Banner
Banner
Banner

Pépite du libre : Slime Volley reprend son évolution

décembre 26th, 2012

slimevolleylogo

Slime Volley est un petit jeu en 2D est un clone du jeu en java,  Slime Volleyball, lui-même inspiré du jeu Blobby Volley.
Cathegorie(s): Jeux Vidéo

Pépite du libre : Plee l’ours sort de sa caverne

septembre 21st, 2011

Plee l’ours, plus connu sous son titre anglophone Plee the bear,  est un jeu né de l’imagination de deux étudiants nantais pendant leurs révisions aux examens. On incarne dans ce jeu de plates-formes un ours grognon parti à la recherche de son fils pour lui remonter les bretelles. Ce petit garnement a effectivement mangé tout le miel des réserves et s’est enfui ! […]

Cathegorie(s): Jeux Vidéo

Sur la route des logiciels libres

janvier 25th, 2011

Comme beaucoup de libristes, je pense que la promotion du logiciel libre doit se faire avant tout auprès de Mr tout le monde (mari de Mme Michu pour les 2 du fond qui ne suivent pas). Alors, dans ce contexte, nous publions des documentations abordables.

[…]

Cathegorie(s): Divers, Software

Quand JCFrog chante le libre

octobre 18th, 2010

JcFrog, l’homme aux pastiches, qui s’offre une belle notoriété depuis ses quelques délires sur Hadopi (notamment ses Hadopi Songs), revient cette semaine avec une nouvelle vidéo bien rigolote qui traite cette fois-ci de l’open source. Celle-ci, basée sur Shake the Disease de Depeche Mode, se nomme Push the release – an Open Source Song (beta) :

Si l’amalgame que fait Jérôme entre free et free (traduire libre et gratuit) fera râler plus d’un libriste, son discours met en évidence un problème de plus en plus souvent soulevé dans le monde libre (d’ailleurs, Cyrille et Philippe, entre autre, en parlaient récemment) : le libre et l’argent. Si le libriste travaille pour une informatique open source, il n’est pas stupide non plus et il espère en une informatique qui lui paiera ses pâtes en fin de mois. Et pourtant, les contributions ne sont pas courantes et les appels aux dons sont assez fréquents.

Alors, la question se pose : le financement est-il le gros point noir de l’open source?

Cathegorie(s): Divers

Joyeux anniversaire à toi aussi GNU

septembre 27th, 2010

Il n’y a pas que Google qui fête son anniversaire, il y a surtout le plus barbu des projets libres : GNU qui fête ses 27 ans, de quoi relativiser la joie du petit ado Google, du haut de ses 12 ans, qui fait moins le fier du coup.

Richard Stallman en costume de Saint IGNUcius

Je vous invite à lire (ou relire) l’annonce originale du 27 septembre 1983 de son initiateur Richard M. Stallman :

http://www.gnu.org/gnu/initial-announcement.html

Cathegorie(s): Divers

Des photos libres de droits pour votre blog

septembre 7th, 2010

Rz_11

Le problème que l’on rencontre souvent avec son blog est le respect des droits d’auteur des images utilisées. Trouver une belle image pour illustrer son article qui ne soit pas sous le coup d’un copyright c’est pas de tout repos. Dans ce contexte, le site http://www.photo-libre.fr propose une bibliothèque libre de droit que vous pouvez intégrer sans inquiétude sur votre site.

Vous n’avez que 2 conditions à respecter :

1. rajouter ce lien dans votre article :

<a href="http://www.photo-libre.fr">Photos Libres</a>

2. ne pas les utiliser pour un usage commercial.

Les images sont classées par catégories, lesquelles sont assez nombreuses ; entre autre, Activité, Archtecture, Business, Nature, Villes, etc.

catégorie_pl

Bien que les images ne soient pas toutes en hautes définitions, elles sont dans l’ensemble très réussis et illustreront joliment vos billets.

photos_libres

Ce site est donc à vite rajouter à vos favoris!

Via

Cathegorie(s): Divers

TimCruz le vilain barbu maladroit (ou le retour)

septembre 3rd, 2010

Cet article est une révision de celui-ci dans lequel j’ai commis certaines maladresses. Je vais donc tenter de rectifier le tir… Les nouveaux éléments seront en gras.

stalmangnu

Suite à mon article sur l’échec de Steam sous Linux, je m’étonne des sentiments qu’il éveille. C’est marrant de voir que dire une chose en pensant blanc peut-être compris noir. Outre les commentaires, j’ai même été repris par Cyrille Borne himself (la classe!).

cborne

Cyrille Borne, si vous ne connaissez pas, c’est un peu le Jean Yann (même s’il préfèrerait être comparé à Bacri lequel est plus vivant et moins souriant à son goût) de l’informatique open source, un ronchon cynique, et pourtant toujours très drôle. De bon conseil, j’envie les élèves qui passent le B2I avec lui. Sa longue participation au Planet Libre a cessé il y a peu. Pourtant, j’aimerais clarifier mon point de vue : Bien entendu je déplore que Steam ne soit pas porté sous Linux, bien entendu j’aimerais qu’il y ait plus de logiciels portés sous Linux, sauf qu’en le disant je ne fais que défoncer une porte ouverte: tant de blogs le disent déjà! Pourtant à chaque situation on peut décider de voir le verre à moitié plein ou à moitié vide! Via ma petite prose j’essayais de le remplir, ce verre. Si à toute chose malheur est bon, ce proverbe s’applique dans le cas de Steam par la latitude que son non-portage sous Linux apporte à certains projets open sources. Je ne dis donc pas qu’il est une bonne nouvelle que Steam ne soit pas porté sous Linux, je dis juste que ce n’est pas que négatif.

Verre_moitie_plein

Je ne veux en aucun cas que le librisme soit de l’intégrisme qui nous isole du reste du monde, c’est à l’encontre même de ma vision de l’informatique! S’il ne me servait à rien de dire la même chose que tous les autres en la circonstance, mes articles en général tendent à prouver les possibilités d’interopérabilité et à montrer les avantages de toutes les solutions (même pour Mac je fais un effort,si, si!).

interoperabilité

Pour illustrer la situation: j’utilise tant Windows que Linux, je rédige même mes articles avec Windows Live Writer qui est pour moi le meilleur client blog qui existe. Professionnellement j’administre des serveurs sous Windows 2003 et 2008 Server ainsi que sous Ubuntu, Fedora, Debian. Mon PC Media Center tourne sous Windows 7, mon netbook sous Ubuntu Netbook Edition, et le PC fixe est en dual boot XP/Ubuntu! Pour moi l’informatique open source tel que la définie la FSF est étroitement liée à une philosophie de libre choix, d’autant que chaque situation est unique. Si je fais le choix de favoriser l’open source, ce ne sera pas sans pragmatisme. Pour mieux me comprendre, je vous invite à relire mon article sur la philosophie des systèmes d’exploitation.

fsf_lofo

 

L’informatique open source telle que la prêche FSF est mon idéal informatique. S’il fallait commencer de 0, c’est elle que je choisirai de bâtir. Toutefois, l’informatique existe depuis longtemps et s’est construite sur un tout autre domaine, très propriétaire. L’informatique est aussi devenu un outil incontournable, notamment professionnellement. Que l’on aime ou pas ce qu’elle est devenue, on doit faire faire avec ce qu’elle est et tenter de la faire évoluer. En ce sens, je pense que la FSF est en échec (en partie du moins). Pour m’expliquer je vais prendre l’exemple des voitures :

cars

On pollue beaucoup trop, c’est un fait. J’aimerai ne pas polluer et donc ne pas utiliser ma voiture pour aller au travail tous les jours. Or nous sommes dans une société qui ne peux plus vivre sans voitures. Et même si j’avais les moyens de me payer une voiture électrique, elle serait aussi polluante en une certaine façon (création, assemblage, acheminement, etc.). De fait, j’ai fais le choix de m’acheter une voiture reconnue comme polluant peu, je vais faire mes courses à pieds quand je le peux et modère ma conduite quand j’emprunte mon véhicule pour moins polluer/consommer. Suis-je pour autant un usager qui agit à l’encontre de mes principes? Évidement! Ai je le choix? Pas vraiment…

polution_auto

De même pour l’informatique. Si je suis de cœur attaché à l’open source, l’informatique est pour moi un outils avant tout. De fait, si je dois faire des compromis pour un mode de vie raisonnable avec mon auto, j’en fais autant avec mon PC. J’utilise les logiciels open sources tant que je peux, j’encourage les autres à en faire autant. Mais, tant qu’une solution open source ne saura pas répondre à un BESOIN, j’utiliserai un code propriétaire pour y arriver. Est-ce moins raisonnable que de rouler en voiture alors que je ne veux pas polluer? Non! Ai-je le choix? Pas plus!

Si certain vivent en autarcie totale (communauté Amish ou même neo-hyppie ultra concerné par la cause), moi je ne le peux pas. De même, je ne suis pas un “autarcique informatique”. Me jette-t-on des pierre quand je parle auto? M’assassine-t-on de reproche? Non! Pourquoi alors serait-ce normal pour l’informatique open source?

Comprenez par cet article que je ne cherche pas à me justifier, simplement je ne peux pas être présenté comme l’icône barbue du libre. Cyrille, tu m’as lu une fois, j’espère que tu continueras. Pour reprendre une formule que tu as employée: “n’hésites pas à me citer, c’est de bon goût”! Quant aux autres, cet article peut être vu comme le préambule à tous mes articles open source qui ne sont le reflet que d’une facette d’une situation. Gardez l’esprit ouvert!

Open your mind logo

Bad-Cyrille, tu y retrouveras encore à redire (mais je suis maso, je n’attends que ça), Christophe aussi. Mais je pense avoir été plus clair, moins maladroit et avoir corrigé mes erreurs sémantiques sur l’emploie du terme “libre”.

Cathegorie(s): Divers, Software

TimCruz n’est-il qu’un vilain barbu intégriste du libre?

août 31st, 2010

stalmangnu

Suite à mon article sur l’échec de Steam sous Linux, je m’étonne des sentiments qu’il éveille. C’est marrant de voir que dire une chose en pensant blanc peut-être compris noir. Outre les commentaires, j’ai même été repris par Cyrille Borne himself (la classe!).

cborne

Cyrille Borne, si vous ne connaissez pas, c’est un peu le Jean Yann de l’informatique libre, un ronchon cynique, et pourtant toujours très drôle. De bon conseil, j’envie les élèves qui passent le B2I avec lui. Sa longue participation au Planet Libre a cessé il y a peu, écœuré par l’intégrisme de certains libristes, de ce que j’en ai compris. Alors il est évident qu’il ne pouvait que réagir négativement à mon article!

Pourtant, j’aimerais clarifier mon point de vue. Bien entendu je déplore que Steam ne soit pas porté sous Linux, bien entendu j’aimerais qu’il y ait plus de logiciels portés sous Linux, sauf qu’en le disant je ne fais que défoncer une porte ouverte: tant de blogs le disent déjà! Pourtant à chaque situation on peut décider de voir le verre à moitié plein ou à moitié vide! Via ma petite prose j’essayais de le remplir, ce verre. Si à toute chose malheur est bon, ce proverbe s’applique dans le cas de Steam par la latitude que son non-portage sous Linux apporte à certains projets libres.

Verre_moitie_plein

Je ne veux en aucun cas que le librisme soit de l’intégrisme qui nous isole du reste du monde, c’est à l’encontre même de ma vision de l’informatique! S’il ne me servait à rien de dire la même chose que tous les autres en la circonstance, mes articles en général tendent à prouver les possibilités d’interopérabilité et à montrer les avantages de toutes les solutions (même pour Mac je fais un effort,si, si!).

interoperabilité

Pour illustrer la situation: j’utilise tant Windows que Linux, je rédige même mes articles avec Windows Live Writer qui est pour moi le meilleur client blog qui existe. Professionnellement j’administre des serveurs sous Windows 2003 et 2008 Server ainsi que sous Ubuntu, Fedora, Debian. Mon PC Media Center tourne sous Windows 7, mon netbook sous Ubuntu Netbook Edition, et le PC fixe est en dual boot XP/Ubuntu! Pour moi informatique libre veut aussi dire libre de son choix, d’autant que chaque situation est unique. Si je fais le choix de favoriser le libre, ce ne sera pas sans pragmatisme. Pour mieux me comprendre, je vous invite à relire mon article sur la philosophie des systèmes d’exploitation.

Comprenez par cet article que je ne cherche pas à me justifier, simplement je ne peux pas être présenté comme l’icône barbue du libre. Cyrille, tu m’as lu une fois, j’espère que tu continueras. Pour reprendre une formule que tu as employée: “n’hésites pas à me citer, c’est de bon goût”! Quant aux autres, cet article peut être vu comme le préambule à tous mes articles “libres” qui ne sont le reflet que d’une facette d’une situation. Gardez l’esprit ouvert!

Open your mind logo

Cathegorie(s): Divers, Software