Banner
Banner
Banner

Moi, j’aime le X

mai 18th, 2012

Depuis la sortie « forcée » d’unity il y a un an et le démarrage de gnome3, j’ai énormément pesté, vociféré, éructé toute ma haine. J’en faisais même des cauchemars dans lesquels je me voyais étrangler Mark Shuttleworth pour cette trahison tant redoutée, et frapper les développeurs de gnome3 atteints comme l’a si bien dit Linus Torvalds de « problèmes mentaux ». Maintenant je vais tenter de faire preuve de bonne volonté et comme disent certains de voir le bon côté des choses de façon constructive. [...]

Cathegorie(s): Software

Ubuntu 12.04 : les nouveautés

avril 25th, 2012

C’est demain que la nouvelle mouture de la désormais célèbre distribution Ubuntu est mise en ligne. Cette version , la 12.04,  Precise Pangolin de son petit nom,  est tout particulièrement attendue puisqu’il s’agit de la nouvelle LTS d’Ubuntu, ce qui signifie qu’elle sera maintenue pendant 5ans. Mais quoi de neuf avec cette version?

[...]

Cathegorie(s): Dossiers, Software

[TEST]Gnome-Shell : solution ultime pour votre netbook?

octobre 29th, 2010

Gnome-logo-linux

Le remplacement de Gnome-Shell par Unity pour la prochaine version de Ubuntu desktop a alimenté (en troll surtout) la blogsophère. Comme souvent lorsque Canonical prend une décision majeure, cela entraine beaucoup de polémique. Je dois le reconnaitre, moi même je n’ai pas été très enchanté par cette décision. Toutefois, ponctuellement, cette décision a un certain avantage : elle met sous les projecteurs le projet Gnome-shell. Afin de me faire une idée sur celui-ci, j’ai décidé de le tester (sur un Ubuntu 10.10).

Tout d’abord, on va installer Gnome Shell via cette commande :

sudo apt-get install gnome-shell

Puis, fait intéressant, on peut tester Gnome-Shell sans remplacer Metacity. Pour cela, on tape la commande :

gnome-shell –replace

Gnome-shell démarre alors. La première chose que l’on remarque et qui est très intéressante, c’est que Gnome-shell conserve le mode de fonctionnement par bureau auquel on est habitué. Je dois reconnaitre que pour ma part, c’est ce qui me manque le plus sur l’Interface de Ubuntu Netbook Edition. Toutefois, l’absence de barre de menu inférieure et une barre supérieure réduite se solde par un gain substantiel de place qui sera plus qu’intéressant pour un netbook à faible résolution.

gns5

En cliquant sur le coin supérieur gauche, ou simplement en y glissant sa souris, voire encore en appuyant sur la touche Windows de son clavier, on accède au menu. Celui-ci se découpe en 2 partie : un bandeau gauche d’accès aux applications et une zone droite pour les bureaux.

gns3

Penchons nous tout d’abord sur le menu d’applications. Celui-ci, très sobre, propose par défaut les applications les plus souvent ouvertes. Si on désire chercher une application, on tape son nom et le menu, interactif et très rapide, s’adapte en conséquence pour proposer les choix qui correspondent à notre volonté. Par exemple, si on tape “firef”, le menu va nous proposer firefox en premier choix.

gns3_menu

On peut également afficher toutes les icônes des applications installées. Je trouve ce mode d’affichage assez moyen puisque s’il est pratique pour un utilisateur averti, il est tout bonnement ingérable pour un novice qui ne sait pas nécessairement à quoi correspond telle ou tell icône. Une gestion de menu à l’image de celle de Mint, qui préserve les catégorie Gnome (qui sont extrêmement pratique pour un novice et sont à mon goût une des forces de Gnome), aurait été préférable. Si vous me lisez messieurs de Gnome-Shell!

gns2_menu

La zone de bureau permet l’affichage des différents bureaux Gnome soit alignés en tant que bandeau, soit placés les uns à coté des autres, options nettement plus pratique. Et c’est là une des très grande force du Gnome-Shell qui va sublimer l’usage du bureau-multiple. En effet, chaque fenêtre d’application peut-être à souhait glissée d’un bureau à l’autre. Le tout très rapidement.

gns4

Si on est sur son bureau 1 en train de  travailler sur son application A, un simple accès au menu nous permet de permuter vers le bureau qui pourrait héberger l’application B voir de changer l’application de bureau. Cela est assez difficile à décrire mais est extrêmement pratique à l’usage. Si c’est un peu moins fun qu’un bureau 3D de compiz c’est sans doute 10 fois plus efficace et pratique.

Le tout est extrêmement réactif et peu gourmant en ressource. Je me suis même amusé à lancer une vidéo en 1080p et celle-ci est lue en continu sans ralentissement lors de l’accès au menu.

gns9

Le haut de notre fenêtre est surplombé par un tableau de bord via lequel on accède au calendrier, aux notifications de réseau et aux informations personnelles. Je n’ai pas trouvé comment rajouter des éléments à ce tableau de bord et ne sais donc pas si c’est faisable. Ce qui serait regrettable dans le cas contraire.

gns5_calendrier gns6_about

On peut aussi via ce tableau de bord accéder à un panneau de configuration très clair qui n’est pas sans rappeler celui de Mint.

Voici pour vous faire une meilleure idée un screencast de Gnome-Shell :

 

Gnome-shell : solution ultime pour votre netbook?

Pour en revenir au choix de Canonical pour Ubuntu de Unity au lieu de Gnome-Shell, on peut s’interroger. L’interface de Gnome Shell n’est-elle pas tout aussi bien voire mieux que Unity? N’oublions pas que Unity a été développée par Canonical pour Ubuntu et c’est donc logique qu’elle devienne l’interface principale de Ubuntu. Cela d’autant plus que la convergence numérique entraine une fusion de plus en plus flagrante des technologies des ordinateurs, netbooks, smartbooks, smartphones et tablettes tactiles.

ubuntulogo2

Pourtant, au terme de ce test, j’ai décidé d’utiliser Gnome-Shell pour mon netbook (EeePC 1001PX). Gnome-shell présente, en effet, de mon point de vue d’énormes avantages pour les netbooks. Tout d’abord, il est plus qu’adapté au faibles résolutions. Ensuite, sa légèreté en fait un système adéquat pour les petites configurations des netbooks. De plus, son menu est assez large et gérable sans problème avec un touchpad (l’inverse étant le défaut n°1 de Unity à mon gout).

gns2

Tout n’est pourtant pas rose pour Gnome-Shell lequel étant au stade de la beta n’est pas encore totalement stable. Le menu Gnome-shell peut encore être aménagé pour un meilleur accès par catégorie. Mais je n’ai pas encore eu l’occasion de creuser dans le sens des thèmes pour Gnome-Shell. Peut-être en existe-t-ils qui corrigeraient ce défaut.

Cathegorie(s): Software, Tests

[TUTO] Convertir un OGV en AVI via un script nautilus

octobre 28th, 2010

ogvavi

J’utilise gtk-recordmydesktop pour faire mes screencast sous Linux. Celui-ci me produit des fichiers au format libre OGV. Pourtant (ca ne va pas plaire à tout le monde), je publie mes screencast sur Youtube. Or Youtube digère assez mal les vidéos en OGV. Alors, il me faut les ré-encoder en AVI. Même s’il existe des méthodes opérationnelles en ligne de code, je préfère une méthode plus simple, via un script nautilus.

Nous allons pour ce faire commencer par créer le script voulu. Dans un bloc-note, gedit dans mon cas, copier ce code (source) :

#!/bin/sh

if [ $# -eq 0 ]; then
    zenity --error --title="Erreur" --text="Vous devez choisir au moins un fichier pour lancer la conversion"
    exit 1
fi

(while [ $# -gt 0 ]; do
    movie=$1
    avi_file=`echo "$movie" | sed 's/.w*$/ .avi/'`
     mencoder "$movie" -oac mp3lame -ovc xvid -xvidencopts pass=1 -o "$avi_file"

shift
done

) | 
       zenity --progress --pulsate --auto-close --text="Conversion en cours ..."  --percentage=0 



    zenity --info --title "$title" --text="Conversion complete"

Puis on enregistre (je lui ai donné le nom ogv to avi.sh dans mon cas) le fichier dans le dossier /home/compteuser/.gnome2/nautilus-scripts. Assurez vous ensuite que le fichier est exécutable comme un programme (clic droit>Propriétés>Permissions>Autoriser l’exécution du fichier comme un programme).

ogvtoavi3

 

Pour que le script fonctionne, on va maintenant installer le logiciel mencoder. Le script utilise en fait zenity et mencoder, mais ce premier est inclus dans Gnome. Pour installer mencoder, il suffit de taper la commande (précédée de sudo sous Ubuntu) :

apt-get install mencoder 

 

Voila, le script est maintenant opérationnel! Pour le faire fonctionner, il suffit de faire un clic droit>Script>ogv to avi sur votre vidéo ogv.

ogvtoavi

 

Une barre de progression atteste de la conversion et un message vous avertira de la fin de celle-ci :

ogvavi ogvavi2

 

Voilà, la méthode est simple et c’est un détail qui peut particulièrement dépanner. Mais comme je me plais à le dire, ceux sont les détails qui font la force d’un système d’exploitation.

 
* Crédit photo : Transparent screen 1 de AMagill via Flickr
Cathegorie(s): Software, Tutos

Unity éclipserait Gnome sous Ubuntu 11.04

octobre 26th, 2010

La rumeur gronde : il semblerait que Canonical ait décidé de remplacer Gnome par Unity sur la prochaine édition desktop de Ubuntu (11.04 Natty Narwhal).

Unity est l’interface que Ubuntu vient de déployer par défaut sur sa version netbook. Articulée autour d’un dock latéral minimaliste, Unity est sensée apporter une nouvelle expérience utilisateur.

C’est assez cohérent puisque Canonical croit beaucoup en cette interface et envisage sérieusement de saisir au vol le marché des terminaux tactiles.

S’il fallait donner mon avis, j’ai testé Unity il y a quelques temps et à nouveau suite à la sortie de Ubuntu 10.10 sans jamais être convaincu. Je préfère nettement l’interface de Ubuntu Netbook Remix 10.04. Si Canonical  décidait réellement d’installer Unity par défaut sur ses versions desktop d’Ubuntu pour remplacer Gnome, je changerais sans doute de distribution de PC de bureau, par exemple pour une Mint (version LMDE) ou une Debian avec Gnome 3.0. Mais c’est juste mon avis…

Cathegorie(s): Divers

[TUTO]PlUs De CaPs LoCk MaLhEuReUx SoUs LiNuX

octobre 21st, 2010

CAPS_LOCK

Mon netbook et mon nouveau clavier de PC fixe ont un point commun des plus gonflants. Non, pas leur propriétaire, bande de vilains, mais l’absence de LED d’indication pour les touches majuscules (caps lock) et verrouillage numérique. De fait, je ne sais pas toujours si je suis ou non en majuscule, etc. C’est un détail, mais un détail vraiment pénible! Alors, pour pallier à ce manque j’ai décidé d’installer (je suis sous Ubuntu) l’applet’ gnome qui va bien pour palier à ce manque : lock-keys-applet.

Tout d’abord on va l’installer, très simplement via cette commande :

sudo apt-get install lock-keys-applet

 

Une fois l’installation terminée, on rajoute l’applet au tableau de bord par un clic droit > Ajouter au tableau de bord > Lock Keys > Ajouter > Fermer.

ajout_tableau_de_bord

On a donc maintenant une icône qui nous indique lorsque l’on est en majuscule (caps lock), lorsque le pavé numérique est enclenché (verr num) ou lorsque l’Arrêt Défil est enclenché.

lock-keys-applet

Ce n’est pas grand chose mais ce sont les détails qui font la force d’un système d’exploitation. Si vous utilisez KDE, vous pouvez aussi vous rabattre sur Kbstate.

Source

Cathegorie(s): Software, Tutos

[TUTO] Installer simplement une police sous Linux (script nautilus)

septembre 16th, 2010

Nautilus

J’ai déjà eu l’occasion de voir avec vous comment installer une police pour open office et il existe des méthodes analogues pour installer ses polices systèmes. Toutefois, si ces méthodes sont accessibles, elles ne sont pas pour autant intuitives. Dans l’optique d’un Linux encore plus simple à gérer, j’ai voulu créer un script nautilus pour installer simplement des police.

N’ayant pas été le seul à avoir cette idée, je suis tombé sur le travail très réussi de Mattia Galati qui a réalisé un script d’installation des polices. En plus, celui-ci a été traduit en Français (Sylvain Muglia). Le script en question est disponible ICI.

Installation

Pour mettre en place ce script, il vous faut télécharger cette archive et la décompresser dans le dossier ~/.gnome2/nautilus-scripts/.

Assurez vous que le script est bien exécutable en tant que programme pour son bon fonctionnement.

 script_droit

 

Maintenant voyons le fonctionnement de ce script.

Utilisation

A partir de là, l’utilisation de ce script est très simple. Il suffit de faire un clic droit>Script>Installer-une-police sur les polices que l’on veut installer. Par exemple, si je télécharger une police au format *.tif sur l’excellant site dafont.

policeooo1

Sur mon fichier *.tif, je fais un clic droit>script>installer-une-police et ma police va s’installer.

script_police

Une fois la police installée, on peut par exemple la retrouver directement dans open office.

policeOK

Voila qui peut à mon goût particulièrement améliorer son expérience utilisateur sous Linux. Je suis un train de gouter petit à petit la portée que peut avoir sur l’ergonomie de son système l’utilisation des scripts nautilus. Après tout, si on veut participer à l’ouverture au grand publique des distributions Linux, il faut aussi les rendre plus accessible.

Cathegorie(s): Software, Tutos

[TUTO] Redimensionner ses images par lots (2)

août 24th, 2010

apn

Je vous avais déja parlé il y a quelques temps de Picture Resizer, pour redimensionner ses images par lot sous Windows. Utile pour redimensionner toutes les images d’une galerie que l’on vient de télécharger de son APN. Je vous propose maintenant une méthode équivalente pour GNU/Linux (à dire vrai la méthode est pour Gnome).

Pour ce faire, on va utiliser un script sh créé par Matthieu de CreationGif. Celui-ci a besoin pour fonctionner de :

  • Zenity
  • imagemagik
  • bash

Autant dire qu’il sera opérationnel par défaut sur les dernières distributions équipées de Gnome (testé sans problème sur Ubuntu 10.04).

Installation

Pour mettre en place ce script, il vous faut télécharger cette archive et la décompresser dans le dossier ~/.gnome2/nautilus-scripts/.

La décompression peut être faite directement depuis le gestionnaire d’archive de Gnome :

extraction_gui

Ou via la commande :

tar xzvf nis-0.8.tar.gz

Puis on copie le fichier nis dans le dossier nautilus-scripts. Pour plus de facilité, je conseil de renommer en suite le fichier en resize. A partir de là, l’installation est terminée.

Utilisation

A partir de là, l’utilisation de ce script est très simple. Il suffit de faire un clic droit>Script>Resize sur les images que l’on veut redimensionner. On peut choisir une ou plusieurs images.

Puis, on choisit, la taille voulue pour la (ou les) image(s) :

resize

 

On valide et la (ou les) image(s), une copie redimensionnée des images est crée (avec status-bar) :

resize2

 

Voici, pour vous faire une idée :

 resize

 

Comme vous le constatez, la méthode est simple, rapide et efficace. C’est le genre de script qui dépanne particulièrement. Je l’utilise notamment pour redimensionner les lots de photos en grosses résolutions que me propose mon APN pour ensuite proposer des images en 800*600 pour Geek de France, résolution plus adaptée aux petits écrans (comme ceux des netbooks).

Cathegorie(s): Software, Tutos

Sortie de GNOME 2.30

avril 2nd, 2010

Quand certains attendent avec impatience la version 3.0 du célèbre gestionnaire de fenêtre Linux Gnome , c’est finalement une version 2.30 qui vient d’être publiée (sortie le 31 Mars en fait).

2010-03-gnome-2-30

Au niveau des améliorations apportées par cette version, en plus de la correction de quelques centaines (tout de même !)de bugs et anomalies, on retrouve principalement :

[...]

Cathegorie(s): Software