ne fonctionnaient pas, tout comme la TV 3G et l’appareil était plus enclin aux bugs.

Interface graphique de l'archos5 3G By SFR

Afin de retrouver l’OS originel d’un archos 5, j’ai surfé sur la toile pour glaner des informations. Il s’avère donc que cette interface n’est qu’une application lancée au démarrage. Pour régler mon problème il suffit de désactiver ce lancement automatique.

Avant de me lancer dans le hack de mon archos pour effectuer cette manipulation, comme tout bon informaticien fainéant, j’ai investigué le web pour trouver un tutoriel. Dimanche dernier, le bloggeur Elmatt a répondu à mes attentes:

 

L’avantage de cette technique est qu’elle est réversible, l’inconvénient c’est que les fonctionnalités de lecture des pdf et les jeux flash seront désactivés. Ceci est temporaire puisque plusieurs personnes travaillent déjà pour supprimer ce désagrément. Je vous tiendrais au courant des prochaines évolutions 😉

Source elmattt.free.fr

27th Juil 2010

Divers

tmhe_1

Tom Broadbent, un étudiant en design industriel de l’Université de Monfort, vient de proposer cette brillante idée  : utiliser les eaux usées qui tombent dans les canalisations des immeubles pour générer de l’électricité. Tout simplement, il propose de placer une turbine accouplée à un alternateur dans les canalisations d’évacuation des eaux usages. L’objectif est de transformer récupérer l’énergie de la chute des eaux pour en faire de l’électricité. Le système se nomme High Dro Power.

tmhe_2

Le système High Dro Power a été récompense par le prix Dyson Award 2010 pour son innovation technologie et comme nouvelle source d’énergie propre.

Voici une vidéo de démonstration :

Appliqué aux immeubles, ce système peut être un réel gain d’énergie offrant une réelle électricité renouvelable. Mais reste à contourner le problème des bouchons…

Via semageek

27th Juil 2010

Divers

dark_vador

La preuve : il braque même des banques.

DV_b1 DV_b2

 

En effet, un homme a carrément braqué une banque de New-York déguisé en Dark Vador. Après avoir crié « Ce n’est pas une blague » et il s’est enfuit avec la caisse. Mieux encore, il a réussi à échapper à la police. En même temps, faut le rattraper le Tie Fighter!

Merci Vincent

27th Juil 2010

Divers

geek-vacances-google

Bonjour à tous! Juste un mot pour vous dire que je suis en week-end entre amis et totalement coupé de l’internet. Donc pas d’article jusque Mardi prochain. Jusque là amusez vous bien IRL!

23rd Juil 2010