Banner
Banner
Banner

Un case mod de fou : une N64 dans une GameGear!

juillet 16th, 2010

case-mod-nintendo-64-gagmegear-sega

Impressionnant! Voila le mot qui décrit le mieux le travail réalisé par EvilNod qui s’est “amusé” à intégrer une Nitendo 64 dans une Sega Gamegear.

Voici quelques clichés de la création de cette nGear64 :

 case-mod-nintendo-64-gagmegear-sega-2

Il a fallu un peu retailler la carte mère de la N64 pour pouvoir l’inclure dans le petit boitier de la GameGear.

 case-mod-nintendo-64-gagmegear-sega-3

L’écran lui aussi a été changé et la batterie doit être “plugée” à l’arrière, manque de place oblige.

case-mod-nintendo-64-gagmegear-sega-5

 

Et voici une vidéo de la bête :

 

Si vous le désirez, toutes les étapes de la réalisation de ce mod particulièrement réussi sont disponibles ICI. Je sais pas vous, mais moi, ca me laisse rêveur!

Via SEMAGEEK

Cathegorie(s): Divers

France.fr déjà sur les genoux…

juillet 15th, 2010

L’image parle d’elle-même…

francefr

Cathegorie(s): Divers

[TUTO] Créer son live-USB Beini

juillet 15th, 2010

 usb_pirate

Je vous parlais il y a peu de la distribution beini dédié au piratage WIFI. L’arrivée du monde du netbook ayant bousculé les usages, de plus en plus de personnes préfèrent les live-USB au live-CD. La manipulation pour créer un live-USB étant un peu particulière avec beini, je vous propose de vous la détailler par ce petit tutoriel.

Pour créer ce live-USB, je vais utiliser Unetbootin sur un Windows 7. Toutefois, la manipulation est la même avec Unetbootin pour Linux. Après avoir télécharger votre image ISO de beini, il va falloir dans un premiers temps la décompresser en un dossier :

beini1

Puis, nous allons lancer le logiciel Unetbootin.

unetbootin

 

Dans celui-ci, nous allons opter pour la méthode Custom. Pour le champs Kernel, nous allons aller chercher le fichier bzImage dans notre dossier décompressé de beinib pour pour initrd, nous allons choisir le fichier tinycore.gz.

beini2

Enfin, pour le champ Options, nous allons choisir le fichier isolinux.cfg qui se trouve dans le sous-dossier boot de notre dossier beini.

beini3

 

On se retrouve au final avec une configuration unetbootin qui ressemble à ça :

beini4

Il ne reste plus qu’à choisir sa clé USB (par sécurité, je vous encourage à formater la clé avant la manipulation) et à cliquer sur OK. Une fois le travail d’Unetbootin fini, on le quitte (ne pas cliquer sur le bouton redémarrer, hein!). Ensuite, il va falloir copier le dossier tce (qui contient les outils de hack) à partie du dossier beini vers votre clé USB.

being5

 

Voilà, votre live-USB beini est terminé. Je glisse toutefois une remarque. Comme le souligne Dhoko de Colibri libre, ce genre d’outils est “dangereux” en 2 points : le premiers est que son usage pour autre chose que tester sa propre sécurité est illégal et le second est que faciliter à ce point la manipulation va encourager les kékés qui vont zapper totalement la part de pédagogie et se limiter à “je vais hacker mes voisins!!!”. Je ne saurais donc que vous encourager à vous documenter, à vous casser les dents sur AirCrack et à réfléchir aux enjeux. Amusez vous bien du reste!

Crédit image

/! Il va de soi que pirater un réseau autre que le sien n’étant pas légal, je ne vous encourage en rien par cet article à le faire.

Cathegorie(s): Software, Tutos

Hadopi n’a qu’à bien se tenir, voici beini!

juillet 15th, 2010

C’est via Colibri-libre, que je suis tombé sur cette super distribution : beini. Beini est une distribution basée sur Tiny Core Linux et orientée vers le craquage ultra simplifiée des réseaux WIFI.

400beini-logodistro

C’est un grand coup de pied dans la fourmilière de l’Hadopi que cette distribution. En effet, elle rend tout particulièrement abordable le piratage du réseau de ses voisins. Pour ce faire, la distribution concentre les outils FeedingBottle, MinidWEP-gtk, Bib, GNU Macchanger, MDK, etc.

Voici une vidéo attestant de la simplicité de la manœuvre :

D’autres sont disponibles ICI.

Beini est téléchargeable ICI. A venir un tuto pour créer un live-USB Beini.

/! Il va de soi que pirater un réseau autre que le sien n’étant pas légal, je ne vous encourage en rien par cet article à le faire.

Cathegorie(s): Software

“acpi_osi=Linux” – Allumez le feu!

juillet 15th, 2010

fire

Hier, j’ai migré un poste sous Ubuntu 10.04. Pas une antiquité mais un poste vieux de 3 ans et demi (C2D E6600-CM, Gigabyte, etc.). Là où le poste n’avait jamais rencontré de problème sous Ubuntu 9.10 (et précédente version), sous Lucid Linx les ventilateurs tournaient à 100% non stop et mon CPU montait sans cesse en température. Etrange! Vite les pompiers, mon PC va prendre feuuuuuuuuuuu! :-D

Après quelques tours dans les forums Ubuntu et différents site, il s’avère que le problème soit assez fréquents notamment pour des ordinateurs portables et netbooks. Différentes solutions sont évoquées, notamment l’ajout de logiciels de contrôle des sondes thermiques, etc. Toutefois, rien qui justifie cette montée en température. Puis je tombe sur cette astuce : forcer le support ACPI de Linux. Pour cela, tapez la commande suivante dans un terminal :

sudo gedit /etc/default/grub

Dans votre fichier de configuration de GRUB, cherchez la ligne qui commence par GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT. Commentez la en rajoutant # devant. Puis, ajoutez dessous la ligne :

GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT="quiet splash acpi_osi=Linux"

Sauvegardez le fichier puis tapez dans votre terminal la commande suivante (pour appliquer la modification de la configuration) :

update-grub2

On redémarre et on retrouve un fonctionnement normal de son poste. Magique!

 

Freres_bogdanoff

- “Alors Igor, expliquez nous ce phénomène!”

- “Et bien, mon cher Grichka, c’est bien simple. L’ACPI pour Advanced Configuration and Power Interface (qui peut se traduire par « interface avancée de configuration et de gestion de l’énergie ») est une norme censée gérer la consommation d’énergie de son ordinateur. Elle influe sur le comportement de son processeur mais aussi de l’ensemble des composants matériels de son ordinateur.”

- “Oui, mais pourquoi certains PC tournent sous Linux sans rencontrer ce problème?”

- “Très simplement, Grichka, parce que tous les constructeurs ne respectent pas toujours les normes et suivent un lobbying aux normes home-made : Microsoft. Il semblerait (de ce que j’ai lu à droite à gauche – ndlr) que certains constructeurs aient mis en place une version modifiée de l’ACPI, optimisée pour Windows Vista, occasionnant ce genre de petit bug! De plus, Intel développe aussi la norme SFI pour permette une gestion simplifiée de la méthode ACPI. Tout cela fait que dans certain cas, comme celui de l’immensissime TimCruz (sisi! – ndlr :-D ), il faille clairement indiquer la norme à employer.”

 

Comme quoi, Linux, c’est génial mais ce n’est jamais tout rose!

Crédit image

Cathegorie(s): Hardware, Software

StarWars rejoué dans le métro de New York

juillet 15th, 2010

Voila une blague qui me plait bien! Les petits gars de chez Improv Everywhere se sont amusés à rejouer la scène de l’arrestation de la princesse Leia dans le metro de New York. Le résultat est particulièrement amusant et semble avoir séduit les usagers!

Voici la vidéo de la scène :

Allez, pour le reste de votre journée, que la force soit avec vous!

Via Fredzone

Cathegorie(s): Divers

Ces robots…tous des fainéants!

juillet 14th, 2010

lazyrobot

Ahh la robotique! On travaille comme des fous pour inventer des robots de plus en plus complexes, de plus en plus ingénieux, de plus en plus proches de l’homme pour pouvoir le remplacer à termes pour toutes les tâches les plus difficiles. Mais si les robots, à l’instar, de leur créateur n’étaient tous que des espèces de petits fainéants buveurs de bière?

C’est le délire auquel s’est livré Alexander Holz via ce petit court métrage bien sympa :

 

Via SEMAGEEK

Cathegorie(s): Divers

N’a pas jolicloud 1.0 qui veut!

juillet 14th, 2010

Hier soir, un twitter tardif me fait bien plaisir : “The Jolicloud 1.0 upgrade guide is out: http://www.jolicloud.com/guides/jolicloud-upgrade. Je me dis chouette, je vais pouvoir tester la version 1.0 de cet OS très porteur pour netbook!

jolicloud-netbook

Alors, ce matin je suis le lien de mise à jour pour butter avec grosse déception sur l’introduction de l’article :

“Welcome to the Jolicloud 1.0 Upgrade Guide. We’ve announced previously that we’ll be progressively upgrading existing users to Jolicloud 1.0, with first access given to members who have been with us since the Alpha launch, followed by all other users in batches.

When you’re able to upgrade, we’ll send you an email with the subject line: “Congratulations, you can now upgrade to Jolicloud 1.0!”.

jolicould

En gros, si je veux tester Jolicloud 1.0, je n’avais qu’à m’inscrire depuis la version alpha et là, peut-être, j’y aurai eu le droit! Dommage… Bon, gageons qu’en contre partie cette version sera parfaitement réalisée et ne décevra pas ses utilisateurs. J’en profite d’ailleurs pour souligner la très grande précision du site et de ses guides d’installation (ICI ou ICI)!

Cathegorie(s): Divers, Software

[TUTO] Installer une police pour open office sous Linux

juillet 13th, 2010

Récemment ma geekette tentait d’ajouter une police sur un open office installé sous Ubuntu, manipulation qu’elle maitrise sous Windows. Ses grognements contre Linux et le fait qu’elle n’y parvienne pas m’ont incité à réaliser ce tutoriel qui va vous expliquer comment rapidement et simplement installer une nouvelle police pour open office sous Linux.

ooo

 

Pour ce tuto, j’irai chercher ma police sur le site dafont mais la manipulation est la même pour tout fichier *.ttf. J’ai testé la manipulation sous Debian 5.0/open office 2.4 et Ubuntu 10.10/open office 3.2.

Tout d’abord, on va télécharger sa police sur le site dafont. Je vous propose d’enregistrer l’archive *.zip de la police directement sur votre bureau. Elle contient en général un ou plusieurs fichiers *.ttf et un readme.

policeooo1

Téléchargement de la police sur dafont – cliquer sur l’image pour l’agrandir

 

On va ensuite décompresser l’archive dans votre dossier personnel (/home/nom_utilisateur) soit en graphique avec le gestionnaire d’archive :

policeooo2 policeooo3

Décompression de l’archive dans son home – cliquer sur l’image pour l’agrandir

 

Soit en ligne de commande en tapant dans un terminal :

cd /home/nom_utilisateur/Bureau

unzip nomdelarchive.zip –d /home/nom_utilisateur/

policeooo4

Décompression de l’archive dans son home – cliquer sur l’image pour l’agrandir 

 

Remarque : Pour une démarche plus “propre”, si vous pensez effectuer la manipulation fréquemment, vous pouvez créer un dossier “polices” dans votre home et décompresser les polices dedans. Le reste de la manipulation sera la même sauf qu’il faudra penser à indiquer le dossier “polices” comme dossier source.

Puis, on va tout simplement copier le/les fichiers *.tff dans le dossier qui contient les polices d’open office. Pour ce faire, dans un terminal, placez vous dans le dossier où a été décompressé la police. Dans notre cas, on tapera la commande :

 cd /home/nom_utilisateur

Puis on va effectuer la copie avec la commande :

sudo cp *.ttf /usr/share/fonts/truetype/openoffice

policeooo5

copie des *.tff vers le dossier des polices openoffice– cliquer sur l’image pour l’agrandir 

Remarque : Sur une autre distribution qu’Ubuntu, si vous n’avez pas sudo d’implémenté, vous pouvez lancer un terminal en tant que super administrateur ou taper la commande su puis votre mot de passe administrateur.

[MAJ] Si vous copiez cette police dans le dossier /usr/share/fonts elle sera disponible pour tous les programmes et tous les utilisateurs du poste. Merci à Logive de nous le rappeler dans son commentaire!

 

Il ne reste plus qu’à démarrer/redémarrer open office pour profiter de sa police.

policeooo6

Et vous pouvez profiter de votre police – cliquer sur l’image pour l’agrandir

 

Comme vous pouvez le constater, la manipulation n’est pas extrêmement difficile à effectuer. Toutefois, comme sous Windows, n’oubliez pas que si vous travaillez avec une police particulière et que vous désirez partager/envoyer ce document, il faudra que votre collaborateur possède également la police sans quoi, le document aura une police de remplacement basique et perdra sa saveur.

Cathegorie(s): Software, Tutos

Comme un ver dans la pomme…

juillet 13th, 2010

ver_pomme

Une récente étude publie le top 10 des sociétés informatiques souffrant le plus de failles de vulnérabilité. Là où cela devient particulièrement amusant c’est qu’Apple, qui pourtant prêche à qui veut l’entendre qu’il n’y a pour ainsi dire pas de  danger informatique avec ses produits, se place comme le plus mauvais élève!

faille

Ce qui expliquerait que des développeurs soient capables de jailbreaker l’iOS quelques heures après sa sortie et l’iPhone à peine quelques jours plus tard… (je souligne là l’exploit de Geohot d’ailleurs!)

Plus concrètement, cette faille illustre surtout une réalité importante de l’informatique : elle n’est pas infaillible, voire même très vulnérable. Il est donc primordial de le prendre en considération dans ses décisions tant personnellement qu’en terme de conseil &décision IT. Après tout, de grands groupes tel que Oracle, Microsoft ou encore Cisco sont eux aussi pointés du doigt! Ne pas se sentir tout puissant devrait suffire à pousser à l’implication nécessaire et constante dans son travail d’IT manager, de développeur ou de technicien.

Je finirai toutefois sur une note positive en applaudissant Mozilla qui a fait des progrès conséquents entre 2009-2010 en terme de sécurité. Ce qui tend à prouver qu’open source ne veut sûrement pas dire plus grande vulnérabilité!

Via Blogeeek

Cathegorie(s): Divers